Province de Kerala janvier 2008

Activité en Inde dans le cadre de l’atelier Asie du sud

15 février 2008 par Eric Toussaint , Denise Comanne


Après avoir participé au premier Atelier Asie du Sud du CADTM, du 15 au 17 janvier 2008 au Sri Lanka, Eric Toussaint et Denise Comanne (CADTM Belgique) se sont rendus au Kerala (Sud Est de l’Inde) pour une autre journée de sensibilisation organisée par VAK CADTM Inde. Ce fut l’occasion de découvrir le travail quotidien des pêcheurs sur la côte de la mer Arabe au sud de la capitale du Kerala, Thiruvananthapuram. Les photos de cette galerie (01 à 35) essaient de rendre compte de ce dur labeur, très peu rémunérateur et compromis par les accords avec l’Union européenne (importation des poissons européens) et par la présence de bateaux indonésiens de grand tonnage qui raflent la pêche.

Les photos 36 et 37 évoquent sans développer, qu’à côté de ces milliers de pêcheurs, la terre est également cultivée.

Le 24 janvier 2008, Eric Toussaint a participé à une journée d’étude sur le thème « Impacts de la globalisation sur le milieu rural pauvre » (photos 38 à 52). La journée, organisée par l’association Santhigram et VAK CADTM Inde, se plaçait dans le cadre des actions mondiales décentralisées du Forum social mondial 2008 en contre point du Forum économique de Davos. On estime à 900 le nombre d’actions qui se sont déroulées dans le monde au cours de cette semaine de mobilisation. Le samedi 26 janvier, au moment même où notre ami et collègue Jérôme montait à l’assaut de la Bourse de Bruxelles, nous assistions à un meeting organisé par un syndicat de pêcheurs (photo 53) dénonçant les effets néfastes de la mondialisation sur la vie des pêcheurs : autre aperçu de mondialisation, celle des résistances…

Click

01 - Tous les matins un lourd travail 02 - Tôt le matin un groupe de pêcheurs apprecie la prise 03 - un travail d'équipe accompagné de chants et cris immemoriaux 04 Tirer le filet nécessite au moins deux heures de travail 05 Les pêcheurs invitent les promeneurs à tirer le filet avec eux 06 On mâche le bétel en travaillant 07 Le travail est dur et long 08 Le travail est dur mais cela n'empêche pas la bonne humeur 09 Dans la partie couverte de cocotiers à l'arrière de la plage, des villages 10 La vague parfois aide le mouvement, parfois le contrarie 11 Grande dignité de ce travailleur de la mer 12 Les barques prennent aussi la mer 13 Plusieurs équipes sont à l' oeuvre sur l'immense plage 14 Deux équipes tiraient le même filet, à des centaines de mètres l'une de l'autre sur la placge 15 Bien empiler la corde pour transporter le tout plus facilement 16 En tirant le filet sur la plage, il faut le transporter 17 Après la prise, replier les dizaines de mètres de filet 18 Quand la corde est enroulée, on reprend place au début de la corde 19 Tout doucement, on arrive au bout 20 Toute une vie à tirer le filet de pêche 22 On voit bien la nasse du filet se former 23 Les poissons risquent de s'échapper 24 Des rabatteurs tapent l'eau pour empêcher les poissons de s'écahapper 25 On retire la dernière partie du filet de l'eau 26 Suspense. La pêche aura-t-elle été bonne 27 Presque plus d'hommes pour tirer le filet que de poissons dans le filet 28 Les femmes sont arrivées. elles devisent en atttendant le filet 29 L'attente 30 Les femmes supputent la valeur de la pêche 31 Spectacle coloré des saris 32 Regard songeur, où sont passées les pêches d'antan 33 On jauge la pêche 34 On discute le prix 35 La négociation peut être âpre 36 La terre aussi est travaillée et livre ses fruits 37 Commerce de légumes frais en rue 38 Association Santhigram les participants s'inscrivent à la journée d'étude 39 De nombreuses femmes font partie de l'association 40 Elles sont donc aussi nombreuses à la journée d'étude 41 Discrimination positive, les hommes sont placés à l'arrière 42 Ajit Muricken, membre du réseau CADTM,à l'avant plan, coorganise l'activité 43 Panka est le directeur de Santhigram il introduit la journée 44 bis 24 janvier 2008. La journée se place dans le contexte de la journée globale d'action du FSM 44 Le thème, impact de la globalisation sur le monde rural pauvre 45 Eric Toussaint se lance, carte à l'appui, dans un historique de la globalisation 47 L'interprète en malayalam 48 Petit regard sur les notes pendant le répit de la traduction 49 L'attention des participantes est concentrée.JPG 50 Ajit Muricken intervient 51 52 53 L'animateur replace l'exposé dans le vécu des participants 54 55 56 Une équipe du grand quotidien The Hindu interviewe Eric Toussaint 57 L'interview paraîtra en page 2 58 le 26 janvier, nous assistons à un meeting du syndicat des pêcheurs contre la globalisation



Eric Toussaint

docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris VIII, porte-parole du CADTM international et membre du Conseil scientifique d’ATTAC France.
Il est l’auteur des livres, Capitulation entre adultes : Grèce 2015, une alternative était possible, Syllepse, 2000, Le Système Dette. Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation, Les liens qui libèrent, 2017 ; Bancocratie, ADEN, Bruxelles, 2014 ; Procès d’un homme exemplaire, Éditions Al Dante, Marseille, 2013 ; Un coup d’œil dans le rétroviseur. L’idéologie néolibérale des origines jusqu’à aujourd’hui, Le Cerisier, Mons, 2010. Il est coauteur avec Damien Millet des livres AAA, Audit, Annulation, Autre politique, Le Seuil, Paris, 2012 ; La dette ou la vie, Aden/CADTM, Bruxelles, 2011. Ce dernier livre a reçu le Prix du livre politique octroyé par la Foire du livre politique de Liège.
Il a coordonné les travaux de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015 par la présidente du Parlement grec. Cette commission a fonctionné sous les auspices du parlement entre avril et octobre 2015.

Autres articles en français de Eric Toussaint (836)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 830

Denise Comanne

Féministe engagée dans les luttes locales et internationales contre le capitalisme, le racisme et le patriarcat, Denise Comanne avait créé le CADTM aux côtés d’Éric Toussaint et d’autres militant-e-s.
Révolutionnaire infatigable, Denise aura milité jusqu’au bout dans les mouvements sociaux.
Elle est décédée le 28 mai 2010, brutalement, peu après avoir participé activement à un Forum sur le cinquantenaire de l’indépendance de la RD Congo.

Dans la même rubrique