Les autres voix de la planète n°58

2e trimestre 2013 - n°58

8 mai 2013

Sommaire

Tunis : un front commun d’organisations politiques contre la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
est né
par Pauline Imbach

Éric Toussaint à Tunis : « Il faut désobéir aux créanciers et refuser de rembourser des dettes illégitimes ! » par Marie Dufaux

Déclaration de l’Assemblée sur la dette réunie à Tunis le 29 mars 2013

Éric Toussaint : « Le Forum Social au contact d’une réalité en ébullition a produit une réaction chimique positive » par Sergio Ferrari

La révolution sera féministe ou ne sera pas ! par Émilie Atchaka, Solange Kone et Christine Vanden Daelen


Même le FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
le dit…
par Éric Toussaint

Dette sociale, qui doit à qui par Pascal Franchet

Les Portugais dans la rue contre la Troïka Troïka Troïka : FMI, Commission européenne et Banque centrale européenne qui, ensemble, imposent au travers des prêts des mesures d’austérité aux pays en difficulté. , le gouvernement et le régime par Maria da Liberdade

Le tribunal de l’AELE rejette les réclamations « Icesave » contre l’Islande et ses habitants Communiqué de presse du CADTM

Pour une Taxe Tobin Taxe Tobin Taxe sur les transactions de change (toutes les conversions de monnaie), proposée à l’origine en 1972 par l’économiste américain James Tobin pour stabiliser le système financier international. L’idée a été reprise par l’association ATTAC et par d’autres mouvements altermondialistes dont le CADTM, dans le but de diminuer la spéculation financière (de l’ordre de 1.200 milliards de dollars par jour en 2002) et de redistribuer le bénéfice de cette taxe aux plus démunis. Les spéculateurs internationaux qui passent leur temps à changer des dollars en yens, puis en euros, puis en dollars, etc., parce qu’ils estiment que telle monnaie va s’apprécier et telle autre se déprécier, devront payer une taxe minime, entre 0,1 % et 1 %, sur chaque transaction. Selon ATTAC, elle pourrait rapporter au moins 100 milliards de dollars à l’échelle mondiale. Qualifiée d’irréaliste par les classes dirigeantes pour justifier leur refus de la mettre en place, l’analyse méticuleuse de la finance mondialisée menée par ATTAC et d’autres a au contraire prouvé la simplicité et la pertinence de cette taxe. dans une perspective d’émancipation par ATTAC/CADTM Argentine

Grèce : A la rencontre d’une société en résistance par Jérémie Cravatte

« Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde » Communiqué du CADTM international

Maroc. 20 février:14 villes ont célébré le 2e anniversaire par Omar Radi _________

Les effets des changements climatiques sur l’autonomisation des femmes rurales par Yvonne Ngoyi

Occuper le système agricole et alimentaire par Esther Vivas

Nous ouvrons ce numéro en musique sur des airs d’ « Audit Piaf », deux extraits d’un répertoire revisité par des militant-e-s du CADTM en Belgique pour sensibiliser et dénoncer, de façon interactive et joyeuse, le chantage de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
publique et de l’austérité, et entonner, haut et fort, « nous ne devons rien, nous ne paierons rien ! »

Rien de rienHymne à l’audit
Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
Ni la dette qu’ils ont faite,
ni le bal
de leur austérité !

Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
impayés,
balayés,
oubliés,
On se fout des créanciers !

Avec mes acolytes,
on allumera le feu !
Les dettes on les audite,
c’est ce qu’on fait de mieux

Balayés les banquiers
avec leurs intérêts,
balayés pour toujours !
Dégagez, on est prêt.

Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
Ni la dette qu’ils ont faite,
ni le bal
de leur austérité !

Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
Car ma vie,
car mes droits
valent bien plus
que leur profit, crois-moi

Les banquiers, sur nous peuvent tomber
Et la crise peut nous menacer
Peu m’importe si ça gène
Je me fous des financiers
Tant qu’l’audit égaiera mes matins
Tant qu’la dette frémira sous tes mains
Peu m’importe les problèmes
Et la crise, puisque j’suis libre

Nous ferons un moratoire Moratoire Situation dans laquelle une dette est gelée par le créancier, qui renonce à en exiger le paiement dans les délais convenus. Cependant, durant la période de moratoire, les intérêts continuent de courir. Un moratoire peut également être décidé par le débiteur, comme ce fut le cas de la Russie en 1998 et de l’Équateur en 1999.
Nous suspendrons les paiements
Nous, le peuple réuni
Nous vérifierons les comptes
Nous reprendrons la fortune
Que les banques nous ont volée
Nous sauverons les hôpitaux
Socialiserons les capitaux
Pour pouvoir nous développer
On peut bien rire de nous
Nous ne sommes pas les plus fous
Nous, le peuple réuni

Si un jour, la dette s’éloign’ de moi
Que les banques passent au loin là-bas
Peu m’importe, leurs problèmes
Car nous serons libérés
Nous aurons pour nous l’avenir
Des finances pour nous développer
Des projets, plus de problèmes
On récolte ce qu’on sème.

AVP58.pdf by CADTM


    Livres et brochures

  • Livres et brochures à commander ou télécharger, envoyés aux abonnés avec la dernière revue

    RÉSEAU

  • Plusieurs membres du réseau réalisent un bulletin d'informations

Les autres revues :