Message de Zoe Konstantopoulou à l’Assemblée mondiale du CADTM

29 avril par Zoe Konstantopoulou

Chers-es Amis-es,

C’est un plaisir et un honneur de m’adresser à vous à l’occasion de votre Assemblée mondiale à Tunis. L’existence et la persistance du CADTM, son travail pour mettre en lumière et dénoncer le système-dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
au niveau national, régional et mondial, constituent des outils précieux pour l’humanité dans sa lutte pour libérer les peuples de l’esclavage des dettes.

Ayant bénéficié du soutien généreux et de la contribution du CADTM et d’ Éric Toussaint pour la création et le fonctionnement de la Commission pour la Vérité sur la Dette Publique Grecque, créée sous les auspices du Parlement Hellénique durant le mandat que j’ai exercé en tant que Présidente, je voudrais chaleureusement vous remercier pour cet appui, dont tout le peuple grec a joui. Notre bataille continuera. La Commission se transforme en une Association, maintenant qu’elle est persécutée par le gouvernement. En plus, depuis le 19 avril 2016, un nouveau parti, Plefsi Eleftherias (Trajet de Liberte) est en processus de fondation, ayant parmi ses buts principaux, l’abolition de la dette grecque et la continuation de l’audit.

Il y aura sans doute dans le futur de nombreuses occasions où nos chemins se croiseront. Il y aura sans doute plein de luttes que nous mènerons ensemble. Et il y aura, sans doute, les victoires aussi méritées par les peuples avec lesquels nous luttons.

Je vous transmets mes salutations et mes vœux de tout cœur pour votre Assemblée et au-delà !

Zoe Konstantopoulou

Athènes, 29 avril 2016


Auteur.e

Zoe Konstantopoulou

avocate et femme politique grecque. Députée du parti de la gauche radicale Syriza, qui a gagné les élections législatives du 25 janvier 2015 en Grèce, a été la plus jeune présidente de la Vouli (Parlement grec), de janvier à octobre 2015, et la deuxième femme seulement à exercer cette fonction. Dès son élection elle mandata, en avril 2015, un audit de la dette publique grecque avec la formation de la Commission pour la vérité sur la dette publique.


Autres articles en français de Zoe Konstantopoulou (26)

0 | 10 | 20