Bulletin électronique

26 mars


CADTM - skel_bull_fr Français
cadtm.org
26 mars 2020
cadtm.org
ÉDITO

Dans deux articles distincts et complémentaires, Aline Farès et Éric Toussaint détaillent comment la pandémie du coronavirus, incontestable, est mise à profit par les gouvernements pour sauver les banques et défendre les intérêts du grand capital. Les plans d’« aide à l’économie » se font contre les intérêts de l’écrasante majorité de la population. Ils vont générer de nouvelles dettes publiques illégitimes.

La pandémie du coronavirus révèle ainsi les effets catastrophiques du système capitaliste et des politiques néolibérales sur les populations. Malgré cela, Banque mondiale et FMI persistent et signent en exigeant l’application de politiques ne profitant qu’aux intérêts des créanciers. Mais le peuple de l’Équateur pourrait, comme en 2007-2008 et en 2019, affronter ses créanciers. Le 23 mars, l’Assemblée nationale a adopté une résolution visant à mobiliser toutes les ressources de l’État pour se prémunir du virus, et a prôné la suspension du paiement de la dette. Le gouvernement a quand même payé 325 millions de dollars le 24 mars mais l’histoire n’est pas finie.

Ce virus, quel est-il par ailleurs ? D’une explication de son fonctionnement aux propositions de mesures à prendre, en passant par des exemples de solidarités en cours, le CADTM Belgique vous propose une série de 4 articles pour y faire face. N’hésitez pas à nous envoyer vos éventuelles idées ou remarques à info(at)cadtm.org.
Alors que les gouvernements appliquent avec zèle « la stratégie du choc » et culpabilisent les citoyen.ne.s, comprendre la situation actuelle est essentiel pour (re)construire le monde de demain.

Hors Covid-19, du 7 au 9 février 2020, des militant-e-s du Kenya, d’Ouganda, de Tanzanie, du Maroc et d’Afrique du Sud se sont réuni-e-s à Nairobi et Kangemi. Ces journées à l’initiative du CADTM visaient à expliquer et dénoncer en particulier le mécanisme prédateur des micro-crédits.

Interviewé par Jérôme Duval, Frank Gaudichaud, docteur en sciences politiques et auteur de « Chili 1970-1973 : Mille jours qui ébranlèrent le monde » décrit la situation actuelle dans ce pays marqué par la dictature de Pinochet et qui fut le berceau du néolibéralisme.

L’affaire des prêts toxiques n’en finit plus de faire parler d’elle. En 2008-2009, BNP Paribas a commercialisé auprès de particuliers des prêts immobiliers à taux variable, libellés en francs suisses mais remboursables en euros. Le 26 février 2020, le tribunal correctionnel de Paris a condamné la banque à verser près de 150 millions d’euros aux victimes de ses prêts.

S'ABONNER AUX PUBLICATIONS DU CADTM
Le CADTM édite une revue thématique biannuelle : Les Autres Voix de la Planète, qui à chaque numéro traite en profondeur d'un sujet en lien avec la dette. Le CADTM publie aussi régulièrement des livres, mais aussi des films en DVD et des bandes dessinées. Les abonné-e-s reçoivent 4 publications par an : 2 revues thématiques et 2 autres publications (livre, DVD...).
FAITES UN DON
Face aux mesures d'austérité en Belgique le travail des associations Nord-Sud, dont fait partie le CADTM, est menacé. Nous avons besoin de soutiens, pour plus d'indépendance et continuer les combats sur chaque continent en vue d'annuler les dettes illégitimes et d'établir de réelles politiques pour les droits humains fondamentaux. Soutenez le CADTM en vous abonnant à la revue Les Autres voix de la planète ou en faisant des dons, ce qui nous permet de continuer le travail d'animations, l'organisation de rencontres locales, nationales et internationales, la recherche et la publication...
Sur les réseaux sociaux
35 rue Fabry
4000 Liège, Belgique
Tel: 0032 (0)4 226 62 85
Email: info@cadtm.org
www.cadtm.org

Newsletter du CADTM (plus de 20000 abonnées).

Le CADTM édite aussi une newsletter en anglais (plus de 8000 abonnées) et en espagnol (plus de 8000 abonnées).

Vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter ?
Se désinscrire