Podcast - Les nouvelles gauches en Europe : Un espoir pour casser l’engrenage de l’austérité ?

26 septembre par Eric Toussaint

Lors de ce débat sur les gauches européennes avec Alex Merlo (assistant parlementaire européen de Podemos) et Michaël Verbauwhede (député PTB au Parlement bruxellois), Éric Toussaint a répondu aux différentes questions soulevées, à savoir : Comment se définissent les gauches radicales en Grèce ? Avec qui faire alliance ?Quels sont les rapports avec les mouvements sociaux ? Comment se pose la question de la participation à un gouvernement ?

Éric Toussaint a retracé l’histoire récente de la gauche radicale grecque et plus spécifiquement de Syriza, qu’il est difficile de considérer encore comme un parti de gauche depuis la capitulation de juillet 2015. Il a également répondu à une « question qui pique » sur la BCE BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
, démontrant les agissements antidémocratiques de cette institution dès l’arrivée au pouvoir de Syriza et jusqu’au référendum du 5 juillet 2015.

Comment se définissent les gauches radicales en Grèce ?
IMG/mp3/1-_Intro_Gauche_radicale_en_Gre_ce_-_E_ric_Toussaint.mp3
Eric Toussaint à propos de Zoé Konstantoupou et de son parti politique Plefsi Eleftherias (« Trajet de Liberté »)
IMG/mp3/2-_Reponse_E_ric_Toussaint_sur_Zoe_Konstantopoulou_et_Trajet_de_Liberte_.mp3
Eric Toussaint et l’expérience grecque
IMG/mp3/3-_Intervention_E_ric_Toussaint.mp3
Il faut désobéir
IMG/mp3/4-_Reponse_final_E_ric_Toussaint.mp3

Auteur.e

Eric Toussaint

docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris VIII, est porte-parole du CADTM international et est membre du Conseil scientifique d’ATTAC France. Il est auteur des livres Bancocratie, ADEN, Bruxelles, 2014, Procès d’un homme exemplaire, Editions Al Dante, Marseille, 2013 ; Un coup d’œil dans le rétroviseur. L’idéologie néolibérale des origines jusqu’à aujourd’hui, Le Cerisier, Mons, 2010. Il est coauteur avec Damien Millet du livre AAA, Audit, Annulation, Autre politique, Le Seuil, Paris, 2012 ; La dette ou la vie, Aden/CADTM, Bruxelles, 2011. Ce dernier livre a reçu le Prix du livre politique octroyé par la Foire du livre politique de Liège Dernier livre : Bancocratie ADEN, Brussels, 2014. Il a coordonné les travaux de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015 créée par la la présidente du Parlement grec. Cette commission a fonctionné sous les auspices du parlement entre avril et octobre 2015. Suite à sa dissolution annoncée le 12 novembre 2015 par le nouveau président du parlement grec, l’ex-Commission a poursuivi ses travaux et s’est dotée d’un statut légal d’association sans but lucratif.