Attac/CADTM Maroc : Élargissons la solidarité avec la lutte des enseignant.es stagiaires jusqu’à la victoire !

11 janvier par ATTAC/CADTM Maroc

Après plus de deux mois de lutte, et diverses formes de mobilisations : grèves, sit-in, marches, manifestations locales, régionales et nationales, les enseignant.e.s stagiaires des Centres régionaux d’Éducation et de Formation, le bras de fer se poursuit contre les réformes décrétées et pour la défense de l’enseignement public.

Le mardi 5 janvier 2016 a marqué une étape importante avec l’appel des fonctionnaires, enseignant.e.s et agents de la fonction publique à soutenir la lutte des enseignant.e.s stagiaires . Ceux-ci ont répondu massivement en portant un brassard rouge … La réponse de l’État a été l’arrestation de Abderahmane Karoumi, militant de la coordination de Beni Mellal,…qui a été libéré depuis.

Alors que les enseignant.e.s stagiaires répondaient à l’appel du mouvement à des manifestations nationales ce jeudi 7 janvier 2016, ils ont été réprimés et violemment tabassés à Inezgane, Casablanca, Marrakech, Tanger, faisant plusieurs blessés graves, parmi lesquels plusieurs miltant.e.s d’Attac Maroc.

C’est ainsi que nos libéraux, fidèles aux programmes des Institutions financières internationales, en réprimant la lutte des enseignant.e.s stagiaires, montrent leur vrai visage : une démocratie de façade servant à nous engloutir dans la spirale infernale de l’endettement, qui exige toujours plus de démantèlement des secteurs publics, et à en finir avec nos acquis sociaux arrachés de haute lutte, tels que nos retraites.

Attac Maroc condamne la répression menée par l’État marocain pour stopper les luttes menées par le mouvement de la Coordination nationale des enseignant.e.s stagiaires.

Pour cela, nous affirmons :
- notre solidarité avec les enseignant.e.s stagiaires dans leur lutte et nous saluons leur détermination
- nous condamnons toute répression contre toute forme de lutte menée par les enseignant.e.s stagiaires dans toutes les villes et centres
- nous appelons à élargir et développer la solidarité nationale et internationale avec cette lutte importante.

Victoire pour les professeur.e.s stagiaires

Attac Maroc, Secrétariat national
7 janvier 2016


Auteur.e

ATTAC/CADTM Maroc

membre du réseau CADTM en bref : L’Association pour la Taxation des Transactions en Aide aux Citoyens au Maroc (ATTAC Maroc) a été créée en 2000. ATTAC Maroc est membre du réseau international du Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde (CADTM) depuis 2006 (devenu Comité pour l’abolition des dettes illégitimes depuis juin 2016). Nous comptons 11 groupes locaux au Maroc. ATTAC veut être un réseau aidant à l’appropriation par les acteurs engagés dans l’activité sociale, associative, syndicale et plus largement militante des enjeux de la mondialisation sur les problématiques de résistance sociale et citoyenne. www.attacmaroc.org http://arabic.cadtm.org/

Adresse : n°140, rue Cadi Bribri Akkari 10000. Rabat. Maroc Email azikiomar2008@gmail.com Site Web attacmaroc.org Tel 00 212 6 61 17 30 39