Le CADTM présent à l’Université européenne d’été 2022, du 17 au 21 août, à Mönchengladbach

17 août par CADTM


Ces ‘universités d’été’ se veulent des forums rassemblant des mouvements sociaux dans toute leur diversité. Ces rencontres nous aident à mieux comprendre les crises, à élaborer des alternatives solidaires et à organiser des actions. Cette année, elle se tient à côté d’un lieu symbolique de la résistance à la destruction du climat : le bassin de lignite rhénan (des militant·es seront présent·es).

À côté des forums, plénières et multiples ateliers où se retrouvent et s’entrecroisent nos principaux thèmes de lutte (justice fiscale et climatique ; défense des biens communs ; accès à la santé, au logement, aux transports en commun, à la culture, à l’enseignement ; salaire et travail ; féminismes ; comment assurer un commerce équitable ; comment garantir la paix…), elle propose des excursions à thèmes (forêt, histoire sociale) et des activités culturelles stimulantes.

Elles sont organisées à l’initiative du réseau des ATTAC d’Europe en partenariat avec des organisations comme la Fondation Rosa-Luxemburg, Transform Europe, le TransNational Institute, le CRID, le CADTM, l’Agora des Habitants de la Terre…

Elles ont lieu tous les trois ans (cette édition est décalée pour cause de mesures sanitaires à prolongation). La première s’est tenue à Sarrebruck en 2008, puis à Fribourg-en-Brisgau en 2011, à Paris en 2014 et à Toulouse en 2017.

 Le jeudi 18 août

Quand, comment et pourquoi l’Ukraine a-t-elle contracté une énorme dette extérieure ? Quel est le rôle du FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
 ? À côté des ravages de la guerre, des mécanismes économiques et politiques sont des sources durables de souffrance pour la population et il nous faut les comprendre pour les combattre.

  • 16h30 – 18h30 (salle S301), nous participons à un atelier sur Dette, finance et justice climatique, coordonné par Daniel Willis (de Global Justice Now). Il montrera une nouvelle fois combien la poursuite du financement de l’industrie fossile et le refus d’annuler les dettes des pays du Sud contribuent au changement climatique et aggravent la situation des pays pauvres qui en pâtissent au premier chef. Une transition juste doit être financée par des taxes imposées aux pollueurs et des ‘réparations climatiques’.
  • 16h30 – 18h30 (salle 209) atelier 070, L’Union européenne, au-delà du néolibéralisme qui reprend l’atelier 017 L’union européenne doit-elle rester un champ de bataille pour les spéculations financières, organisé par Thomas Sablowski, avec Eric Toussaint

 Le vendredi 19

Enfin Éric Toussaint présentera son ouvrage Banque mondiale Banque mondiale
BM
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. En 2011, 187 pays en étaient membres.

Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Elle se compose des cinq filiales suivantes :
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD, 189 membres en 2017) octroie des prêts concernant de grands secteurs d’activité (agriculture et énergie), essentiellement aux pays à revenus intermédiaires.
L’Association internationale pour le développement (AID, ou IDA selon son appellation anglophone, 164 membres en 2003) s’est spécialisée dans l’octroi à très long terme (35 à 40 ans, dont 10 de grâce) de prêts à taux d’intérêt nuls ou très faibles à destination des pays les moins avancés (PMA).
La Société financière internationale (SFI) est la filiale de la Banque qui a en charge le financement d’entreprises ou d’institutions privées du Tiers Monde.
Enfin, le Centre international de règlements des différends relatifs aux investissements (CIRDI) gère les conflits d’intérêts tandis que l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) cherche à favoriser l’investissement dans les PED. Avec l’accroissement de l’endettement, la Banque mondiale a, en accord avec le FMI, développé ses interventions dans une perspective macro-économique. Ainsi la Banque impose-t-elle de plus en plus la mise en place de politiques d’ajustement destinées à équilibrer la balance des paiements des pays lourdement endettés. La Banque ne se prive pas de « conseiller » les pays soumis à la thérapeutique du FMI sur la meilleure façon de réduire les déficits budgétaires, de mobiliser l’épargne interne, d’inciter les investisseurs étrangers à s’installer sur place, de libéraliser les changes et les prix. Enfin, la Banque participe financièrement à ces programmes en accordant aux pays qui suivent cette politique, des prêts d’ajustement structurel depuis 1982.

TYPES DE PRÊTS ACCORDÉS PAR LA BM :

1) Les prêts-projets : prêts classiques pour des centrales thermiques, le secteur pétrolier, les industries forestières, les projets agricoles, barrages, routes, distribution et assainissement de l’eau, etc.
2) Les prêts d’ajustement sectoriel qui s’adressent à un secteur entier d’une économie nationale : énergie, agriculture, industrie, etc.
3) Les prêts à des institutions qui servent à orienter les politiques de certaines institutions vers le commerce extérieur et à ouvrir la voie aux transnationales. Ils financent aussi la privatisation des services publics.
4) Les prêts d’ajustement structurel, censés atténuer la crise de la dette, qui favorisent invariablement une politique néo-libérale.
5) Les prêts pour lutter contre la pauvreté.
Site :
 : une histoire critique
(Syllepses, 2022), bientôt publié en anglais chez Pluto Press. (Vendredi 19, de 14 à 16 dans la salle ’Culture’.) L’ouvrage retrace la trajectoire délétère de cette institution internationale, qui, comme sa sœur jumelle le Fonds monétaire international, poursuit des objectifs diamétralement opposés à ceux qui leur avaient été assignés en 1944 et qui sont toujours ceux de leur discours officiel. Il étudie en détail de nombreux cas d’interventions et leurs conséquences.

Samedi 20, de 10 à 12 (salle Z134c), rencontre avec ATTAC Allemagne sur une campagne commune contre les dettes illégitimes.

JourHeureLocalIntituléIntervenants
Jeudi 18 10-12 A064 S304 Dette de l’Ukraine Eric Toussaint, Yuliya Yurchenko
Jeudi 18 16.30-18.30 A070 S101 UE au-delà du néo libéralisme ? Eric Toussaint, Thomas Slabowski, Julia Theresa Eder et Felix Syrovatka
Jeudi 18 16.30- 18H30 B088 S301 Dette, finance et justice climatique Christine Pagnoulle, Esteban Servat, Eva Watkinson, Daniel Willis
Vendredi 19 10-12 A077 W310 Dénoncer les dettes illégitimes Eric Toussaint, Omar Aziki, Thérèse Di Campo, et Pablo Laixhay
Vendredi 19 14-16 Culture Room Présentation du livre Banque Mondiale Eric Toussaint



Rejoignez-nous là-bas, ce n’est pas loin. Un billet de chemin de fer Euregio coûte 19 € par trajet (et deux adultes pour le prix d’un au retour). Il y a des logements pas chers ou gratuits.

Bien des infos sur le site https://www.esu22.eu/fr/.

Consultez le programme complet à cette adresse Université d’été européenne des mouvements sociaux 2022