Compte rendu du Conseil International (CI) du FSM - Montréal, du 6 au 8 octobre 2009

4 décembre 2009 par Olivier Bonfond

Résumé et décisions importantes : le CI en 8 points

1.Le CADTM International était représenté à ce CI par Abdulaye Sene (UNSAS Sénégal) et Olivier Bonfond (CADTM Belgique). Du CADTM étaient présents également Aminata Touré Barry (CAD Mali, représentant ROAD), Samir Abi (Attac Togo) et Zoul (Etrange Rencontre, Attac Togo)

2.Depuis le FSM de Belém, le CI continue à se radicaliser. Certaines positions « radicales » sont défendues par de plus en plus de monde. On peut maintenant entendre des choses qui étaient marginalisées il y a encore quelques mois. Le CI se prononce de plus en plus comme un espace qui doit être utile pour les mouvements sociaux et favoriser les actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
concrètes. Il a été également dit que le processus FSM est une question de rapports de forces entre ONG et mouvements sociaux… A retenir également : plusieurs rapports et interventions ont insisté sur la nécessité d’avoir une réflexion de fond sur la nature et les objectifs du processus. Insistance pour réaliser cette réflexion notamment à Porto Alegre pour les 10 ans du FSM. 

3.Olivier Bonfond fait partie d’un groupe de travail chargé d’actualiser le mandat du Groupe de liaison. Le CADTM devrait se porter candidat pour faire partie du prochain Groupe de liaison qui commencerait à fonctionner au prochain CI (Mexico début mai).

4.L’idée générale pour 2010 est de connecter les différents évènements FSM entre eux, notamment par un nouveau slogan commun ainsi que par un thème commun : les réponses des mouvements sociaux à la crise. Le FSM 2011 est sensé être l’aboutissement du processus de 2010.

5.Afin de préparer le FSM 2011, un séminaire se tiendra à Dakar du 16 au 18 novembre où Sekou Sylla, Solange Kone, Abdulaye Sene et Olivier Bonfond seront présents pour le CADTM. Le bilan de Nairobi semble avoir été tiré dans le cadre de la préparation du FSM 2011 mais il faut sans doute rester vigilant.

6.En parallèle au CI, plusieurs réunions des mouvement sociaux se sont tenues. Un mini groupe de travail a été créé avec la MMF Money Market Funds
MMF
Les Money Market Funds (MMF) sont des sociétés financières des États-Unis et d’Europe, très peu ou pas du contrôlées ni réglementées car elles n’ont pas de licence bancaire. Ils font partie du shadow banking. En théorie, les MMF mènent une politique prudente mais la réalité est bien différente. L’administration Obama envisage de les réglementer car, en cas de faillite d’un MMF, le risque de devoir utiliser des deniers publics pour les sauver est très élevé. Les MMF suscitent beaucoup d’inquiétude vu les fonds considérables qu’ils gèrent et la chute depuis 2008 de leur marge de profit. En 2012, les MMF états-uniens maniaient 2 700 milliards de dollars de fonds, contre 3 800 milliards en 2008. En tant que fonds d’investissement, les MMF collectent les capitaux des investisseurs (banques, fonds de pension…). Cette épargne est ensuite prêtée à très court terme, souvent au jour le jour, à des banques, des entreprises et des États.
Dans les années 2000, le financement par les MMF est devenu une composante importante du financement à court terme des banques. Parmi les principaux fonds, on trouve Prime Money Market Fund, créé par la principale banque des États-Unis JP.Morgan, qui gérait, en 2012, 115 milliards de dollars. La même année, Wells Fargo, la 4e banque aux États-Unis, gérait un MMF de 24 milliards de dollars. Goldman Sachs, la 5e banque, contrôlait un MMF de 25 milliards de dollars.
Sur le marché des MMF en euros, on trouve de nouveau des sociétés états-uniennes : JP.Morgan (avec 18 milliards d’euros), Black Rock (11,5 milliards), Goldman Sachs (10 milliards) et des européennes avec principalement BNP Paribas (7,4 milliards) et Deutsche Bank (11,3 milliards) toujours pour l’année 2012. Certains MMF opèrent également avec des livres sterling. Bien que Michel Barnier ait annoncé vouloir réglementer le secteur, jusqu’à aujourd’hui rien n’a été mis en place. Encore des déclarations d’intention...
1. L’agence de notation Moody’s a calculé que pendant la période 2007-2009, 62 MMF ont dû être sauvés de la faillite par les banques ou les fonds de pensions qui les avaient créés. Il s’est agi de 36 MMF opérant aux États-Unis et 26 en Europe, pour un coût total de 12,1 milliards de dollars. Entre 1980 et 2007, 146 MMF ont été sauvés par leurs sponsors. En 2010-2011, toujours selon Moody’s, 20 MMF ont été renfloués.
2 Cela montre à quel point ils peuvent mettre en danger la stabilité du système financier privé.
, le CADTM et la Via Campesina pour redynamiser le processus, notamment en travaillant sur l’organisation d’un séminaire international des mouvements sociaux

