Rapport sur les inégalités mondiales 2018 : un diagnostic sans appel

Forte hausse des inégalités mondiales depuis 1980

27 décembre 2017 par World Inequality Lab


Slum à Bombay - Inde (CC - Wikimedia)

Nous publions ici la synthèse du rapport sur les inégalités mondiales 2018 coordonné par Facundo Alvaredo, Lucas Chancel, Thomas Piketty, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman et réalisé par le Laboratoire sur les inégalités mondiales (WID – World Inequality Lab). A l’heure où nombre de conquêtes sociales sont attaquées, il est primordial de prendre connaissance de ce rapport. Le solide diagnostic qu’il contient permet de démentir le discours dominant.

Le constat est cinglant, les inégalités mondiales sont en forte hausse depuis la fin des années 1970. Toujours plus enclines à favoriser les strates sociales les plus riches de la société au détriment des classes populaires, les politiques néolibérales appliquées depuis cette période n’ont fait qu’exacerber les inégalités.

La gravité de la situation est telle, qu’il convient de proposer des solutions plus radicales que celles avancées dans ce rapport. Rompre avec le système capitaliste est donc essentiel, tant pour redistribuer les richesses que pour relever les nombreux défis actuels (changement climatique ; inégalités « Nord/sud »/ « Centres/Périphéries », de genre ; annulation des dettes illégitimes tant publiques que privées, etc.).