Premières actions contre le gouvernement de droite en formation et toute forme d’austérité

Liège et Bruxelles

12 septembre 2014 par Jérémie Cravatte

Deux rassemblements devant les locaux du MR (parti libéral belge francophone) ont eu lieu mercredi 10 septembre à Liège et à Bruxelles pour dénoncer la casse sociale qu’annonce le gouvernement fédéral en formation. Les autres niveaux de pouvoir et les autres partis politiques appliquant l’austérité n’ont pas été oubliés...

Plusieurs organisations, à Liège comme à Bruxelles, se sont mises autour de la table pour organiser une première action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
face à l’offensive antisociale que prépare le futur gouvernement, le plus ouvertement de droite depuis les années Martens-Gol.

Comme le rappelait le tract d’appel (voir ci-dessous), rejoint par plusieurs organisations, il n’y a jamais eu autant de richesses créées, et elles n’ont jamais été aussi mal réparties. La dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
représente 20% des dépenses annuelles alors que le chômage (en première ligne des attaques) 3% ; plus d’1 personne sur 7 vit sous le seuil de pauvreté officiel ; 10% de la population possède 44% des richesses nationales ; ...

Qui continuera à payer 17 nouveaux milliards d’austérité, face à 2 milliards de cadeaux fiscaux supplémentaires fait au patronat ? Faut-il être plus clair sur qui est en train de profiter de la crise ?

Non, bien sûr. Par contre, la question d’une lutte large et offensive reste totalement ouverte... D’où l’initiative de l’« Alliance pour des Alternatives à l’Austérité » (AAA) à Liège qui a appelé les organisations représentant les salarié.e.s et tous les mouvements sociaux à construire ensemble un plan d’actions au service d’une lutte forte, unie et sans compromission, contre toute forme d’austérité et pour un changement du rapport de force. [ndlr : il s’agit de la phrase la plus longue du tract]

Le CADTM était présent au rassemblement de Liège, au côté d’ATTAC-Liège, du CVTS (Collectif de vigilance des travailleurs sociaux), d’EGA, des Jeunes FGTB Verviers, des JOC Liège, de la LCR-Liège, du PSL-Liège, de Riposte-CTE, de la plateforme STOP art 63§2, qui a rassemblé près de 200 personnes et a été suivie d’une assemblée populaire.

La conclusion de celle-ci fut assez claire : « Aujourd’hui dans la rue, demain on continue ! »


Page de l’événement liégeois : https://www.facebook.com/events/788...

Page de l’événement bruxellois : https://www.facebook.com/events/147...

Auteur.e

Jérémie Cravatte

Permanent au CADTM Belgique


Autres articles en français de Jérémie Cravatte (37)

0 | 10 | 20 | 30