7.Le guide des principes a bien été adopté à Copenhague en septembre 2008 et est disponible ici : http://www.forumsocialmundial.org.b...

NB : le rapport de ce CI a également été réalisé par le secrétariat du FSM et est disponible en anglais (http://www.forumsocialmundial.org.b... )
et en portugais (http://www.forumsocialmundial.org.b... )

Du point de vue du lieu

Ce CI s’est donc tenu à Montréal, ville de 8 millions d’habitants, avec des soins de santé très bien organisés mais aussi un taux de suicide parmi les plus élevés du monde. Montréal est considérée comme la deuxième agglomération francophone de langue officielle dans le monde et la seule métropole francophone en Amérique du Nord. Elle est aussi, après Toronto, la deuxième agglomération canadienne en importance.

Ce CI se tient juste avant le deuxième Forum Social du Québec (FSQ). Le premier FSQ avait eu lieu en 2007 et avait regroupé 5000 personnes. C’est le réseau international Alternatives qui a coordonné l’organisation du CI ainsi que le FSQ. Plus d’infos sur le FSQ ici : http://forumsocialquebecois.org/fr

Anecdote ? contradiction ? scandale ?

Lors de l’ouverture du CI, nous sommes invités officiellement par le maire de Montréal (Gérard Tramblay) pour une réception/cocktail. Le CI accepte sans broncher cette proposition alors qu’elle nous oblige à terminer la deuxième journée à 16H30 plutôt qu’à 18H comme prévu dans l’agenda et que le point à discuter ce jour était le FSM 2011. Je suis le seul à demander si nous sommes bien sûrs de vouloir y aller, en sachant que nous avons beaucoup de travail et que, vu les retards habituels du CI en terme d’horaire, cela risque de nous empêcher d’accorder à la préparation du FSM 2011 l’attention qu’elle mérite. Personne ne bronche. Je me renseigne un peu sur ce Tramblay qui est un maire libéral tout ce qui a de plus habituel. Plusieurs membres du CI (dont moi) décident de ne pas aller à ce cocktail. Le lendemain matin, on pouvait lire dans le journal qu’au même moment où le CI sirotait des petits cocktails avec le maire, une manifestation de « cols bleus » (travailleurs du service public) se tenait dans l’hôtel de ville pour revendiquer le maintien de leur statut et de la considération pour le travail de service public. On pouvait lire également une déclaration de Gérard Tramblay qui disait, tel un Nicolas Sarkosy, « ce ne sont pas les cols bleus qui vont diriger la ville ! »

Du point de vue de la composition 

Il n’y a pas de gros changement par rapport aux CI précédents : présence relativement faible des organisations africaines : Sont notamment présents Abdulaye Sene (UNSAS Sénégal), Moussa Tchangari (Alternatives Niger), Taoufik Ben Abdallah (ENDA Sénégal), Ibrahim Coulibaly (Via Campesina Mali). Il faut cependant signaler une forte présence de l’Afrique du Nord (une petite dizaine de personnes du FS Maroc, FS maghrébin, FS Machrek, Forum Alternatives Maroc). A noter également la présence remarquée de Salam Ali, du syndicat irakien (Iraki democratic future network) qui avait été accepté comme membre du CI lors du CI d’octobre 2007 à Belém et qui participe donc pour la première fois au CI.

