Communiqué de presse

Alors que s’ouvre le Sommet UA-UE, les autorités ivoiriennes interdisent une réunion des sociétés civiles d’Afrique et d’Europe

30 novembre par Collectif

Paris, le 29 novembre 2017 – Alors qu’ils se réunissaient hier pour la troisième journée consécutive à la Bourse du Travail de Treichville, à Abidjan, des centaines de représentants des sociétés civiles de Côte-d’Ivoire et de 30 autres pays d’Afrique et d’Europe se sont vu interdire l’accès aux locaux par la police ivoirienne.

Prévues du 26 au 28 novembre, juste avant le Sommet qui rassemble à partir d’aujourd’hui les dirigeants des Etats d’Afrique et d’Europe, ces réunions organisées dans le cadre du Forum Citoyen Afrique-Europe devaient permettre aux organisations de la société civile d’exprimer leurs recommandations sur les enjeux politiques, économiques et sociaux au cœur des relations Union Européenne / Union Africaine.

Malgré l’interdiction d’accéder à la Bourse du Travail, ces organisations sont parvenues à finaliser une déclaration et une motion qu’elles ont rendue publiques dans l’après-midi :

« nous, acteurs de la société civile, participants au Forum Citoyen d’Abidjan tenu les 26, 27,28 novembre 2017 à la Bourse de Travail de Treichville : condamnons avec la dernière énergie cette irruption des forces de police à la Bourse du travail pour brutaliser et disperser les participants au forum ; prenons l’opinion nationale et internationale à témoin de cette violation des droits humains dans un pays dit de droit ; interpellons l’ensemble des Chefs d’Etats d’Afrique et d’Europe et en particulier son Excellence le Président Alassane OUATTARA de se prononcer sur cet acte ; lançons un appel à la communauté internationale de prendre en considération nos exigences contenues dans notre déclaration finale adoptée malgré cette oppression de l’opinion publique ».

Nos organisations, soutiens du Forum Citoyen, condamnent cette intervention des autorités ivoiriennes qui entrave la libre expression de représentants de la société civile d’Afrique et d’Europe.

Alors que s’ouvre le Sommet officiel censé définir des stratégies communes pour faire face aux grands défis auxquels sont confrontés les deux continents et leurs populations, c’est un message très inquiétant qui est envoyé. Nos organisations espèrent que les représentants des Etats participants au Sommet, dont Mr Macron, interpelleront les autorités ivoiriennes sur cet incident et prendront en compte les déclarations et recommandations élaborées par la société civile.

Contacts presse
- CCFD-Terre Solidaire - Sophie Rebours, 01 44 82 80 64, s.rebours@ccfd-terresolidaire.org
- Secours Catholique - Christelle Bresin, 06 29 05 79 64, christelle.bresin@secours-catholique.org
- CFDT - Isabelle Poret, 01 42 03 80 67, iporet@cfdt.fr
- CADTM - Emilie Paumard, 06 78 46 62 01, emilie@cadtm.org
- Association Survie - Thomas Borrel, (+33)6 52 21 15 61, thomas@survie.org
- Tournons la Page France - Laurent Duarte, + 33 (0)6 38 83 13 31, afrique.democratique@secours-catholique.org



BREVE NOTE DE RESTITUTION DES INCIDENTS DE LA JOURNEE DU MARDI 28/11/2017