25 août > 31 octobre

Bruxelles, Belgique

ByeByeTina

Une invitation à se mobiliser à l’occasion des 10 ans de la crise dans les rues de Bruxelles.
Rendez-vous le 25, 31 août et le 1er septembre pour prépare les actions.

#ByeByeTINA Le Manifeste

La finance est partout - elle donne un prix aux céréales qui assurent la base de notre alimentation, aux matières premières - bois, métaux, minerais... - qui constituent les objets dont nous faisons usage chaque jour ; elle façonne le choix des énergies que nous utilisons ; elle détermine les conditions de notre travail et notre façon d’envisager et d’accéder à ces besoins fondamentaux que sont la santé, l’habitat et l’éducation.

Chacun, chacune de nous est intimement lié.e à elle. La finance se glisse jusque dans les interstices de nos portefeuilles, dans les tiroirs de nos meubles : crédit hypothécaire, crédit à la consommation, épargne pension... autant de bouts de papier dont nous sentons continuellement la présence tant ils nous obligent.

La finance est partout, et l’argent déborde. Les milliards et milliers de milliards et millions de milliards des banques, des sociétés d’assurances, des fonds de pension Fonds de pension Fonds d’investissement, appelé aussi fonds de retraite, qui a pour vocation de gérer un régime de retraite par capitalisation. Un fonds de pension est alimenté par l’épargne des salariés d’une ou plusieurs entreprises, épargne souvent complétée par l’entreprise ; il a pour mission de verser des pensions aux salariés adhérents du fonds. Les fonds de pension gèrent des capitaux très importants, qui sont généralement investis sur les marchés boursiers et financiers. , des hedge funds Hedge funds Les hedge funds, contrairement à leur nom qui signifie couverture, sont des fonds d’investissement non cotés à vocation spéculative, qui recherchent des rentabilités élevées et utilisent abondamment les produits dérivés, en particulier les options, et recourent fréquemment à l’effet de levier (voir supra). Les principaux hedge funds sont indépendants des banques, quoique fréquemment les banques se dotent elles-mêmes de hedge funds. Ceux-ci font partie du shadow banking à côté des SPV et des Money market funds.

Un Hedge funds (ou fonds spéculatif) est une institution d’investissement empruntant afin de spéculer sur les marchés financiers mondiaux. Plus un fonds aura la confiance du monde financier, plus il sera capable de prendre provisoirement le contrôle d’actifs dépassant de beaucoup la richesse de ses propriétaires. Les revenus d’un investisseur d’un Hedge funds dépendent de ses résultats, ce qui l’incite à prendre davantage de risques. Les Hedge funds ont joué un rôle d’éclaireur dans les dernières crises financières : spéculant à la baisse, ils persuadent le gros du bataillon (les zinzins des fonds de pension et autres compagnies d’assurance) de leur clairvoyance et crée ainsi une prophétie spéculative auto-réalisatrice.
, des fortunes démesurées et des dettes abyssales nous sifflent aux oreilles à l’écoute des nouvelles, à la lecture des journaux. Ces montants nous impressionnent mais, souvent, nous ne les voyons plus, occupé.e.s que nous sommes à tenter de vivre avec quelques dizaines, quelques centaines, quelques milliers peut-être. Peut-être ces milliards nous empêchent-il aussi, par leur présence, leur pouvoir, leurs injonctions et leur insistance étouffante, de penser et d’agir autrement.

Dépasser cet état d’empêchement, de paralysie, d’étouffement, requiert de briser quelque chose qui est de l’ordre de l’envoûtement, de l’impuissance sidérée.

Le temps est venu de rendre visibles et défaire les réseaux d’influence.
Le temps est venu de décortiquer les rouages de l’économie et de la finance.
Le temps est venu de mettre nos mains dans le cambouis.

Dans un contexte de crises économiques et financières à répétition et aux effets dévastateurs, nous soutenons qu’il est urgent de se réapproprier le fonctionnement de la société dans laquelle nous vivons et d’en maîtriser les enjeux. Laisser les questions économiques et financières aux seuls experts n’est plus envisageable.

Investissons nos rues, nos places et nos chemins pour
Nous sortir de l’immobilisme
Nous remettre en mouvement
Nous donner de la force
De la force pour faire émerger de nouvelles règles du jeu
De la force pour ouvrir un accès vers d’autres modèles de répartition des richesses
De la force pour faire exister d’autres modes de vie
De la force pour libérer notre imagination.


info document
(PDF -1.9 Mo)

À venir