Au niveau du réseau CADTM International, 4 organisations sont présentes : Olivier Bonfond (CADTM Belgique/délégué CADTM International), Abdulaye Sene (UNSAS Sénégal/délégué CADTM International), Aminata Touré Barry (CAD Mali/déléguée ROAD), Samir Abi (ATTAC Togo). Sébastien Alzerreca (CADTM France, Survie, Etrange Rencontre et Attac Togo) est également présent.

Globalement, les individus et organisations « habituels » sont présents.
Quelques noms à titre d’exemples : Gus Massiah, Bernard Cassen, Chico Whitacker, Rafaela Bolini, Jennifer Cox, Pierro Bernochi, José-Miguel Hernandez, Alessandra Ceregetti, Taoufik Ben Abdallah, Mireille Mendez France, Geneviève Azam, Francine Mestrum, Nina Meenon, Pierre Baudet, Oded Grajev, Chantal Delmas, Pierre Georges, Liège Rocha, Ibrahim Coulibaly, Michael Leon guererro.

Pour ce qui est des organisations membres du CI et présentes à ce CI :

NB : pour voir toutes les organisations membres du Conseil international du FSM : http://www.forumsocialmundial.org.b...

Du point de vue de la « logistique »

Ce CI ne change pas des autres. Il est organisé dans un hôtel très luxueux ( +/- 100$ /nuit) Pour info, cette réunion du CI aura coûté la modique somme de 100.000 $ pour 3 jours de réunion (dont une partie importante pour le logement). Pour la première fois, des remarques ont été faites publiquement en CI sur le sujet, sans pour autant affirmer que cette façon d’utiliser l’argent pouvait éventuellement être remise en cause. De ce point de vue, le séminaire international de préparation du FSM 2011 qui se tiendra à Dakar du 16 au 18 novembre reste dans la même logique avec un budget assez élevé et des nuits à 85USD pour l’hôtel réservé par le CI.

Si cet hôtel à Montreal, situé dans le centre financier, dispose d’une grande salle pour tenir des plénières, elle est dans un style « grand bourgeois » qui choque pas mal de gens, et il est en plus très mal adapté pour avoir des réunions de travail en commissions. C’est un détail mais à ce prix, et vu qu’on sait très bien que le CI a besoin de se réunir en 4 ou 5 groupes, c’est quasiment incompréhensible. Comme d’habitude également, les retards s’accumulent dès le premier jour. Les séances commencent toujours au moins une heure en retard. Tout le monde accepte cela comme une règle. Les points à l’ordre du jour sont souvent peu ou mal préparés et introduits. Exemple : le mandat du Groupe de liaison se terminait et il fallait en élire un nouveau. Mais nous nous sommes rendus compte sur place que cela était impossible parce qu’il n’était précisé nulle part quelle procédure appliquer pour cela. Le CI a donc passé quasiment toute une matinée pour décider qu’il fallait créer un groupe de travail qui allait travailler sur l’actualisation du mandat du Groupe de liaison. Cela aurait sans doute pu être plus efficace … Pour info, Olivier Bonfond fait partie de ce groupe composé de 7 personnes. L’objectif est qu’un nouveau Groupe de liaison soit « élu » au prochain CI de Mexico début mai avec un mandat actualisé et une procédure claire pour la « rotation » des mandats.

