1er avril 2014

Liege - Belgique

Lancement du Réseau STOP Art 63§2

En vertu de l’article 63§2 décidé par le gouvernement Di Rupo, à partir du 1er janvier 2015, des vagues successives de dizaines de milliers de personnes, « hors emploi », vont être exclues de leurs droits aux allocations de chômage (dites d’insertion). Ces mesures de « rigueur douce » (J.Milquet) s’ajoutent à celles qui ont instauré la dégressivité généralisée des allocations de chômage, à l’intensification des contrôles exercés par l’Onem, au durcissement des sanctions, à l’allongement du stage des jeunes, etc

Avec une vigueur renouvelée depuis 2012, la « chasse aux chômeurs » , et à travers cela les attaques contre l’ensemble du monde salarié, s’inscrit plus que jamais dans la guerre menée depuis plus de trente ans pour obtenir le démantèlement de NOTRE sécurité sociale. A coups aussi de stigmatisations basses, auxquelles accordent tout leur soutien les media chiens de garde du pouvoir, préparant le retour du triangle noir attaché à la boutonnière de celles et ceux qui se montrent réfractaires à toute remise à l’emploi forcée et inconvenante.

Pourtant, sans « chômeur », sans « inactif », sans « hors emploi », aujourd’hui combien de lieux culturels, d’associations, de collectifs, qu’ils soient artistiques, politiques, environnementaux, etc, existeraient encore ?

C’est notamment pour résister au laminage de ces expériences qui cherchent à construire d’autres manières de produire, d’humainement se relationner les un-e-s aux autres, de créer du sens et du bien communs, bref de faire société, que nous, collectifs, associations culturelles, de jeunesse et d’éducation permanente, militants syndicaux de base, artistes, squatteurs, chercheurs,...de différentes villes de Wallonie et de Bruxelles, avons décidé de lancer un réseau national d’actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
collectives intitulé STOP Art.63§2.

Le 1er avril au soir, nous vous le présenterons et vous appellerons à débattre avec nous sur le « que faire concrètement à Liège » pour le faire exister et pour que sa revendication principale, -le retour à des allocations de chômage illimitées pour toutes et tous-, emporte au plus vite le soutien politique nécessaire à la voir couler en nouvelle et positive force de loi.

Regroupons- nous ! Organisons-nous ! Fédérons-nous !... Urgence... Jour J- 275...

http://www.stop632.be/ • info chez stop632.be


À venir