CAD Mali : Rompre avec la logique de soumission et de surendettement

29 novembre par Moctar N’Diaye

Nous reproduisons le compte-rendu que le journal Combat (Mali) a consacré à la conférence donnée par Eric Toussaint dans les locaux de la CAD-Mali, organisation membre du réseau international CADTM. Par ailleurs, des images et des extraits de cette conférence ont été diffusés au journal télévisé de la Radio Télévision du Mali le 23 novembre 2017.

La CAD-Mali, dans sa mission régalienne de lutte contre l’endettement, a organisé une conférence-débat avec l’éminent auteur, Historien à l’Université de Liège, à l’occasion de la parution de son livre « Le Système Dette » pour plus d’alternative afin de freiner l’endettement illicite.

Le jeudi 23 novembre 2017, dans ses locaux, conformément à sa vision, la CAD-Mali qui veut un monde solidaire, respectueux des droits économiques, sociaux et culturels, a organisé une conférence-débat sur « Le Système Dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
 ». Elle veut surtout un monde dans lequel l’endettement des citoyens est limité. C’est surtout à l’adresse des jeunes qui ont beaucoup plus besoin de cette formation pour mieux faire face au capitalisme.

Que faut-il faire face à cette situation de domination illicite et injuste ? Doit-on accepter ce capitalisme qui nous brûle à grand feu ? Plus que jamais, il est temps de se donner la main pour bâtir un monde meilleur afin de bloquer ce phénomène qui est en train de faire beaucoup de victimes à travers le monde.

Partant de ses engagements avec 103 organisations membres plus les alliés et autres membres de la coalition internationale, l’on est en train d’apprécier avec discernement la présentation, la toute première d’un livre intitulé « Système Dette » qui, par la suite, a été suivie d’une conférence de presse sur les dangers d’une nouvelle crise internationale de la dette.

M. Toussaint, pour une deuxième fois au Mali, après quinze ans, la première remontant au forum social africain, a parcouru au galop en une cinquantaine de minutes 5500 années d’Histoire sur la question de dettes illégitimes et de leur annulation qui a touché la vie de nos sociétés et ayant provoqué des problèmes récurrents dans l’Histoire de nos sociétés, qui malheureusement, les mêmes problèmes se posent aujourd’hui, à savoir :
- la prépondérance des classes dominantes ;
- leur réussite générale par le biais d’une exploitation illicite, réalisée de manière abusive dans un nombre important de cas ;
- l’imposition de leurs contraintes d’emprunt qui rendent très difficiles les remboursements aboutissant à des retards de paiement justifiant des actes d’appropriation du peu de biens que les populations pauvres ont ;
- une contribution illégale au profit de ces pays qui se disent « pays du Nord ».

Bref, Toussaint, dans son livre dénonce radicalement le fait que les pauvres sont en train de subir, de vivre depuis des siècles, …

Donc, il s’agit de s’opposer aux créanciers et à répudier ces dettes dans une parfaite symbiose d’union, car « la dette à usure est prohibée dans les livres saints » a-t-il dit.


Source : Le Combat

Auteur.e

Moctar N’Diaye

Journal Le Combat