Les Autres Voix de la Planète N°76

Dettes Coloniales et Réparations

12 mars par CADTM Belgique


Dans quelques jours, paraitra le dernier numéro de notre revue Les Autres Voix de la Planète (AVP n°76). Celui-ci portera sur les dettes coloniales et les mobilisations pour les réparations, une thématique à la fois ancienne et qui n’en reste pas moins très actuelle et pertinente.

De nombreuses analyses inédites figurent dans ce numéro avec notamment une interview de Said Bouamama sociologue et militant du Front uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP).

On y retrouve aussi des contributions de Survie, des entretiens de collectifs bruxellois qui travaillent de près ou de loin sur ces questions ainsi que quelques textes plus anciens très utiles dans ce débat, notamment une interview de Pauline Imbach sur l’exigence envers la Belgique de reconnaître ses responsabilités historiques vis-à-vis de la RDC.

Dans ce nouveau dossier vous lirez également de très riches analyses de membres du réseau CADTM international, tant Afrique, qu’Amérique latine, Asie et Europe.

Faites le paiement requis dès maintenant afin de le recevoir.

Les abonné-e-s aux publications du CADTM reçoivent chaque année 2 numéros des Autres Voix de la Planète, ainsi que 2 publications du CADTM (livres, brochures, DVD...). Au programme des prochains envois : un numéro des Autres Voix de la Planète dédié aux dettes aux Sud (courant du mois du juin), un livre sur la construction européenne, une brochure sur les dettes privées illégitimes et un livre sur la géographie du capitalisme.

Dans nos tiroirs, nous travaillons également sur 2 autres publications : un livre « Dettes et femmes » et le livre Le tour de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
en 80 questions
, qui remplacera le 65 Questions-Réponses sur la dette, le FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
et la Banque mondiale Banque mondiale
BM
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. En 2011, 187 pays en étaient membres.

Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Elle se compose des cinq filiales suivantes :
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD, 189 membres en 2017) octroie des prêts concernant de grands secteurs d’activité (agriculture et énergie), essentiellement aux pays à revenus intermédiaires.
L’Association internationale pour le développement (AID, ou IDA selon son appellation anglophone, 164 membres en 2003) s’est spécialisée dans l’octroi à très long terme (35 à 40 ans, dont 10 de grâce) de prêts à taux d’intérêt nuls ou très faibles à destination des pays les moins avancés (PMA).
La Société financière internationale (SFI) est la filiale de la Banque qui a en charge le financement d’entreprises ou d’institutions privées du Tiers Monde.
Enfin, le Centre international de règlements des différends relatifs aux investissements (CIRDI) gère les conflits d’intérêts tandis que l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) cherche à favoriser l’investissement dans les PED. Avec l’accroissement de l’endettement, la Banque mondiale a, en accord avec le FMI, développé ses interventions dans une perspective macro-économique. Ainsi la Banque impose-t-elle de plus en plus la mise en place de politiques d’ajustement destinées à équilibrer la balance des paiements des pays lourdement endettés. La Banque ne se prive pas de « conseiller » les pays soumis à la thérapeutique du FMI sur la meilleure façon de réduire les déficits budgétaires, de mobiliser l’épargne interne, d’inciter les investisseurs étrangers à s’installer sur place, de libéraliser les changes et les prix. Enfin, la Banque participe financièrement à ces programmes en accordant aux pays qui suivent cette politique, des prêts d’ajustement structurel depuis 1982.

TYPES DE PRÊTS ACCORDÉS PAR LA BM :

1) Les prêts-projets : prêts classiques pour des centrales thermiques, le secteur pétrolier, les industries forestières, les projets agricoles, barrages, routes, distribution et assainissement de l’eau, etc.
2) Les prêts d’ajustement sectoriel qui s’adressent à un secteur entier d’une économie nationale : énergie, agriculture, industrie, etc.
3) Les prêts à des institutions qui servent à orienter les politiques de certaines institutions vers le commerce extérieur et à ouvrir la voie aux transnationales. Ils financent aussi la privatisation des services publics.
4) Les prêts d’ajustement structurel, censés atténuer la crise de la dette, qui favorisent invariablement une politique néo-libérale.
5) Les prêts pour lutter contre la pauvreté.
Site :
.

Tarifs d’abonnement annuel aux 2 numéros de la revue Les Autres Voix de la Planète et à 2 publications du CADTM (livres, DVD...) :

  • Belgique : 30 €/an (20 €/an pour les petits revenus) par virement bancaire au n° de compte 001-2318343-22 en précisant vos coordonnées en communication ;
  • France : 38 €/an (22 €/an pour les petits revenus) par virement (coordonnées ci-dessous) ou par chèque adressé au CADTM France, 130 avenue de Versailles, 75016 Paris ;
  • Europe : 38 €/an (22 €/an pour les petits revenus) par virement bancaire international sur le compte du CADTM : IBAN BE06 0012 3183 4322. Code Swift BIC : GEBA BE BB en précisant vos coordonnées en communication, ou par chèque à l’attention du CADTM ;
  • Autres pays : 51 € (ou 34 €/an pour les petits revenus) par mandat postal international ou par virement bancaire international (frais à la charge du donneur d’ordre) sur le compte du CADTM : IBAN BE06 0012 3183 4322. Code Swift BIC : GEBA BE BB en précisant vos coordonnées en communication ;
  • Organisations - bibliothèques, ONG, syndicats, etc. : 60 € (ou 38 € pour les petites organisations). Se référer aux modalités de paiement ci-dessus.

SOMMAIRE

1. Des dettes coloniales & illégitimes

Dettes coloniales et migrations
Dette éducative
Amérique centrale et Antilles
Haïti : de la traite à la dette
Sur les ruines de Porto Rico, la bataille des utopies
Afrique
Le poids de la dette en République démocratique du Congo
Le Maroc face aux empires coloniaux
Après l’indépendance, la Tunisie a dû s’endetter pour
racheter ses propres terres aux colons !
Amérique du Sud
Banques et dettes du Venezuela à l’aube du XXe siècle
Réflexions sur les dettes coloniales en Amérique latine
Asie
L’Inde et l’Empire britannique

2. Perspectives et mobilisations pour les réparations

Reconnaissances
Le rôle positif des excuses officielles : de la repentance aux réparations
Belgique. Reconnaître ses responsabilités historiques
Lecture essentielle : Promenade au Congo
Actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
judiciaires concernant le génocide des Tutsi au Rwanda
Mobilisations
“Il faut changer les mentalités et décoloniser l’espace public”
La question de la restitution des biens culturels africains
Politique de la restitution
Faidherbe doit tomber !
Entretiens avec des collectifs bruxellois
Fausses réparations ?
Fausses réparations et nouvelle colonisation italienne en Libye
Développement, un mot trompeur
Lectures essentielles
Interview de Said Bouamama
Le ventre des femmes, de Françoise Verges
Guide du Paris colonial et des banlieues



Autres articles en français de CADTM Belgique (111)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110