La Roue des Grosses Fortunes

10 juillet 2014

L’équipe d’animation du CADTM s’est construit un nouvel outil, tout nouveau, tout beau. Une roue. Pas nouveau la roue ferez-vous remarquer à juste titre, et pourtant...

La roue rappelez-vous c’était la promesse télévisée de grosses fortunes durant notre jeunesse à ses moments désœuvrés. C’était un jingle et un animateur, une animatrice, des candidats, candides et avides de jours meilleurs. C’était la lumière, la couleur. C’était le public qui s’émouvait de la case banqueroute, qui frétillait sur celle du million.

Aujourd’hui, le jeu est la norme économique, la banqueroute se généralise, et nous, pauvres spectateurs, sommes ceux qui payons les gains de l’élite. Sans compter la roulette russe écologique...

C’est ainsi que nous avons construit ce jeu :
- Un/e animatrice
- Max(imilien) de Thunes, celui qui offre les cadeaux somptueux à l’heureux gagnant, au futur privilégié ;
- Lara jdupeuple, celle qui rappelle que pour un gagnant, des millions morflent furieusement.
- Un public qui veut gagner... Mais qui ignore sans doute ce qu’il a à perdre...

Cette formule permet un contenu qui s’adapte et donc qui peut coller à de nombreuses thématiques et à de nombreux contextes : festivals, fêtes de village...

Drôle, un brin kitsch, mais pleine de sens.

Pour vous donner une idée de ce que les candidats peuvent gagner :
- Un week-end à Knokke-le-zout avec Sarkozy, Reynders et leurs amis pour une formation intensive en placement financiers ;
- Une promenade découverte des îles grecques dans un sous-marin allemand (le déficit de la Grèce équivaut à un contrat passé avec l’Allemagne pour l’achat de 6 sous-marins) ;
- Un safari au Mali en hélicoptère (car la privatisation du train à détruit le trafic passager) ;
- Le choix entre trois châteaux de l’ex Dictateur Mobutu situés en Suisse, en France et en Belgique tandis que les congolais/es en bavent ;
- Une virée à Jersey (paradis fiscal Paradis fiscaux
Paradis fiscal
Territoire caractérisé par les cinq critères (non cumulatifs) suivants :
(a) l’opacité (via le secret bancaire ou un autre mécanisme comme les trusts) ;
(b) une fiscalité très basse, voire une imposition nulle pour les non-résidents ;
(c) des facilités législatives permettant de créer des sociétés écrans, sans aucune obligation pour les non-résidents d’avoir une activité réelle sur le territoire ;
(d) l’absence de coopération avec les administrations fiscales, douanières et/ou judiciaires des autres pays ;
(e) la faiblesse ou l’absence de régulation financière.

La Suisse, la City de Londres et le Luxembourg accueillent la majorité des capitaux placés dans les paradis fiscaux. Il y a bien sûr également les Iles Caïmans, les Iles anglo-normandes, Hong-Kong, et d’autres lieux exotiques. Les détenteurs de fortunes qui veulent échapper au fisc ou ceux qui veulent blanchir des capitaux qui proviennent d’activités criminelles sont directement aidés par les banques qui font « passer » les capitaux par une succession de paradis fiscaux. Les capitaux généralement sont d’abord placés en Suisse, à la City de Londres ou au Luxembourg, transitent ensuite par d’autres paradis fiscaux encore plus opaques afin de compliquer la tâche des autorités qui voudraient suivre leurs traces et finissent par réapparaître la plupart du temps à Genève, Zurich, Berne, Londres ou Luxembourg, d’où ils peuvent se rendre si nécessaires vers d’autres destinations.
bien connu) invité par le premier ministre qui vous donnera les ficelles pour les meilleurs placements de votre multinationale ;
- Une majorité des actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
Guiness car au vu de la crise, les irlandais vont certainement en consommer beaucoup ;
- Etc...


Si vous êtes tentés de reproduire l’animation dans votre organisation, votre festival ou dans votre jardin à l’occasion du prochain barbecue n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir les fichiers, les variantes et les astuces !
emilie@cadtm.org

Click


Cette animation s’inspire de « La roue des privilèges » d’ATTAC France