16 octobre

Évènement en ligne

Crise de la dette dans les Suds : où en est-on ?

A l’occasion de la Semaine mondiale d’actions pour l’annulation de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
, le CADTM vous convie à une rencontre en ligne avec plusieurs membres de son réseau international pour faire le point sur la question de la dette des pays des Suds dans le contexte de la pandémie liée à la Covid-19.

Les conséquences sanitaires, économiques et sociales de celle-ci sont cataclysmiques pour ces pays. Ils ne sont pas simplement confrontés à une crise sanitaire mais également à une grave crise économique et à une profonde aggravation de la pauvreté, des inégalités et de la précarité, sans compter une explosion de violences dont les femmes et les minorités sont souvent les premières victimes.

Pour faire face aux défis de cette crise mondiale majeure, notamment pour répondre aux besoins économiques, d’accès à l’eau, à la santé, à l’éducation, au logement, la priorité des pays des Suds n’est certainement pas de consacrer une part substantielle de leurs ressources à honorer une dette extérieure qu’ils ont parfois déjà remboursée plusieurs fois. Les solutions mises en avant par les institutions financières internationales et les Etats créanciers du Nord sont très largement insuffisantes quand elles ne sont pas contre-productives ou ne se résument pas à de l’affichage.

Pour comprendre pourquoi il est plus que temps de mettre fin à ces dettes insoutenables et en bonne partie illégitimes, vous êtes invité.e.s à une rencontre en ligne ce jeudi 15 octobre, de 18h30 à 20h

Pour participer via Zoom, s’inscrire ici :
https://frama.link/CriseDetteSud

Il sera également possible de suivre la rencontre via la page Facebook du CADTM


À venir