Dettes coloniales et réparations

1er juillet par CADTM


Voilà maintenant plusieurs semaines que la question décoloniale au sens le plus large du terme est abordée au grand jour ici et ailleurs. Ces rapports de domination dénoncés depuis des décennies ont pris une place de plus en plus importante dans les débats publics. Si les actions à entreprendre contre les dettes coloniales et pour les réparations sont nombreuses et diverses, cette fois-ci encore, l’action a primé et dans plusieurs cas, des têtes sont tombées. En Martinique, aux États-Unis, en France, en Belgique et ailleurs en Europe, l’urgence s’illustre aussi et surtout dans la décolonisation des espaces publics. Une étape nécessaire pour enfin en finir avec le colonialisme et le néocolonialisme non assumés des états occidentaux.

Loin d’être exhaustif, ce dossier peut servir d’introduction et de support pédagogique sur les questions de dettes coloniales et de réparations et complète les études existantes sur les différents types de dettes coloniales et les réparations en analysant l’aspect financier des dettes coloniales et des dettes contractées lors des indépendances, en Afrique, Asie et Amérique latine.

Pour commander l’AVP Dettes coloniales et réparations :

Tarif = 5 € + port (4 € puis 1 € par magazine supplémentaire)

Belgique  : versement sur le compte du CADTM n° 001-2318343-22 en précisant en communication vos nom, prénom et adresse + AVP n°75
France  : chèque au CADTM France, 130 avenue de Versailles, 75016 Paris en précisant vos nom, prénom et adresse + l’objet de la commande
Autres pays : virement sur le compte du CADTM n° IBAN BE06 0012 3183 4322 - Code Swift BIC GEBA BE BB en précisant en communication vos nom, prénom et adresse + AVP n°75

Pour vous abonner à la revue Les Autres Voix De La Planète




Autres articles en français de CADTM (248)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240