Notons tout de même un point positif du point de vue de la logistique : la traduction a cette fois-ci été très bonne, ce qui n’a pas toujours été le cas.
Du point de vue du contenu

Les points à l’ordre du jour de cette réunion était :

- Groupe de Liaison (GL) : Bilan et élection d’un nouveau GL
- Evaluation de la conjoncture internationale
- L’agenda 2010
- La préparation du FSM 2011
- Les rapports des commissions
- Le prochain CI

Groupe de Liaison (GL) : Bilan et élection d’un nouveau GL

Pour rappel le Groupe de Liaison a été créé fin 2007 avec pour rôle de faciliter le travail du Conseil international notamment en :

- Assurant une bonne communication entre les membres du CI
- stimulant le travail des différentes commissions
- préparant l’ordre du jour et la bonne réalisation des réunions
- …

Comme dit précédemment, le CI n’a pas pu élire un nouveau GL, notamment parce que le rapport d’évaluation avait pris beaucoup de retard. L’ancien GL continue donc d’exercer ses fonctions jusqu’au prochain CI. Un groupe de travail est en train de travailler à l’actualisation des termes de références du mandat du GL (composition – fonctionnement – responsabilités – rotation - …) essentiellement sur la base de deux documents : le mandat initial du GL et le rapport d’auto-évaluation du GL (en anglais et en espagnol). Vous pourrez trouver en annexe ces documents ainsi que la composition actuelle du GL. L’objectif est que le nouveau mandat ainsi que le nouveau GL soient adoptés lors du prochain CI à Mexico (début mai 2010)

En deux mots, ce qui ressort du rapport d’auto-évaluation du GL est que si des erreurs ont été commises, il y a consensus au sein du GL pour dire que cela n’a pas trop mal marché, en lien évidemment avec le mandat qui lui a été conféré. Les objectifs du GL doivent cependant être précisés. Par ailleurs, un point très positif est que ce groupe n’est pas devenu, comme certains le craignaient, une instance politique qui contrôle le CI et prend trop de pouvoir. Le GL a bien gardé son rôle de facilitateur. On peut également rajouter que le GL n’a pas suffisamment fonctionné de manière collective, certaines personnes étant beaucoup plus impliquées que d’autres.

Ce groupe de travail pour actualiser le mandat est composé de :

Olivier Bonfond - CADTM (Belgique)

Virginia Vargas (Gina) - Articulación Feminista Marcosur (Pérou)

José Miguel - Encuentros Hemisféricos contra el ALCA (Cuba)

Liège Rocha - Federação Democrática Internacional de Mulheres (Brésil)

Nandita Shah - National Network of Autonomous Women’s groups (Inde)

Francine Mestrum - Fédération Internationale des Droits de l’Homme (Belgique)

Moussa Tchangari - Alternative Espaces Citoyens (Niger)

Le CADTM devrait se porter candidat pour intégrer le prochain Groupe de Liaison. Olivier Bonfond (CADTM Belgique) et Sushovan Dhar (VAK India) ont déjà exprimé leur accord de principe pour être candidats.

Evaluation de la conjoncture internationale

Différents groupes se sont créés pour répondre à trois questions :

I ) Quelle crise et quelles politiques dominantes ?

II ) Quelles résistances et quelles réponses des mouvements sociaux ?

III ) Quelles alternatives et quelles actions ?

Le secrétariat du CI devrait envoyer dans les jours qui viennent, une synthèse de ces discussions. Très succinctement, on peut dire qu’il y a eu des débats sur la durée et la profondeur de la crise mais il y a quasi consensus sur le fait que c’est une crise systémique. Comme dit dans le résumé au début, cette crise a réellement provoqué une certaine radicalisation, dans l’analyse et le discours des membres du CI. Sur la question des alternatives et des actions à mettre en place, le débat n’est pas clos.

