Evaluation du livre de Damien Millet et Eric Toussaint, 60 questions, 60 réponses sur la dette, le FMI et la Banque mondiale, CADTM/Syllepse

19 juin 2009 par CETIM


Le CETIM (Centre Europe – Tiers Monde) est un centre de recherches et de publications qui existe depuis maintenant plus de 38 ans et qui est basé à Genève. Cette qualité nous confère notamment une aptitude certaine à évaluer les ouvrages dans le domaine du développement et notamment leur valeur pédagogique. En effet, une de nos missions est de sensibiliser le public francophone, entre autres, aux relations Nord/Sud et aux problèmes de mal-développement qui sont générés. Le CETIM a publié plus d’une centaine de titre sur ces thèmes et ses publications sont en partie financées par la Fédération de coopération genevoise (www.fgc.ch). Dans nos recherches, nous nous appuyons sur les travaux et publications du CADTM et y faisons régulièrement référence.

Le CETIM bénéficie également du statut d’observateur, de catégorie générale, au sein du Conseil économique et social de l’Organisation des Nations Unies (ECOSOC), ce qui lui permet d’intervenir régulièrement devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève et de l’ECOSOC (dans le cadre de son programme Droits humains, financé en partie par la coopération suisse, l’Etat de Genève et la ville de Genève). A cette fin, nous utilisons les publications du CADTM dans la rédaction de déclarations écrites ou orales, et autres rapports et consultations, déposés devant différentes instances de l’ONU. Nous savons que le CADTM jouit depuis de nombreuses années d’une solide réputation d’expertise dans le domaine de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
des pays du tiers-monde et des institutions financières internationales (IFI). Il propose également des alternatives à l’endettement basées sur le respect des droits humains.