Contre l’arrestation des membres de Tournons la Page au Tchad et au Niger

Communiqué de Presse Contre l’arrestation des membres de Tournons la Page au Tchad et au Niger

18 avril 2017 par CADTM Afrique


Le Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes (CADTM) Réseau Afrique a appris avec indignation l’arrestation et la séquestration de Monsieur Nadjo KAINA Nadjo Kaina, coordonnateur de Tournons la Page au Tchad et porte-parole du mouvement citoyen « Iyina », on est fatigué en arabe local), le 6 avril sans explication par des agents de l’Agence nationale de la sécurité (ANS) près de chez lui à N’Djamena. Ils s’apprêtaient à manifester contre la réélection, il y a un an du président Idriss Déby et la mauvaise gestion du pays. Des manifestations illégales selon les autorités.

Présente dans sept pays africains, en Belgique ainsi qu’en France d’où elle est coordonnée par le Secours catholique, la campagne Tournons la page "est un mouvement citoyen transcontinental qui regroupe des membres de la société civile d’Afrique et d’Europe dans le but de promouvoir la démocratie sur le continent africain.

À l’heure où nous rédigeons ce communiqué de presse, il est détenu dans les locaux de l’ANS, mais ni ses proches, ni ses collègues, ni son avocat n’ont été autorisés à lui rendre visite. Par ailleurs, aucune information n’a pu être obtenue quant à l’existence de charges à son encontre.

Également, notre camarade Maikoul ZODI, coordinateur de la campagne Tournons la Page au Niger a été injustement arrêté, mercredi le 5 avril 2017 à 6h du matin à son domicile. Il est le Président de l’ONG Mouvement des Jeunes Républicains au Niger (MPC), membre du ROTAB (Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire Publiez Ce Que Vous Payez Niger ).

Il a dénoncé le 31 mars 2017, un scandale dans l’exploitation de l’uranium près de 319 millions de dollars (200 milliards de FCFA) ayant transité par différents intermédiaires, russes et libanais. La vente d’uranium impliquant plusieurs personnalités nigériennes et françaises a été réalisée en décembre 2011 entre la multinationale française Areva et l’État du Niger.

Fidèle à ses principes de promotion et de défense de la justice sociale et économique, le Réseau CADTM Afrique joint sa voix à celle la coalition internationale Tournons la Page et l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) :

  1. Condamne fermement l’arrestation arbitraire et la détention illégale de Nadjo Kaïna et Maikoul ZODI ;
  2. Exige la libération immédiate et sans condition de M. Nadjo Kaina ainsi que les dix autres membres de « Iyina soumis à un régime d’incarcération qui viole les principes de la liberté d’expression, des libertés individuelles et du respect de l’intégrité de la personne physique dans un État de droit ;
  3. Invite toutes les organisations de défense des Droits de l’homme, les politiques, la Société civile au Tchad et au Niger, en Afrique et partout dans le monde, à se mobiliser pour leur libération et mettre fin aux atteintes graves aux libertés individuelles et collectives des citoyens ;
  4. Exige l’audit citoyen de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
    Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
    Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
    au Tchad ainsi qu’au Niger pour l’annulation totale et inconditionnelle des parties jugées illégitimes, illégales, odieuses et insoutenables.

Le Groupe de Coordination du CADTM Afrique



CADTM Afrique

SECRETARIAT RESEAU CADTM AFRIQUE, CAD-Mali Djélibougou Rue : 326 Porte : 26 - BP. 2521 Bamako - Mali - Tél./Fax : 20 24 01 34 / E-mail : secretariatcadtmafrique@gmail.com