La deuxième université du CADTM Europe a connu un formidable succès !

12 juillet 2011 par CADTM

Du 1er au 3 juillet, la deuxième université du CADTM Europe a réuni plus de 300 participant-e-s venu-e-s de Belgique, de France, de Grèce, de Pologne, du Portugal, de l’Espagne, d’Italie, d’Angleterre, d’Irlande, de Hongrie, d’Allemagne, du Maroc, du Togo, du Mali, du Niger, du Rwanda, du Venezuela, de la RD Congo et de Colombie. Chacun-e a pu découvrir, comprendre et contribuer à l’analyse du CADTM sur diverses questions telles que la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
, les plans d’austérité, les migrations, l’écologie, le féminisme, etc.

Plus de 25 ateliers ont été organisés, réunissant entre trente et cent personnes. Les intervenant-e-s et les participant-e-s ont pu débattre et échanger en trois langues (Français, Anglais et Espagnol) notamment sur la crise de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
en Europe et les résistances et les luttes en cours. La Grèce et le mouvement des indignés espagnol ont constitué à cet égard des expériences de luttes exemplaires. Les révolutions arabes ont également été à l’honneur, avec notamment la soirée de vendredi qui y était consacrée.

Les ateliers convergeaient vers 3 plénières (avec près de trois cents participants) durant lesquelles l’heure était à la mobilisation. En effet, l’université d’été a constitué un temps fort dans la construction et la coordination des mobilisations européennes en cours et à venir.

L’ambiance chaleureuse et festive s’est mêlée au sérieux et à la détermination de comprendre les mécanismes de la crise capitaliste. Mieux comprendre - pour résister à la dictature des créanciers et construire ensemble un autre monde, basé sur les droits fondamentaux des peuples et la solidarité internationale - tel était le défi de cette université !

Celle-ci s’est terminé en séance plénière autour d’un agenda de mobilisations communes.

Hasta la victoria !

Vous trouverez, ci-dessous les comptes-rendus des ateliers, mais aussi des vidéos...) et des photos.

Interviews réalisées par Chris Den Hond au cours de l’université d’été

- Interview de Myriam Bourgy, secrétaire générale du CADTM Belgique
- Interview de Christine Vanden Daelen du CADTM Belgique
- Interview de Pauline Imbach du CADTM Belgique
- Interview de Yorgos Mitralias du Giorgos Mitralias, Comité grec contre la dette
- Interview de Darius Zalega, collaborateur de l’édition polonaise du Monde Diplomatique

Voir la galerie photos d’Olivier Lorillu http://www.cadtm.org/Universite-d-e...

Voir la galerie photos de Nicolas Sersiron http://www.cadtm.org/Universite-d-e...

Vendredi 1er juillet

11h-12h30 - Plénière d’ouverture
Avec Eric Toussaint (président CADTM Belgique), Sonia Mitralias (CADTM Grèce)
MP3 - 38.5 Mo
Plénière d’ouverture
14h30-16h30 : Ateliers en parallèle
La dette publique en France et en Belgique
Avec Pascal Franchet (CADTM France), Olivier Bonfond (CADTM Belgique)
MP3 - 86.4 Mo
Dette publique en France et en Belgique - P.Franchet et O.Bonfond
PDF - 763.5 ko
La dette publique de la France et de la Belgique - P.Franchet et O.Bonfond
Dette écologique Dette écologique La dette écologique est la dette contractée par les pays industrialisés envers les autres pays à cause des spoliations passées et présentes de leurs ressources naturelles, auxquelles s’ajoutent la délocalisation des dégradations et la libre disposition de la planète afin d’y déposer les déchets de l’industrialisation.

La dette écologique trouve son origine à l’époque coloniale et n’a cessé d’augmenter à travers diverses activités :


- La « dette du carbone ». C’est la dette accumulée en raison de la pollution atmosphérique disproportionnée due aux grandes émissions de gaz de certains pays industriels, avec, à la clé, la détérioration de la couche d’ozone et l’augmentation de l’effet de serre.

