Niger, mars 2005

Photos de la Caravanes des alternatives sociales (I)

16 mars 2005 par Olivier Bonfond


Du 18 au 26 mars 2005, nos amis du RNDD, Réseau national dette et développement du Niger, ont organisé la première caravane des alternatives sociales.
La trentaine de participant(e)s montraient la diversité des forces investies dans le réseau : syndicalistes, étudiants, lycéens, journalistes, femmes, paysans. S’ajoutaient des représentants du réseau international, venu(e)s du Mali, de Côte d’Ivoire, de Belgique et de France. Pour ma part, j’y représentais le CADTM France. Un groupe de rap, Djoro G, a participé à l’expédition.
Cette première expérience s’est révélée on ne peut plus positive et enrichissante. Ne serait-ce déjà que par ce que cela manifeste d’implantation du réseau dans le pays. Dans chaque ville traversée, la coordination départementale ou régionale avait préparé l’arrivée des caravaniers : rencontre avec les autorités locales, initiative publique, concert dans les villes étapes. Et le programme était chargé !! Une douzaine de villes en cinq jours, 900 km de trajet entre Niamey et Zinder. Sans doute même trop chargé pour aborder toutes les thématiques ciblées, pour rencontrer véritablement les populations les plus touchées par les effets de l’ajustement structurel.

Click



Olivier Bonfond

est économiste et conseiller au CEPAG (Centre d’Éducation populaire André Genot). Militant altermondialiste, membre du CADTM, de la plateforme d’audit citoyen de la dette en Belgique (ACiDe) et de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015.
Il est l’auteur du livre Et si on arrêtait de payer ? 10 questions / réponses sur la dette publique belge et les alternatives à l’austérité (Aden, 2012) et Il faut tuer TINA. 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde (Le Cerisier, fev 2017).

Il est également coordinateur du site Bonnes nouvelles