L’agenda 2010

Au cours de la réunion du Conseil International du FSM, tenue à Montréal, un Groupe de Travail 2010 s’est réuni deux fois, en proposant un plan d’action qui a été accepté par le CI. Après la décision, le Groupe de Liaison (GL) a discuté la façon de mettre en œuvre le plan d’action. Les idées principales de ce plan d’action sont : premièrement, il s’agit de connecter les différentes activités qui s’inscrivent dans le cadre du processus FSM et qui auront lieu en 2010 (voir ici : http://www.forumsocialmundial.org.b...). En terme de communication, le CI propose de trouver un slogan et un logo pour l’ensemble des activités de 2010, en plus du slogan « Un Autre Monde est possible ». Différentes propositions qui sont ressorties pour ce slogan, méritent d’être soulignées car elles montrent bien l’évolution du CI :
« Another world is possible, let’s build it now ! » ; « Passons à l’action » ; « des alternatives par et pour les peuples » ; …
L’idée générale est d’avoir un thème commun afin d’accumuler les expériences et les propositions, notamment pour le FSM 2011. Enfin, il s’agit de « profiter » de tous ces évènements pour renforcer la préparation du FSM 2011, qui devrait être en quelque sorte le point d’arrivée de 2010 et un « nouveau départ ». Ci-dessous, vous trouverez plus d’éléments d’information sur le sujet, envoyés par le secrétariat du FSM. L’agenda de la trentaine d’activités réalisées dans le cadre du FSM en 2010 se trouve à la fin du document.

- Le Groupe de Travail 2010 sera aussi composé des membres du Groupe de Liaison, dans le sens de coopérer et de lier le travail des commissions du CI. Nous demandons aux organisateurs de chacun des événements de 2010 d’identifier au moins 2 personnes qui pourraient faire partie de ce Groupe de Travail.
- En quelques jours, une brève explication du processus en 2010 et la liste des événements seront prêtes. Elles seront envoyées par e-mail et placées sur la page d’accueil de notre site Web (www.forumsocialmundial.org.br).
- Un logo commun pour 2010 sera bientôt présenté par le Bureau du FSM.
- Les slogans/appels de chacun des événements de 2010 seront recueillis. On a demandé aux organisateurs de les envoyer dès que possible à fsmsite@forumsocialmundial.org.br, au Bureau à Sao Paulo.
- Tous ces slogans/appels, ainsi que « Un autre monde est possible », seront mis sur une bannière qui sera préparée à Porto Alegre, pendant l’événement de janvier.
- La bannière va aller d’un événement à l’autre, suivant le calendrier des événements.
- Une délégation composée d’au moins deux personnes de l’événement précédent prendra la bannière pour le prochain forum, ainsi qu’un message.
- Les messages devront être accumulés à partir de la devise « Nos réponses aux crises ». Ces messages ne sont pas obligatoires et peuvent être de divers types, tels que des déclarations écrites, photos, vidéos, expressions artistiques, etc. Chaque événement peut décider s’il va le faire et comment le faire. La méthodologie finale doit comprendre ce qui s’est passé en 2010 et le rendre visible à Dakar.
- Les organisateurs des événements de 2010 vont créer un espace pour recevoir la délégation, ainsi qu’assurer visibilité à la délégation, la bannière et le message. Ils vont organiser leur propre délégation pour aller au prochain événement.
- La plupart des discussions dans les événements de 2010 contiendra « Nos réponses aux crises ». Mais au-delà des activités auto-gérées autour des débats sur les alternatives aux crises, les forums et les événements sont invités à consacrer à cette question une journée spéciale ou de assemblées et séminaires spéciaux.
- Le groupe de Liaison va faire impliquer la Commission de Méthodologie du CI afin de décider une façon de recueillir, résumer et mettre à disposition d’une manière utile les et alternatives présentées par les débats.
- De nombreux comités organisateurs des événements en 2010 sont prêts à consacrer une attention particulière et à établir une connexion entre ses événements et les autres, et envisagent d’inviter des acteurs sociaux et des militants d’autres processus-Forums Sociaux. Le GL et le Bureau à Sao Paulo, ainsi que la Commission d’Expansion, sont toujours prêts à vous aider pour créer des contacts pour faciliter ces échanges.
- En plus du matériel collecté par le GL et par la Commission de Méthodologie (point 11), la bannière, les slogans, les propositions et alternatives aux crises vont tous arriver au FSM à Dakar en 2011.

