Intervention du CADTM lors de la manifestation du 14 mars à Rennes devant la Banque de France

15 mars 2015 par CADTM France

Le Comité pour l’Annulation de la Dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
du Tiers Monde est très impliqué dans la remise en cause de la dette grecque. Celle-ci est un verrou à faire sauter pour mener une politique anti austérité que réclame dans ses luttes le peuple grec et qu’il a exprimé de façon démocratique lors des élections du 25 janvier dernier.

Mais selon Jean-Claude Junker, le président luxembourgeois de la Commission européenne : « il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ».

Nous affirmons au contraire le droit souverain du peuple grec à décider de l’avenir de son pays. Nous encourageons la mise en place d’un audit de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
grecque comme le souhaite la présidente du parlement grec, Zoé Konstantopoulou.

Nous saluons également la reconstitution de la commission des réparations de guerre allemandes, réparations envers le pays, non soldées à ce jour.

Pour le CADTM, la dette grecque, pour une grande partie, n’a pas servi les intérêts de la population. Cette part est donc illégitime et doit être annulée.

La dette grecque et ses conditionnalités, imposées par la Troïka Troïka Troïka : FMI, Commission européenne et Banque centrale européenne qui, ensemble, imposent au travers des prêts des mesures d’austérité aux pays en difficulté. , ont été des armes de destruction massive de l’économie et de la société grecque. Elle doit donc être annulée !

Les mémorandums et l’endettement forcé de la Grèce sont en grande partie illégaux, car contractée sans l’accord du Parlement grec comme le prévoit la Constitution de ce pays.

Elle doit donc être annulée !

Le service de la dette Service de la dette Somme des intérêts et de l’amortissement du capital emprunté. grecque est insoutenable pour le budget de l’Etat grec et ne peut donc être payé. La satisfaction des besoins et des droits fondamentaux de la population sont prioritaires sur le paiement du service de la dette aux créanciers. Un moratoire Moratoire Situation dans laquelle une dette est gelée par le créancier, qui renonce à en exiger le paiement dans les délais convenus. Cependant, durant la période de moratoire, les intérêts continuent de courir. Un moratoire peut également être décidé par le débiteur, comme ce fut le cas de la Russie en 1998 et de l’Équateur en 1999. sur ce paiement doit donc être prononcé.

Ces affirmations sont toutes conformes à la jurisprudence du droit international en vigueur.

Des annulations totales ou partielles des dettes sont légion depuis la fin de la 2e guerre mondiale (169 selon le FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
) La France en a bénéficié à la Libération. L’Allemagne à la conférence de Londres de 1953 a vu sa dette réduite de plus de 60%.

Pour le CADTM, l’audit de la dette grecque doit être un audit citoyen, c’est-à-dire transparent et c’est à la population grecque de décider du sort à réserver à la part illégitime, odieuse et illégale de la dette de leur pays.

Partout en Europe, nous luttons contre les politiques d’austérité imposées au nom de la réduction des déficits et des dettes publiques.

En réponse à l’Europe de la finance, du capital, des marchés financiers Marchés financiers
Marché financier
Marché des capitaux à long terme. Il comprend un marché primaire, celui des émissions et un marché secondaire, celui de la revente. À côté des marchés réglementés, on trouve les marchés de gré à gré qui ne sont pas tenus de satisfaire à des conditions minimales.
et des intérêts privés, construisons l’Europe des peuples en lutte, une Europe solidaire, en rupture avec celle-ci.

Non aux diktats de la BCE BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
et de l’Eurogroup !

Vive l’Europe des luttes et comme disent nos camarades espagnols : no debemos, no pagamos !

On ne doit pas, on ne paie pas !

Je vous remercie.
Pascal Franchet, CADTM France

Click