Documentaire en 5 épisodes

Comment osent-ils ?

Vidéo

2 septembre 2013 par Docwerkers


En cinq épisodes, nous cherchons qui sont les gagnants et les perdants de la crise de l’euro. En nous demandant avant tout : quelle Europe souhaitons-nous ?

Bon à savoir…

Les banques sont devenues si grandes qu’elles sont devenues incontrôlables. Elles dominent presque l’entièreté du marché des dérivés Dérivés
Dérivé
Dérivé de crédit : Produit financier dont le sous-jacent est une créance* ou un titre représentatif d’une créance (obligation). Le but du dérivé de crédit est de transférer les risques relatifs au crédit, sans transférer l’actif lui-même, dans un but de couverture. Une des formes les plus courantes de dérivé de crédit est le Credit Default Swap.
qui pèse 600.000 milliards de dollars. Cela représente quarante fois le marché mondial des biens et services, soit l’équivalent de près de dix ans de la production économique du monde entier, soit près de 100.000 dollar par habitant de cette planète.

Les 23 plus grandes banques sont deux fois plus importantes que le pnb PNB
Produit national brut
Le PNB traduit la richesse produite par une nation, par opposition à un territoire donné. Il comprend les revenus des citoyens de cette nation vivant à l’étranger.
de l’ensemble de l’Union européenne.

Ce ne sont pas les salaires trop élevés, mais la formation monopolistique, les taux d’imposition scandaleusement bas des entreprises et les taux d’intérêt Taux d'intérêt Quand A prête de l’argent à B, B rembourse le montant prêté par A (le capital), mais aussi une somme supplémentaire appelée intérêt, afin que A ait intérêt à effectuer cette opération financière. Le taux d’intérêt plus ou moins élevé sert à déterminer l’importance des intérêts.
Prenons un exemple très simple. Si A emprunte 100 millions de dollars sur 10 ans à un taux d’intérêt fixe de 5 %, il va rembourser la première année un dixième du capital emprunté initialement (10 millions de dollars) et 5 % du capital dû, soit 5millions de dollars, donc en tout 15millions de dollars. La seconde année, il rembourse encore un dixième du capital initial, mais les 5 % ne portent plus que sur 90 millions de dollars restants dus, soit 4,5 millions de dollars, donc en tout 14,5 millions de dollars. Et ainsi de suite jusqu’à la dixième année où il rembourse les derniers 10 millions de dollars, et 5 % de ces 10 millions de dollars restants, soit 0,5 millions de dollars, donc en tout 10,5 millions de dollars. Sur 10 ans, le remboursement total s’élèvera à 127,5 millions de dollars. En général, le remboursement du capital ne se fait pas en tranches égales. Les premières années, le remboursement porte surtout sur les intérêts, et la part du capital remboursé croît au fil des ans. Ainsi, en cas d’arrêt des remboursements, le capital restant dû est plus élevé…
Le taux d’intérêt nominal est le taux auquel l’emprunt est contracté. Le taux d’intérêt réel est le taux nominal diminué du taux d’inflation.
élevés qui sont responsables de la crise ? C’est ce qu’explique l’économiste en chef du Financial Times dans un commentaire sur l’Espagne.

On a injecté 9.000 milliards de dollars dans le système financier afin de sauver les banques. Ce montant représente plus de vingt fois le pnb de la Belgique ou plus du total des revenus annuels des 4,7 milliards d’humains vivant dans le Sud.

La crise a entraîné la perte de quatre millions d’emplois, rien qu’en Europe.

La perte économique de la crise de l’euro revient à un peu plus de 9.000 euros par ménage.

Malgré les promesses tapageuses, les banques ne sont pas soumises à une réglementation rigoureuse.

Aujourd’hui, les banques réalisent à nouveau les bénéfices les plus élevés depuis le début de la crise.
Aujourd’hui, on spécule à nouveau plus qu’avant la crise.

Dans le cadre de la crise de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
, la Banque centrale européenne BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
a réalisé des milliards de bénéfices au détriment des pays périphériques.

On a même spéculé sur la dette grecque. Ce faisant, un hedge fund aurait même « gagné » 500 millions d’euros.

En Espagne, c’est paradoxalement l’ancien dirigeant de la Banque Lehman en faillite qui est devenu ministre des affaires économiques, alors que c’est la faillite de Lehman qui a entraîné la crise financière actuelle.

Jusqu’à présent, aucun banquier n’a été condamné et envoyé en prison. Too big to jail…

par Marc Vandepitte