Mouvement des non-alignés

Le mouvement des non-alignés s’est développé dans la foulée de la Conférence de Bandung, réunissant en avril 1955 vingt-trois pays d’Asie et six d’Afrique, à l’invitation du président indonésien Sukarno et sous le patronage du président indien Nehru. Refusant de s’engager dans la guerre froide et revendiquant une indépendance envers les deux blocs, le mouvement des non-alignés demande un juste prix pour ses matières premières, des relations internationales pacifiques et une égalité entre les races et les nations. Il prendra officiellement naissance en septembre 1961 à Belgrade, à l’invitation du président yougoslave Tito.