16 juillet > 17 juillet

Pontarlier (25) - France

Festives de l’Objection de Croissance

Depuis 2006, les objecteurs de croissance, les anti-productivistes, les partisans de l’après-développement, de l’écologie radicale se rencontrent en été pour partager un moment de dialogue. Le mythe d’une croissance comme moteur de l’économie est en train de s’effondrer. Non seulement même les économistes reconnaissent – enfin avec des chiffres – que la croissance n’a été qu’une parenthèse mais les historiens nous confirment que les « trente glorieuses » n’ont été que les « trente ravageuses ». C’est dans ce contexte que nous devons prendre nos responsabilités : puisque cela fait plus de 40 ans que les seuils de soutenabilité écologique ont été dépassés, comment décroître ? Pour quelles sociétés d’a-croissance ? Par quelles transitions ? Que peut-on rêver après le productivisme et le capitalisme ?

Nicolas Sersiron, du CADTM France, auteur du livre « Dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
et Extractivisme Extractivisme Modèle de développement basé sur l’exploitation des ressources naturelles, humaines et financières, guidé par la croyance en une nécessaire croissance économique.  » interviendra les samedi 16 et dimanche 17 juillet.

Samedi 16 Juillet

De 9h30 à 11h30 – Ateliers

– les agrocarburants contre les peuples du Sud, Thierry BRUGVIN
– agriculture et alimentation face au moins disant social et écologique, Nicolas SERSIRON
– Ceintures vivrières Vivrières Vivrières (cultures)

Cultures destinées à l’alimentation des populations locales (mil, manioc, etc.), à l’opposé des cultures destinées à l’exportation (café, cacao, thé, arachide, sucre, etc.).
en région parisienne, outil de relocalisation alimentaire Jean-Luc PASQUINET
– le triangle de Gonesse ( île de France ) : un exemple de bétonnisation des terres agricoles, Alain DORDE

Dimanche 17 Juillet

De 9h30 à 11h30 – Table ronde

« géopolitique du pouvoir alimentaire et agricole »
BRUGVIN – SERSIRON – SIMONIN


Plus d’infos et programme complet


À venir