- La « biopiraterie ». C’est l’appropriation intellectuelle des connaissances ancestrales sur les semences et sur l’utilisation des plantes médicinales et d’autres végétaux par l’agro-industrie moderne et les laboratoires des pays industrialisés qui, comble de l’usurpation, perçoivent des royalties sur ces connaissances.

- Les « passifs environnementaux ». C’est la dette due au titre de l’exploitation sous-rémunérée des ressources naturelles, grevant de surcroît les possibilités de développement des peuples lésés : pétrole, minéraux, ressources forestières, marines et génétiques.

- L’exportation vers les pays les plus pauvres de produits dangereux fabriqués dans les pays industriels.

Dette écologique et dette extérieure sont indissociables. L’obligation de payer la dette extérieure et ses intérêts impose aux pays débiteurs de réaliser un excédent monétaire. Cet excédent provient pour une part d’une amélioration effective de la productivité et, pour une autre part, de l’appauvrissement des populations de ces pays et de l’abus de la nature. La détérioration des termes de l’échange accentue le processus : les pays les plus endettés exportent de plus en plus pour obtenir les mêmes maigres recettes tout en aggravant mécaniquement la pression sur les ressources naturelles.
 : approche globale

Avec Jean Gadrey (ATTAC France), Eric De Ruest (CADTM Belgique-GDE)
MP3 - 71.4 Mo
Dette écologique Approche globale - J.Gadrey et É.De Ruest
Pourquoi être encore féministe aujourd’hui ?
Avec Céline Caudron, le groupe "Féminismes" du CADTM Belgique, Khadija Ounchif (Association de solidarité avec les femmes arabes), Laure Jouteaux (Osez le Féminisme, Belgique), Monika Karbowska (CADTM France)
MP3 - 61.5 Mo
Pourquoi être encore féministe aujourd’hui ? - C.Caudron, K.Ounchif, L.Jouteaux, M.Karbowska
Islande, Irlande : du paradis à l’enfer grâce aux marchés
Avec Yvette et Mike Krolikowski (CADTM France), Andy Storey (UCD Dublin), (Jerome Duval (Patas Arriba/CADTM Espagne)
PDF - 1.1 Mo
Islande - Y&M.Krolikowski
PDF - 37.9 ko
Ireland debt - A.Storey
Quel financement pour quel développement ?
Avec Gérard Karlhausen (CNCD, Centre National de Coopération au Développement, Belgique), Virginie de Romanet (CADTM Belgique)
PDF - 304 ko
V.de Romanet
17h-18h30 : Ateliers en parallèle
Couper les ailes aux Fonds vautours Fonds vautour
Fonds vautours
Fonds d’investissement qui achètent sur le marché secondaire (la brocante de la dette) des titres de dette de pays qui connaissent des difficultés financières. Ils les obtiennent à un montant très inférieur à leur valeur nominale, en les achetant à d’autres investisseurs qui préfèrent s’en débarrasser à moindre coût, quitte à essuyer une perte, de peur que le pays en question se place en défaut de paiement. Les fonds vautours réclament ensuite le paiement intégral de la dette qu’ils viennent d’acquérir, allant jusqu’à attaquer le pays débiteur devant des tribunaux qui privilégient les intérêts des investisseurs, typiquement les tribunaux américains et britanniques.
 !