La préparation du FSM 2011

Taoufik Ben Abdallah (ENDA) introduit le point.Globalement, le travail avance bien. Ils sont en train d’essayer d’élargir le processus. Dans cette optique, un séminaire de préparation va se tenir à Dakar du 16 au 18 novembre ( le CADTM International sera représenté par Abdulaye Sene, Solange Kone, Sekou Sylla et Olivier Bonfond). Plus d’infos sur le programme du séminaire en pièce jointe. La recherche de financement ne se passe pas trop mal. Certains partenaires de financement ont déjà confirmé (NOVIB, Coopération de Catalogne…). Lorsqu’on passe aux questions/réponses, il apparaît très rapidement que le bilan de Nairobi n’est pas oublié. Plusieurs interventions soulignent qu’il faut absolument éviter de reproduire ce qui s’est passé à Nairobi. Cela est très positif et montre que si la position très critique du CADTM (voir document : « contribution collective au débat du CI ») n’a pas été soutenue et a même été fortement critiquée par certains, elle n’a pas pour autant été inutile, loin de là.

Les quelques éléments donnés pour répondre aux questions des membres du CI ont été que :

- Le comité d’organisation ne se fera plus d’un coup mais va se construire petit à petit
- Les dysfonctionnements entre le comité national et le comité africain devraient être évités par le processus en cours. Il va y avoir des instances plus représentatives
- La place des ONG et des mouvements sociaux sera plus équilibrée. Les grandes organisations syndicales et paysannes seront impliquées dans le processus. Travail d’identification d’acteurs nouveaux. On va le faire partiellement. Les groupes de base et les nouvelles luttes doivent être entendues.
- On a aujourd’hui la garantie que les grands mouvements sont au devant de la scène
- Il faudra mener à bien le processus de mobilisation. Nairobi était à ce niveau un apprentissage.
la question des volontariats. A Nairobi, cela avait été géré à la dernière minute et cela a créé plus de problèmes que de solutions. Cette fois ci, un travail sera fait en amont.
- Un travail sera fait avec les écoles et universités : tentative de valoriser le FSM comme outil de formation
- Pour la question des finances : Nairobi = basé uniquement sur les financements extérieurs. Cette foi-ci, on va faire appel à des ressources internes le plus possible.

Quelques éléments de réflexion et questions supplémentaires donnés par le CI

- La culture doit être politisée et non folklorique
- Est-ce qu’il y aura des activités auto-organisées ?
- Pas de multinationale, pas sûr … mais certaines choses ne se feront pas 
- Les symboles commerciaux ne peuvent être présents
- Moins facile de mobiliser en Afrique qu’au Brésil car il faut rappeler la composition « normale » d’un forum : (60 % des participants viennent du pays , 30% viennent de la région, 10 % des étrangers. Le Brésil étant un pays très grand, comment faire pour réussir une mobilisation de la région au niveau large ?
- Thème général du FSM 2011 : Quelles sont les réponses des mouvements sociaux et citoyens à la crise ?
- Il faut articuler les différentes réponses.
- Attention à ne pas se restreindre à l’Afrique
- Que voulons-nous de ce FSM 2011 ? Quelles sont les expectatives des mouvements sociaux africains en relation avec cette crise ?
- Une particularité de l’organisation d’un FSM en Afrique est qu’il y a un intermédiaire entre le CI FSM et le comité national : le conseil africain.
Beaucoup de choses vont se décider pendant le séminaire
- Il faut être confiant ou vigilant ?
- On ne peut pas ne pas arriver à un succès. Un succès signifiera qu’au-delà du FSM, il y aura un impact sur les mouvements sociaux africains.
- Il faut que ce forum rencontre les mouvements réels qui luttent, qui existent dans la région et dans le pays.
- Il faut tout faire pour que les acteurs s’approprient ce processus. Pour ce faire, il faut qu’ils soient dedans dès le début
- Comment faire pour que cet enthousiasme ne soit pas brisé par la rigidité d’une structure. Il faut qu’il y aie de la transparence.
- Il faut faire en sorte que les différentes actions du FSM soient utiles pour les luttes des mouvements sociaux et la société civile

Les rapports des commissions

Le secrétariat doit nous envoyer les différentes synthèses des rapports
Quelques remarques :

- la commission « communication » n’a pas pu proposer au CI un plan d’action le dernier jour parce que la conclusion de cette commission a été que la communication du FSM ces 10 dernières années a échoué. Il est donc nécessaire, avant d’avoir un plan de communication, de repartir d’un débat de fond sur la nature, les objectifs et les stratégies du processus.
- La commission « finance » nous apprend que le FSM de Belém ressort avec un surplus de 600.000 USD. Celui-ci sera réparti dans trois lieux : le FS panamazonica, le FSM 2011 et le secrétariat du FSM. 

