11 septembre

La Courneuve, France

Fête de l’Humanité 2016 – Stand du Front Populaire de Tunisie DÉBAT

« Audit de la dette tunisienne à la lumière d’autres expériences dans le monde (Équateur, Grèce…) »

A l’initiative du groupe du Front Populaire à l’assemblée des représentants du peuple, un projet de loi relatif à l’audit de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
publique a été déposé le 14 juin dernier par 73 députés.

Le but de l’audit demandé étant d’étudier la dette tunisienne depuis 1986 afin d’en extraire la part odieuse et dispenser le peuple tunisien de son remboursement.

Il s’agit d’une démarche parfaitement légitime qui ne fera que rendre justice aux Tunisien-ne-s qui n’ont pas bénéficié de cet argent, mais se trouvent aujourd’hui obligés de le payer alors que le pays traverse une crise sans précédent. Faut-il rappeler également qu’ils n’ont jamais été consultés pour donner leur avis sur les prêts contractés ?

Aujourd’hui, la Tunisie continue à s’endetter et s’enfonce pour honorer le service de la dette Service de la dette Somme des intérêts et de l’amortissement du capital emprunté. qui occupe le premier poste budgétaire au détriment de l’éducation, la santé, le développement…

Les dernières estimations sont alarmantes, elles évaluent la dette publique à 61 % du produit intérieur brut PIB
Produit intérieur brut
Le PIB traduit la richesse totale produite sur un territoire donné, estimée par la somme des valeurs ajoutées.
Le Produit intérieur brut est un agrégat économique qui mesure la production totale sur un territoire donné, estimée par la somme des valeurs ajoutées. Cette mesure est notoirement incomplète ; elle ne tient pas compte, par exemple, de toutes les activités qui ne font pas l’objet d’un échange marchand. On appelle croissance économique la variation du PIB d’une période à l’autre.
(PIB). Le budget de l’État pour 2017, qui serait aux alentours de 35 milliards de dinars, devrait recourir à un endettement record d’environ 13 milliards de dinars. C’est dire le niveau alarmant que représente le poids de la dette en Tunisie.

Afin de débattre des enjeux que représente la dette pour la Tunisie, de vous présenter le projet de loi soutenu par le Front Populaire sur l’audit de la dette, mais aussi pour revenir sur les expériences d’audit de la dette publique en Équateur et en Grèce, le Front Populaire IDF vous invite à un débat :

« Audit de la dette tunisienne à la lumière d’autres expériences dans le monde (Équateur, Grèce…) »

Dimanche 11 septembre à 14h30

Au stand du Front Populaire de Tunisie à la fête de l’Humanité

Avec la participation de :
- Lotfi Ben Aïssa, membre du conseil central du Front Populaire de Tunisie : Etat des lieux et enjeux de la dette tunisienne
- Fathi Chamkhi, député du Front Populaire de Tunisie : Projet de loi du front Populaire sur l’audit de la dette
- Éric Toussaint |1|, porte-parole du CADTM international et est membre du Conseil scientifique d’ATTAC France : Audit de la dette, expériences de l’Équateur et de la Grèce.


Notes

|1| Éric Toussaint a été coordonnateur de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015. Il a également été membre de la Commission d’audit intégral de la dette de l’Équateur (CAIC) mise en place en 2007.

À venir