Merci à toutes et tous – Le gouvernement équatorien renonce à fermer Acción Ecológica

17 janvier par Acción Ecológica

Acción Ecológica, organisation équatorienne avec laquelle le CADTM collabore depuis plus de 12 ans, était menacée d’interdiction par le gouvernement de Rafael Correa. Le CADTM s’était joint il y a 15 jours à de nombreuses autres organisations et personnalités de gauche afin de demander au gouvernement d’annuler l’interdiction. Cela s’est terminé par une victoire : la décision d’interdiction a été annulée.

Acción Ecológica a envoyé un message de remerciement à tous ceux et celles qui ont protesté.

Chères amies, chers amis,

Nous voulons faire une déclaration publique de reconnaissance aux milliers de lettres, accolades et messages reçus des quatre coins du monde. Nous avons obtenu un résultat pour beaucoup inespéré : le gouvernement de l’Equateur a décidé de renoncer à son intention de fermer Acción Ecológica.

Vous et nous avons su défendre notre droit à la solidarité, à la participation et à la dénonciation des agressions contre la nature. Malgré qu’il puisse sembler étrange de célébrer cela, nous le faisons, parce que le risque de perdre ces droits nous a frôlé d’une manière très inquiétante.

Notre défense de la nature peut paraître antipathique aux groupes de pouvoir, aux entreprises transnationales – et sans doute particulièrement à celles venues de Chine, car celles-ci se répandent a travers tout le territoire national avec leurs projets d’extractions et de construction de méga-projets d’infrastructures. Mais force est de reconnaître que notre organisation est aussi profondément appréciée et respectée par les communautés et personnes avec qui nous avons travaillés : à mettre en balance l’antipathie et l’affection, c’est cette dernière qui a pesé le plus.

Nous vivons dans un pays marqué par les conflits environnementaux, que ce soit autour de l’exploitation pétrolière dans des régions comme le Yasuni, ou de l’exploitation minière dans la cordillère du Condor, ou encore des projets d’agrocombustibles dans nos forêts sèches. Un assaut aux territoires où la nature vit sous la protection de ses gardiens qui nous appellent à la participation, à la solidarité et à la dénonciation ; appel auquel nous continuerons de répondre avec notre contribution intellectuelle et politique, avec notre présence dans la rue et dans la construction d’espaces de travail partagés pour affronter les différentes causes et formes d’agression à la nature.

Conformément à notre vision et mission, nous nous engageons à continuer de travailler afin que l’intelligence respecte la Terre et pour que la Terre respectée soutienne l’humanité.

Merci à toutes et tous, pour votre présence, pour encourager notre voix et pour battre avec nous les tambours de la paix que nous désirons, dans la justice et la dignité.

Quito, le 13 janvier 2017

Acción Ecológica

Ensemble nous sommes la fièvre inextinguible, la petite lumière vacillante qui chemine dans la plaine de la nuit.


Source : ESSF