Le prochain CI

Le prochain CI aura lieu à Mexico, tout début mai, aux alentours du Forum social Thématique sur les alternatives à la crise financière ( du 2 au 4 mai à Mexico)

List of WSF actions and events for 2010 :
To correct information or include any event or action in the list, send email to : fsmsite @ forumsocialmundial.org.br

Annexe

List of WSF actions and events for 2010 :

To correct information or include any event or action in the list, send email to : fsmsite @ forumsocialmundial.org.br

1.Event : I Solidarity Economy World Forum and I Solidarity Economy World Fair

Location : Santa Maria, Rio Grande do Sul, Brazil.

Date : January 22-24h

Contact info : João Correa : joaocorrea39@yahoo.com.br

2.Event : Greater Porto Alegre 10 Years Social Forum / 10 Years World Social Forum Seminar

Location : Greater Porto Alegre, Brazil

Date : January 25-29

Contact info : fsm2010@yahoo.com.br

3.Event : II Atlantic Local Social Forum

Location : Kpomassé, Benin

Date : January 28-31

Contact info : Yoro Bi Ta Raymond : forumsocialbenin@yahoo.fr / fosoloa@yahoo.fr

4.Event : Madrid Social Forum 2010

Location : Madrid, Spain

Date : January 28-31

Contact info : comunicacion@fsmmadrid.org

Website : http://www.fsmmadrid.org

5.Event : Bahia Thematic Social Forum

Location : Salvador, Brazil

Date : January 29-31

Contact info : grupofsmbahia@yahoo.com.br

6.Event : Catalan Social Forum on Alternatives to Crisis

Location : Catalonia, Spain

Date : January

Contact info : activitats@ciemen.cat

7.Event : Actions for the Right to City, apart from the World Urban Forum (WUF 5)

Location : Rio de Janeiro, Brazil

Date : March 22-26

Contact info : forumreformaurbana@fase.org.br / gs@hic-net.org / info@habitants.org

8.Event : 2nd Global Boycott, Divestment and Sanction Action Day during the Palestinian Land Day

Location : multiple countries

Date : March 30th

Contact info : Palestinian Boycott Divestment and Sanctions National Committee (BNC) : hind.awwad@bdsmovement.net

9.Event : World Forum of the Collective Rights of Peoples

Location : Girona, Catalonia, Spain

Date : April 22-25

Contact info : activitats@ciemen.cat

10.Event : Thematic Forum on Alternatives to Financial Crisis

Location : Mexico City, Mexico

Date : May 2-4

Contact info : Rocío Lombera : copevi@prodigy.net.mx / Hector de la Cueva : correohdc@yahoo.com.mx

11.Event : US Social Forum

Location : Detroit, Michigan, USA

Date : June 22-26

Contact info : Cindy : cindy@ggjalliance.org / Michael Leon Guerrero : michael@ggjalliance.org / Jennifer Cox : jenkwru@yahoo.com / USSF 2010
Community list : communityweb@ussf2010.org

12.Event : 4th edition of the event “Étrange Rencontre”

Location : Guinea

Date : July

Contact info : Zoul : zoul@no-log.org / zoul@mytronunya.info

Website : http://www.etrangerencontre.org

13.Event : 1st World Forum for Culture and Education for Transformation

Location : Belém, Brazil

Date : July 21-26

Contact info : Dan Baron : danbaronmst@hotmail.com

14.Event : 1st meeting “Hegemonic Civilization Crisis and Alternative Paradigms”

