Migrants, dette et propagande

10 juillet par CADTM Italie


Sit-in de solidarité pour Sea Watch 3 à Sulmona (photo by Collettivo Studentesco Sulmona)

L’accostage de force du Sea-Watch 3 suscite un violent débat, auquel les organisations qui travaillent également sur l’économie, la finance et la dette ne pouvaient rester étrangères.

Nous assistons ces jours-ci à la mise en scène d’une propagande dramatique, tragique et aberrante, qui utilise l’histoire de personnes en difficulté et en danger de mort pour détourner l’attention des vrais problèmes.

Quels sont les effets réels des flux migratoires sur l’économie nationale ? Notre économie se porterait-elle vraiment mieux si elle était libérée du « fardeau » des immigrés ? Serait-il vraiment plus facile pour les Italiens de trouver du travail ou de gagner davantage ? Le gouvernement devrait répondre à ces questions, qui sont cruciales si l’on veut comprendre le phénomène migratoire et se libérer des mythes absurdes qui faussent le débat politique italien.

En tant que CADTM (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes) italien, notre contribution consiste à sauver des vies humaines en affrontant les points nodaux d’un système financier qui génère les intérêts réels (passifs) des Italiens : les intérêts sur la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
. Selon le Document d’économie et finance (DEF) du gouvernement jaune-vert, les intérêts sur la dette que nous paierons au cours des quatre prochaines années sont les suivants :

 Entre ceux qui se retranchent derrière des lois injustes et ceux qui risquent leur liberté, voire leur vie, pour la défense des droits humains, nous sommes du côté de ces derniers

Le piège de la dette engloutira donc 273 milliards d’intérêts - sur une dette qui, précisément pour cette raison, continuera de s’accroître et fera augmenter les intérêts futurs, qui accroîtront la dette, qui fera augmenter les intérêts futurs… Ah, mais bien sûr : le vrai problème, c’est de parvenir à mettre les troupes en ordre de marche pour défendre le sol sacré de la patrie contre l’arrivée de quarante-deux personnes à bout de forces. Telle est la puissance de la propagande. Un écran de fumée pour cacher la vraie nature des choses, qui apparaît pourtant bien dans la description des véritables intérêts payés par les Italiens.

« Entre ceux qui se retranchent derrière des lois injustes et ceux qui risquent leur liberté, voire leur vie, pour la défense des droits humains, nous sommes du côté de ces derniers. »

Est-il possible que ces données ne pulvérisent pas le « néant » de la propagande anti-migrants ? Nous invitons tout le monde à fournir les données véridiques, qu’il faudrait opposer à celles du gouvernement italien. Utilisons nos connaissances et nos capacités pour mener une opération vérité sur les vrais problèmes qui sont occultés par une propagande extrêmement dangereuse.

Entre ceux qui se retranchent derrière des lois injustes et ceux qui risquent leur liberté, voire leur vie, pour la défense des droits humains, nous sommes du côté de ces derniers

Traduction de Sylvie Herold



cadtm.org

Traduction(s)