Communiqué de presse

Contre l’arrestation du camarade Moussa Tchangari à Niamey au Niger

28 mai 2015 par CADTM Afrique


Le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) Réseau Afrique a appris avec indignation l’arrestation de Moussa Tchangari, Secrétaire général d’Alternative Espace-Citoyen au Niger.

Moussa Tchangari, acteur citoyen et membre de la société civile du Niger a été arrêté le lundi 18 mai 2015, dans l’après-midi, par la cellule anti-terroriste des Forces de Sécurité nigériennes, alors qu’il s’était rendu auprès des six (6) chefs de village de Diffa retenus dans les locaux de la cellule anti-terroriste.

Les autorités nigériennes par la voix du Ministre de l’Intérieur l’accusent d’être membre d’une « association de malfaiteurs en relation avec l’entreprise terroriste BOKO HARAM »., sans apporter la moindre preuve à leurs allégations. Selon toute vraisemblance, elles ne lui pardonnent pas le fait d’avoir dénoncé sur les ondes de Radio France Internationale (RFI) en langue Haoussa, les conditions de mise en œuvre de l’état d’urgence dans la région de Diffa auprès du Lac Tchad et les conséquences pour les populations de la localité qui ont été expulsées manu militari.

Le Réseau CADTM Afrique :
1. condamne fermement l’arrestation arbitraire et illégale de Moussa Tchangari, s’inquiète des dérives autoritaires et de l’instrumentalisation de la lutte contre le terrorisme de la part des autorités nigériennes ;
2. exige la libération immédiate et sans condition de Moussa Tchangari soumis à un régime d’incarcération qui viole les principes et les règles d’un État de droit.

À cet effet, le Réseau CADTM Afrique :

1. exprime son soutien total à Moussa Tchangari, à l’ONG Alternative Espace Citoyen et à tous ceux qui subissent les intimidations et les provocations policières ;
2. invite toutes les organisations de défense des droits de l’homme, les forces politiques, la société civile au Niger, en Afrique et partout dans le monde, à se mobiliser pour obtenir la libération de Moussa Tchangari et mettre fin aux atteintes graves aux libertés individuelles et collectives des citoyens.

Bamako, le 26 mai 2015

Le Groupe de Coordination



cadtm.org
CADTM Afrique

SECRETARIAT RESEAU CADTM AFRIQUE, CAD-Mali Djélibougou Rue : 326 Porte : 26 - BP. 2521 Bamako - Mali - Tél./Fax : 20 24 01 34 / E-mail : secretariatcadtmafrique chez gmail.com