Location : Bolivia

Date : second semester

Contact info : Facilitation Group, Roberto Espinoza - ayamtai08@gmail.com

15.Event : 2010 Americas Social Forum

Location : Assuncion, Paraguay

Date : August 11-15

Contact info : Magdalena León : consejo@forosocialamericas.org / José Miguel Hernandes : jmamerica@yahoo.com.mx

16.Event : Thematic Forum on Environment, Migration, and Food Security

Location : Niamey, Niger

Date : October 15-19

Contact info : Moussa Tchangari : tchangari@yahoo.fr / tchangari@cooperation.net

17.Event : World Education Forum

Location : Palestine

Date : October 28-31 (to be confirmed)

Contact info : Kathia Dudyk : kathia@paulofreire.org / Pedro Campos : cifme@forummundialeducacao.org

18.Event : Thematic Forum on Labor issues

Location : Algeria

Date : November

Contact info : Hamouda : hsoubhi@alternatives.ca / Kamal : lahbib_2006@menara.ma

19.Event : Community Radio Forum

Location : La Plata, Argentina

Date : November 08-13

Contact info :

20.Event : 5th Pan-amazonian Social Forum

Location : Santarem, Pará, Brasil

Date : Last week of November

Contact info : Aldalice Otterloo : aotterloo@unipop.org.br

21.Event : Nigerian Social Forum

Location : Lagos, Niageria

Date : December

Contact info : Oluwole Oshota : ooshota@hotmail.com / metarch@hotmail.com

22.Event : Thematic Forum on democracy

Location : Dacca, Bangladesh

Date : December

Contact info :

23.Event : World Education Forum, thematic on Education, Research and Culture of Peace

Location : Santiago de Compostela, Galicia.

Date : December 9-13

Contact info : Kathia Dudyk : kathia@paulofreire.org / Pedro Campos : cifme@forummundialeducacao.org

24.Event : European Social Forum

Location : Istanbul, Turkey

Date : Not scheduled yet

Contact info : inafilop@yahoo.gr / thanosxxx@freemail.gr / nathe@syn.gr / Piero Bernocchi : pierobernocchi@libero.it / Raffaella Bolini : bolini@arci.it

25.Event : 9th Forum of the Peoples – theme : crisis and poverty

Location : Mali

Date : Not scheduled yet (it happens during the G8 G8 Ce groupe correspond au G7 plus la Fédération de Russie qui, présente officieusement depuis 1995, y siège à part entière depuis juin 2002. meeting)

Contact info :

26.Event : Thematic Forum on Gender Issues

Location : Jordan

Date : Not scheduled yet

Contact info : Hamouda : hsoubhi@alternatives.ca / Kamal : lahbib_2006@menara.ma

27.Event : Thematic Forum On Agricultural workers, Peasants and Health

Location : Egypt

Date : Not scheduled yet

Contact info : Hamouda : hsoubhi@alternatives.ca / Kamal : lahbib_2006@menara.ma

28.Event : Thematic Forum on Social Movements

Location : Morocco

Date : Not scheduled yet

Contact info : Hamouda : hsoubhi@alternatives.ca / Kamal : lahbib_2006@menara.ma

29.Event : Iraq Social Forum

Location : Iraq

Date :Not scheduled yet

Contact info : Salam Ali

30.Event : International Seminar on the Political Islam

Location : Not defined yet

Date : Not scheduled yet

Contact info : Alternatives International : feroz@alternatives-international.net


Auteur.e

Olivier Bonfond

est économiste et conseiller au CEPAG (Centre d’Éducation populaire André Genot). Militant altermondialiste, membre du CADTM, de la plateforme d’audit citoyen de la dette en Belgique (ACiDe) et de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015.
Il est l’auteur du livre Et si on arrêtait de payer ? 10 questions / réponses sur la dette publique belge et les alternatives à l’austérité (Aden, 2012) et Il faut tuer TINA. 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde (Le Cerisier, fev 2017).

Il est également coordinateur du site Bonnes nouvelles


Autres articles en français de Olivier Bonfond (79)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70