Communiqué

L’Afrique se rassemble contre le G20 à Niono (MALI) du 31 octobre au 3 novembre 2011

1er novembre 2011 par Le Forum des Peuples


La multiplication des crises dans lesquelles est plongé le monde ces dernières années n’a de cesse d’interpeller les peuples dont les voix ne sont jamais entendues. De réunions en réunions, les solutions proposées et les effets d’annonce de fin de crise, de reprise économique apparaissent de plus en plus comme des tromperies répétées à des fins électoralistes. Il ne fait plus aucun doute que le système est en faillite. Le sauvetage renouvelé des banques privées européennes et la recapitalisation du FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
au détriment des peuples sont autant de preuves récentes du mépris de la souffrance humaine par les gouvernements des soi-disant économies les plus riches du monde.
 
Une fois de plus en marge du G20 G20 G20 : Le Groupe des vingt (G20) est un groupe composé de dix-neuf pays et de l’Union européenne dont les ministres, les chefs de banques centrales et les chefs d’État se réunissent régulièrement. Il a été créé en 1999, après la succession de crises financières dans les années 1990. Il vise à favoriser la concertation internationale, en intégrant le principe d’un dialogue élargi compte tenu du poids économique croissant pris par un certain nombre de pays. Sont membres : Allemagne, Afrique du Sud, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Russie, Turquie, l’Union européenne (représentée par le Président du conseil et celui de la Banque centrale européenne). , les peuples africains ont décidé de se rassembler pour montrer leur ras-le-bol face à un système économique esclavagiste et inhumain et pour réaffirmer leur solidarité avec l’ensemble des peuples en lutte. Les Africain-e-s, après trois décennies de crises de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
que ni les institutions de Brettons Woods ni les pays considérés comme riches n’ont réussi à résoudre, sont déterminé-e-s à faire entendre leurs voix dans la gouvernance mondiale. L’étincelle des révolutions au Maroc, en Tunisie, en Egypte et les soulèvements populaires des peuples africains contre leurs dictateurs-présidents imposés par les puissances du G20, relancent sur le continent le mouvement de libération inachevé des peuples. Contre la religion de l’argent et du profit, les peuples d’Afrique réclament le mieux vivre et le respect de leur souveraineté.
Au moment où la reconquête de l’Afrique est en cours par le biais des accaparements des terres, des forêts et des ressources minières sur le continent,
Au moment où de nouvelles guerres coloniales se répètent en Afrique et en Asie,
Les peuples du Nord, du Sud, du centre, de l’est, de l’ouest et de la diaspora africaine se sont donné rendez-vous dans la ville de Niono au Mali pour un FORUM DES PEUPLES afin de dire ensemble « NON AU G20 ».
Du 31 octobre au 3 novembre 2011, les peuples d’Afrique entendent renouveler leurs vœux et leurs exigences d’un autre monde, juste, équitable, solidaire, et libéré de toutes les formes d’oppression.

Non au G20 ! Non à la Dette ! Non aux guerres coloniales !

Oui au droit à la souveraineté des peuples sur leurs ressources naturelles et les richesses !

Oui à la vie pour tou-te-s et au vivre ensemble !

Dégage le G20 ! Dégage le système !

Niono le 31 octobre 2011



cadtm.org