LE FORUM SOCIAL EUROPEEN ARRIVE A MALMO !

12 septembre 2008



Entre le 17 et le 21 septembre 2008 aura lieu le FSE – le Forum social européen (ou ESF, European Social Forum) à Malmö, Suède.

Plus de 20.000 participants venant des milliers d’organisations de toute l’Europe vont échanger des expériences, formuler des propositions et des stratégies, et former des alliances pour une autre Europe.

Avec une centaine de séminaires, d’ateliers, de manifestations, de concerts, de pièces de théâtre, de spectacles culturels et d’activisme, le FSE est le lieu de rencontre par excellence pour ceux et celles qui veulent créer une Europe plus démocratique, plus juste, plus solidaire et plus écologique. Le FSE n’est donc pas qu’un forum de discussion, il s’agit de changer l’Europe.

Le CADTM International participe activement au FSE et sera représenté par plusieurs délégués en provenance de Belgique, France, Maroc, Côte d’Ivoire et Inde.

 Programme du CADTM au Forum Social Européen

 Jeudi 18 septembre

9:30-12:30.
Annulations de dettes : Illégitimité, Audits et dettes odieuses

Organisateurs :
CADTM, Forum Syd, Jubilee UK

La dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
des pays du sud est toujours un outil de contrôle des pays riches sur les pays pauvres. Les « annulations de dettes »du G8 G8 Ce groupe correspond au G7 plus la Fédération de Russie qui, présente officieusement depuis 1995, y siège à part entière depuis juin 2002. ont échouées. Cependant la Norvège a unilatéralement annulé des dettes injustes contractés par quelques pays en développement et l’Equateur a lancé un audit de ses dettes. Les activistes européens doivent s’inspirer de ces initiatives si nous voulons éradiquer cette ’injustice qu’est la dette une fois pour toute.

Intervenants :
Renaud Vivien, CADTM
Eric Toussaint, CADTM
Kristina frobergh, forumsyd
Jostein Hole Kobbeltvedt, SLUG

14:00-17:00.
L’explosion des prix alimentaires. Construire de nouvelles alliances pour l’accès à une nourriture saine et accessible à tous.

Organisateurs : Attac Austria, France, Germany, Via Campesina, CADTM, IATP

Les prix des denrées alimentaires explosent alors que les revenus réels des européens sont en déclin. L’accès à la nourriture devient de nouveau un problème social en Europe. Es consommateurs paient des prix de plus en plus chères en Europe, tandis que les paysans et les fermes familiales continuent à se battre pour leur survie. Nous discuterons de qui bénéficie de l’explosion du prix des matières alimentaires, des causes de cette explosion et de comment construire des alliances entre les paysans et les consommateurs.

Intervenants :
Jean Cabaret, Coordination Europenne Via Campesina
Ibrahima Coulibaly, ROPPA
Nicoletta Rocchi, CGIL, Italy
Sian Jones, European Anti-Poverty Network
Eric Toussaint, CADTM
Myriam van der Stichele, SOMO and Agribusiness Accountability Initiative

16:00.
Film La fin de la pauvreté ? suivi d’un débat

Réalisateur : Philippe Diaz, USA 2008. 108 min. Documentaire sous titré en anglais.
Organisateurs : Tax Justice Network, TNI, CADTM, Cine Libre Studio

Avec tant de richesses dans le monde, pourquoi y a t’il toujours tant de pauvreté ?
Regardant au delà des pensées orthodoxes, ce film, narré par Martin Sheen, voyage des quartiers pauvres d’Amérique latine aux bidonvilles d’Afrique pour explorer les vrais causes de la pauvreté qui proviennent des mesures prises depuis les temps coloniaux pour perpétuer l’exploitation. Eminents économistes, politiciens et activistes de mouvements sociaux nous avertissent du pillage de la planète par les nations riches au détriment du développement durable et au profit de l’inégalité et de la pauvreté.

Intervenants :
John Christensen - Founder of The Tax Justice Network (TJN), www.taxjustice.net
Susan George - Author, Chair of the Planning Board of the Transnational Institute in Amsterdam (TNI.org)
Eric Toussaint, President du Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde
Cliff Cobb, Executive Producer. The Robert Schalkenbach Foundation, www.schalkenbach.org
Philippe Diaz - Director of the film. Founder Cinema Libre Studio. www.cinemalibrestudio.com

 Vendredi 19 septembre

9:30-12:30
ALBA - Alternatives et nouvelles expériences en Amerique Latine

Organisateurs : CADTM, Hands off Venezuela, Svensk-Kubanska föreningen, Vision for all

Alba, une alternative à l’intégration européenne néolibérale :
- coopération anti-imperialiste avec PetroCaribe : pétrole pour un dévellopement endogène et durable
- Banque du sud : indépendance vis àvis du FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
et de la Banque Mondiale Banque mondiale
BM
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. En 2011, 187 pays en étaient membres.

Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Elle se compose des cinq filiales suivantes :
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD, 189 membres en 2017) octroie des prêts concernant de grands secteurs d’activité (agriculture et énergie), essentiellement aux pays à revenus intermédiaires.
L’Association internationale pour le développement (AID, ou IDA selon son appellation anglophone, 164 membres en 2003) s’est spécialisée dans l’octroi à très long terme (35 à 40 ans, dont 10 de grâce) de prêts à taux d’intérêt nuls ou très faibles à destination des pays les moins avancés (PMA).
La Société financière internationale (SFI) est la filiale de la Banque qui a en charge le financement d’entreprises ou d’institutions privées du Tiers Monde.
Enfin, le Centre international de règlements des différends relatifs aux investissements (CIRDI) gère les conflits d’intérêts tandis que l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) cherche à favoriser l’investissement dans les PED. Avec l’accroissement de l’endettement, la Banque mondiale a, en accord avec le FMI, développé ses interventions dans une perspective macro-économique. Ainsi la Banque impose-t-elle de plus en plus la mise en place de politiques d’ajustement destinées à équilibrer la balance des paiements des pays lourdement endettés. La Banque ne se prive pas de « conseiller » les pays soumis à la thérapeutique du FMI sur la meilleure façon de réduire les déficits budgétaires, de mobiliser l’épargne interne, d’inciter les investisseurs étrangers à s’installer sur place, de libéraliser les changes et les prix. Enfin, la Banque participe financièrement à ces programmes en accordant aux pays qui suivent cette politique, des prêts d’ajustement structurel depuis 1982.

TYPES DE PRÊTS ACCORDÉS PAR LA BM :

1) Les prêts-projets : prêts classiques pour des centrales thermiques, le secteur pétrolier, les industries forestières, les projets agricoles, barrages, routes, distribution et assainissement de l’eau, etc.
2) Les prêts d’ajustement sectoriel qui s’adressent à un secteur entier d’une économie nationale : énergie, agriculture, industrie, etc.
3) Les prêts à des institutions qui servent à orienter les politiques de certaines institutions vers le commerce extérieur et à ouvrir la voie aux transnationales. Ils financent aussi la privatisation des services publics.
4) Les prêts d’ajustement structurel, censés atténuer la crise de la dette, qui favorisent invariablement une politique néo-libérale.
5) Les prêts pour lutter contre la pauvreté.
Site :

- Santé et éducation pour tous
- Démocratie participative, avec les femmes, les peuples indigènes et les travailleurs
- TeleSUR : liberté d’information, identité culturelle

Intervenants :
Eric Toussaint, CADTM
Margarita Teran, MAS, bolivia
José Miguel Hernández Mederos CTC, Cuba
Amilcar Figueroa, Venezuela
Antonia Vutierrez, ATC, Nicaragua
Santos Cornelio Chirinos, Coco, Honduras
Eva Björklund, Swedish Cuban Asociation, moderateur

9:30-12:30
Crise Financière : causes, spécificités, conséquences et alternatives

Organisateurs : Attac Europe, CADTM, Charter for another Europe network

La situation financière aujourd’hui est en voie de confirmer les analyses et prévisions les plus pessimistes. Cette crise est souvent décrite comme la plus sérieuse depuis le seconde guerre mondiale. Ce séminaire a pour but de partager les analyses et les débats sur les modèles alternatifs. Il inclura dans sa seconde partie un rapport spécifique sur l’expérience de campagne sur les fonds souverains.

Intervenants :
John Christensen, Tax Justice Network
Eric Toussaint, CADTM
Jean Marie Harribey, Attac European Network
Alfonso Gianni, charter for another europe
Francine Mestrum, Attac
Louis Weber, Espaces Marx

14:00-17:00
Assemblée sur la souveraineté alimentaire : que peut on faire pour l’appliquer en Europe ?

Organisateurs : Via Campesina, IATP, Attac Austria, Attac France, Attac Germany, CADTM, Latinamerikagrupperna

Cette assemblée a pour objectif de rassembler les organisations impliquées dans la lutte large pour la souveraineté alimentaire en Europe, dans le but de partager les informations et de développer des stratégies communes pour des actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
et mobilisations en 2009. Paysans, consommateurs, environnementalistes, ONGs,... et VOUS !

 Dimanche 14 septembre

11h30-13h30
Assemblée des Mouvements sociaux


Le programme complet du FSE est disponible sur le site
http://www.esf2008.org/program/programme-esf-2008-seminars

Plus d’infos :http://www.esf2008.org/



Traduction(s)