Avec Nick Dearden (Jubilee Debt Campaign, UK), Renaud Vivien (CADTM Belgique)
PDF - 187.9 ko
Fonds vautours - N.Dearden
PDF - 216 ko
Fonds vautours - R.Vivien
Les alternatives en marche au Venezuela, en Equateur et en Bolivie
Avec Eric Toussaint (CADTM Belgique), Gonzalo Gomez (Aporrea.org et Marea Socialista), Manuel Sutherland (Association latino américaine d’économistes marxistes et CADTM) et Paulino Nunez (CADTM Venezuela)
La Chine, grand gagnant de la crise ?
Avec Jean Sanuk et Danielle Sabai
PDF - 1 Mo
La montée en puissance de la Chine - J.Sanuk
Outils pédagogiques du CADTM-Echanges de pratiques
CADTM
La dette publique aux Etats-Unis
Avec Daniel Munevar (CADTM AYNA)
MP3 - 19.5 Mo
Dette publique aux USA - D.Munevar (eng)
Soirée : Les révolutions populaires au Maghreb et au Moyen-Orient

Samedi 2 juillet

9h30-12h30 : Ateliers en parallèle
Crise de la dette en Europe
Avec Pascal Franchet (CADTM France), Darius Zalega (collaborateur du Monde diplomatique, édition polonaise - Pologne), Giorgos Mitralias (CADTM Grèce), Nick Dearden (Jubilee Debt Campaign, UK)
MP3 - 55.9 Mo
Crise de la dette en Europe - D.Zalega, G.Galanis (eng), N.Daerden (eng), G.Mitralias et J-M.Harribey
PDF - 904.6 ko
Crise dette Europe
PDF - 819.3 ko
Dette Pologne - D.Zalega
L’Asie (Bangladesh, Thailande, ...). La dette publique du Japon
Avec Jean Sanuk, Danielle Sabai, Daniel Munevar (CADTM AYNA)


MP3 - 22.9 Mo
Sortir de la crise sans Le FMI L’exemple de l’Asie - J.Sanouk
MP3 - 18.4 Mo
La microfinance Mythes et réalité - D.Sabai
MP3 - 14.3 Mo
Dette publique du Japon - D.Munevar (Eng)
PDF - 752 ko
Asie - J.Sanouk
PDF - 142.4 ko
D.Sabai - La microfinance Mythes et réalité
Biens mal acquis
Avec Claude Quémar (CADTM France), Thomas Borrel (SURVIE), André Rothenbühler (Action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
Place financière Suisse)
MP3 - 18 Mo
Biens mal acquis - T.Borrel
MP3 - 16.4 Mo
Biens mal acquis - A.Rothenbühler
MP3 - 16.7 Mo
Biens mal acquis - C.Quemar
PDF - 3.2 Mo
Biens mal acquis - T.Borrel
PDF - 176.6 ko
Biens mal acquis - A.Rothenbühler
Forum Social Mondial Dakar 2011. Et après ?
Avec Olivier Bonfond (CADTM Beglqiue), Monica Karbowska (CADTM France), Josie Riffaud (Via Campesina)
Jeu de la ficelle sur la dette
Outil pédagogique
14h30-16h30 : Ateliers en parallèle
Alternatives à la crise de la dette en Europe
Avec Eric Toussaint (CADTM Belgique), Jean-Marie Harribey (ATTAC France)
PDF - 34.5 ko
E.Toussaint
PDF - 6.2 Mo
J-M.Harribey
Lumumba et Sankara : révolutions d’hier et mouvement social d’aujourd’hui
Avec Antoine Souef (SURVIE), Bruno Jaffré (biographe du président Thomas Sankara), Pauline Imbach (CADTM Belgique/Collectif Mémoires Coloniales)
Accaparement des terres
Stefan Reinhold (CADTM Belgique-GDE), Nicolas Sersiron (CADTM France-GDE)
MP3 - 35.5 Mo
Pillage des ressources naturelles - N.Sersiron et S.Reinhold
Instrumentalisation et récupération du mouvement féminin et féministe par les Institutions internationales
Avec Stéphanie Treillet (Maître de conférences en économie, IUFM-Paris XII Créteil, Membre du Conseil scientifique d’Attac), Groupe Féminismes du CADTM Belgique
MP3 - 51.8 Mo
Instrumentalisation et récupération du mouvement féminin et féministe par les Institutions internationales - S.Treillet
Demander des comptes en justice à la BM Banque mondiale
BM
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. En 2011, 187 pays en étaient membres.

Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Elle se compose des cinq filiales suivantes :
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD, 189 membres en 2017) octroie des prêts concernant de grands secteurs d’activité (agriculture et énergie), essentiellement aux pays à revenus intermédiaires.
L’Association internationale pour le développement (AID, ou IDA selon son appellation anglophone, 164 membres en 2003) s’est spécialisée dans l’octroi à très long terme (35 à 40 ans, dont 10 de grâce) de prêts à taux d’intérêt nuls ou très faibles à destination des pays les moins avancés (PMA).
La Société financière internationale (SFI) est la filiale de la Banque qui a en charge le financement d’entreprises ou d’institutions privées du Tiers Monde.
Enfin, le Centre international de règlements des différends relatifs aux investissements (CIRDI) gère les conflits d’intérêts tandis que l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) cherche à favoriser l’investissement dans les PED. Avec l’accroissement de l’endettement, la Banque mondiale a, en accord avec le FMI, développé ses interventions dans une perspective macro-économique. Ainsi la Banque impose-t-elle de plus en plus la mise en place de politiques d’ajustement destinées à équilibrer la balance des paiements des pays lourdement endettés. La Banque ne se prive pas de « conseiller » les pays soumis à la thérapeutique du FMI sur la meilleure façon de réduire les déficits budgétaires, de mobiliser l’épargne interne, d’inciter les investisseurs étrangers à s’installer sur place, de libéraliser les changes et les prix. Enfin, la Banque participe financièrement à ces programmes en accordant aux pays qui suivent cette politique, des prêts d’ajustement structurel depuis 1982.

TYPES DE PRÊTS ACCORDÉS PAR LA BM :

1) Les prêts-projets : prêts classiques pour des centrales thermiques, le secteur pétrolier, les industries forestières, les projets agricoles, barrages, routes, distribution et assainissement de l’eau, etc.
2) Les prêts d’ajustement sectoriel qui s’adressent à un secteur entier d’une économie nationale : énergie, agriculture, industrie, etc.
3) Les prêts à des institutions qui servent à orienter les politiques de certaines institutions vers le commerce extérieur et à ouvrir la voie aux transnationales. Ils financent aussi la privatisation des services publics.
4) Les prêts d’ajustement structurel, censés atténuer la crise de la dette, qui favorisent invariablement une politique néo-libérale.
5) Les prêts pour lutter contre la pauvreté.
Site : http://www.banquemondiale.org
et au FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
 !

Avec Renaud Vivien (CADTM Belgique), Jérôme Duval (Patas arriba/CADTM Espagne)
PDF - 147.9 ko
Comptes BM FMI - R.Vivien
PDF - 208.2 ko
Comptes BM FMI - J.Duval
17h-18h30 : Plenière
Mobilisations contre la dette et l’austérité en Europe _Jean-Marie Harribey (ATTAC France), Andrej Hunko (député Die Linke, Achen) Allemagne, Darius Zalega (Pologne), Esther Vivas (Gauche anticapitaliste, Catalogne), Giorgos Mitralias (CADTM Grèce), Giorgos Galanix (Coalition of Resistances, UK), Eric Toussaint (CADTM Belgique)
MP3 - 71.7 Mo
Plénière du samedi - Mobilisations contre la dette et l’austérité en Europe
Musique ! Soirée festive

