La seconde Université du CADTM Afrique se tiendra du 7 au 9 octobre 2016 à Niamey (Niger)

26 septembre par CADTM Afrique

Caravane au Niger - mars 2005

Le Comité pour l’Annulation de la Dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
du Tiers Monde (CADTM), devenu en avril 2016, le Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes (CADTM), dans le cadre de son combat contre l’endettement illégitime et les politiques de domination en Afrique et dans le monde, en collaboration avec le Réseau National Dette et Développement du Niger (RNDD), organise la deuxième édition africaine de son Université du 7 au 9 octobre prochain dans la salle de conférence du Syndicat National des Agents de Douanes (SNAD) sis au quartier Collège Mariama de Niamey au Niger.

Cette seconde université du CADTM Afrique se veut être un important espace de rencontres, d’éducation et de mobilisations populaires, d’échanges des luttes entre pays et mouvements sociaux, ainsi qu’un espace privilégié pour l’élaboration d’alternatives collectives.

Elle s’articule autour des 11 axes thématiques suivantes :

1. Les politiques des institutions financières internationales : vers une nouvelle crise de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
 ;
2. La dette et les audits citoyens (les luttes des mouvements citoyens contre les dettes illégitimes, les expériences de la Tunisie, du Mali, de la Grèce, etc.) ;
3. Les accords de libre-échange, des accords coloniaux contre les peuples !
4. La micro-finance ;
5. Les luttes des femmes ;
6. L’accaparement des terres ;
7. Les migrations ;
8. Les ressources naturelles ;
9. Les services sociaux de base ;
10. La protection sociale
11. Les conflits armés.

Prendront part à cet important événement du CADTM Afrique, les pays membres du réseau incluant notamment le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Bénin, le Togo, la République Démocratique du Congo, le Congo Brazzaville, le Cameroun, le Gabon, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie ; les représentants et représentantes des mouvements sociaux nigérians, les élèves et étudiants du Niger, les organes de la presse écrite et parlée, les mandataires politiques du Niger ainsi qu’un membre du CADTM Belgique.

« Unissons-nous contre les dettes illégitimes »
« Pour des audits citoyens des dettes publiques et l’abolition des dettes illégitimes »


Auteur.e

CADTM Afrique

SECRETARIAT RESEAU CADTM AFRIQUE, CAD-Mali Djélibougou Rue : 326 Porte : 26 - BP. 2521 Bamako - Mali - Tél./Fax : 20 24 01 34 / E-mail : secretariatcadtmafrique@gmail.com