Que s’est-il passé de positif en février 2016 ?

9 mars par Bonnes nouvelles

La célèbre expression de Margaret Thatcher « TINA » (There Is No Alternative) est tout sauf vraie. Partout sur la planète, des alternatives sociales, économiques, démocratiques et écologiques se mettent en place. Partout dans le monde, des hommes et des femmes refusent et combattent l’injustice. Certains de ces combats mènent à des victoires.

Le site BONNES NOUVELLES poursuit l’objectif de rendre visibles ces petites et grandes victoires qui, bien que partielles et insuffisantes, nous aident à rompre avec le fatalisme et constituent des sources d’inspiration pour nos actions individuelles et collectives.

L’équipe de Bonnes Nouvelles : Kelly, Philippe, Vanessa, Brieuc, Jeanne-Marie, Hélène, Caroline, Dominique & Olivier


Le courage politique, ça existe !

- Grenoble lance un droit d’interpellation « qui donne du pouvoir d’agir » Lire
- L’éolien bat un nouveau record au Danemark Lire
- Hambourg bannit les capsules de café et l’eau en bouteille Lire
- Le Canada a tenu sa promesse : il a accueilli 25.000 réfugiés syriens Lire


C’est la lutte sociale qui paie

- Le Canada sanctuarise la vaste forêt du Grand Ours, sur la côte pacifique Lire
- Le Burkina Faso abandonne le coton transgénique Lire
- France : le gouvernement retire son amendement visant à supprimer le principe du pollueur-payeur Lire


Le droit comme instrument de lutte

- La corrida est radiée du patrimoine culturel de France ! Lire


Reconnaître ses erreurs

- Trudeau demande pardon aux autochtones au nom de l’État Lire
- Boutin condamnée pour avoir qualifié l’homosexualité d’« abomination » Lire
- Le Zimbabwe interdit le mariage des mineures Lire
- L’ONU dénonce la colonisation israélienne, appelle à un gel des constructions Lire
- La Mongolie vote l’abolition de la peine de mort Lire
- Le Canada va abroger la loi sur la déchéance de citoyenneté Lire


Seuls contre tous

- Procès Cahuzac : des centaines de citoyen⋅e⋅s remettent 196 chaises à la justice Lire
- Un scientifique attaqué pour avoir prouvé les dangers des OGM OGM
Organisme génétiquement modifié
Organisme vivant (végétal ou animal) sur lequel on a procédé à une manipulation génétique afin de modifier ses qualités, en général afin de le rendre résistant à un herbicide ou un pesticide. En 2000, les OGM couvraient plus de 40 millions d’hectares, concernant pour les trois-quarts le soja et le maïs. Les principaux pays producteurs étaient les USA, l’Argentine et le Canada. Les plantes génétiquement modifiées sont en général produites intensivement pour l’alimentation du bétail des pays riches. Leur existence pose trois problèmes.


- Problème sanitaire. Outre la présence de nouveaux gènes dont les effets ne sont pas toujours connus, la résistance à un herbicide implique que le producteur va multiplier son utilisation. Les produits OGM (notamment le soja américain) se retrouvent gorgés d’herbicide dont dont on ignore les effets sur la santé humaine. De plus, pour incorporer le gène nouveau, on l’associe à un gène de résistance à un antibiotique, on bombarde des cellules saines et on cultive le tout dans une solution en présence de cet antibiotique pour ne conserver que les cellules effectivement modifiées.


- Problème juridique. Les OGM sont développés à l’initiative des seules transnationales de l’agrochimie comme Monsanto, pour toucher les royalties sur les brevets associés. Elles procèdent par coups de boutoir pour enfoncer une législation lacunaire devant ces objets nouveaux. Les agriculteurs deviennent alors dépendants de ces firmes. Les États se défendent comme ils peuvent, bien souvent complices, et ils sont fort démunis quand on découvre une présence malencontreuse d’OGM dans des semences que l’on croyait saines : destruction de colza transgénique dans le nord de la France en mai 2000 (Advanta Seeds), non destruction de maïs transgénique sur 2600 ha en Lot et Garonne en juin 2000 (Golden Harvest), retrait de la distribution de galettes de maïs Taco Bell aux USA en octobre 2000 (Aventis). En outre, lors du vote par le parlement européen de la recommandation du 12/4/2000, l’amendement définissant la responsabilité des producteurs a été rejeté.


- Problème alimentaire. Les OGM sont inutiles au Nord où il y a surproduction et où il faudrait bien mieux promouvoir une agriculture paysanne et saine, inutiles au Sud qui ne pourra pas se payer ces semences chères et les pesticides qui vont avec, ou alors cela déséquilibrera toute la production traditionnelle. Il est clair selon la FAO que la faim dans le monde ne résulte pas d’une production insuffisante.
gagne son procès en diffamation devant un tribunal français Lire
- Danemark : Ouverture du premier supermarché de restes alimentaires Lire


Auteur.e

Bonnes nouvelles

La célèbre expression de Margaret Thatcher « TINA » (There Is No Alternative) est tout sauf vraie. Partout sur la planète, des alternatives sociales, économiques, démocratiques et écologiques se mettent en place. Partout dans le monde, des hommes et des femmes refusent et combattent l’injustice. www.bonnes-nouvelles.be