Dimanche 3 juillet

9h30-12h30 : Ateliers en parallèle
Impacts des mesures d’austérité sur les femmes. Alternatives féministes à la dette
Sonia Mitralias (CADTM Grèce), Christine Vanden Daelen (CADTM Belgique), Judith Morva (économiste, coordinatrice du Monde Diplomatique Hongrie), Felicity Dowling et Maria Pentaraki de Women against cuts et Voula Taki de l’Initiative Femmes contre la dette et les plans d’austérité en Europe.
MP3 - 97.5 Mo
Impacts des mesures d’austérité sur les femmes. Alternatives féministes à la dette - S.Mitralias, C.Vanden Daelen, J.Morva, F.Dowling, M.Pentaraki et V.Taki
PDF - 233.1 ko
C.Vanden Daelen
PDF - 618.6 ko
J.Morva
Luttes pour la souveraineté en Amérique latine : intégration régionale, Banque du Sud et alternatives bolivariennes
Avec Daniel Munevar (CADTM AYNA), Franck Gaudichaud(France Amérique latine, coauteur de Le Volcan latino-américain)
PDF - 32.5 ko
D.Munevar
PDF - 303.5 ko
F.Gaudichaud
Banque mondiale et « fonds verts »
Avec Jérémie Cravatte (CADTM Belgique-GDE), Nicolas Sersiron (CADTM France-GDE), Eric De Ruest (CADTM Belgique-GDE)
MP3 - 60.1 Mo
Banque mondiale et fonds vert - N.Sersiron, J.Cravate et É.De Ruest
PDF - 180.1 ko
N.Sersiron
Liberté de circulation : un droit, quelles politiques européennes ?
Avec France Arets (porte-parole du Collectif de Résistance Aux Centres Pour
Etrangers - CRACPE), Olivier Stein (Progress Law), Benoit Vander Meerscheen
Arguments juridiques pour l’annulation de la dette
Avec Renaud Vivien (CADTM Belgique)
PDF - 164.2 ko
Annulation dettes - R.Vivien
14h30-16h30 : Plenière
Pour une Europe solidaire
Avec Myriam Bourgy (CADTM Belgique), Samir Abi (ATTAC-CADTM Togo, membre de la coordination du réseau CADTM Afrique)
MP3 - 46.8 Mo
Plénière du dimanche - Pour une Europe solidaire
PDF - 79.6 ko
Agenda des mobilisations

Parcours thématiques

Parcours « Dette et austérité au Nord »

Vendredi
- La dette publique en France et en Belgique
- Islande, Irlande : du paradis à l’enfer grâce aux marchés
- La dette publique aux Etats-Unis
Samedi
- Crise de la dette en Europe
- Alternatives à la crise de la dette en Europe
- Mobilisations contre la dette et l’austérité en Europe
Dimanche
- Impacts des mesures d’austérité sur les femmes. Alternatives féministes

Parcours « Sortir du colonialisme »

Vendredi
- Quel financement pour quel développement ?
- Les alternatives en marche au Venezuela, en Equateur et en Bolivie
Samedi
- Biens mal acquis
- Lumumba et Sankara : révolutions d’hier et mouvement social d’aujourd’hui
Dimanche
- De l’indépendance à la souveraineté politique : l’ALBA, la Banque du Sud

Parcours « Dette écologique »

Vendredi
- Dette écologique : approches globales
Samedi
- Accaparement des terres et pillage des ressources
dimanche
- Banque mondiale et « fonds verts »

Parcours « Le Droit international, un instrument de lutte »

Vendredi
- Couper les ailes aux Fonds vautours !
Samedi
- Biens mal acquis
- Demander des comptes en justice à la BM et au FMI
Dimanche
- Arguments juridiques pour l’annulation de la dette

Parcours « Luttes féministes »

Vendredi
- Pourquoi être encore féministe aujourd’hui ?
Samedi
- Instrumentalisation et récupération du mouvement féministe par les institutions internationales
Dimanche
- Impacts des mesures d’austérité sur les femmes. Alternatives féministes à la dette

Parcours « Outils pédagogiques »

Vendredi
- Outils pédagogiques du CADTM – Échanges de pratiques
Samedi
- Sudestan, Outil pédagogique sur la dette


Avec le soutien de la Communauté française