9 février 2004 > 9 février 2004

Bruxelles, Belgique

Rassemblement ’Paix & justice en Colombie’

A L’OCCASION DE LA VISITE A BRUXELLES DE M. ALVARO URIBE, PRESIDENT DE COLOMBIE,

- LES ORGANISATIONS :

CENTRE NATIONAL DE LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT, (CNCD) - KOEPEL VAN DE VLAAMSE NOORD-ZUIDBEWEGING 11.11.11 - OXFAM-SOLIDARITÉ - SERPAJ-EUROPA - ENTRAIDE ET FRATERNITE - RED EUROPEA DE COMITES « OSCAR ROMERO » - SOCIALISME SANS FRONTIERES - FIAN-BELGIUM - - SOCIAL ALERT - COMMISSION « JUSTICE ET PAIX » - FUJA - OPERATION MONDE NOUVEAU (OMN) - COMITE POUR L’ANNULATION DE LA DETTE Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
DU TIERS MONDE (CADTM/CODEWES) - COMITE POUR LES DROITS HUMAINS « DANIEL GILLARD » - ENTRAIDE ET FRATERNITE.

- LA CSC-BRUXELLES

- LES COMITES INGRID BETANCOURT

- LA COORDINATION PAYSANNE EUROPEENE

- LA VIA CAMPESINA

EN SOLIDARITE AVEC LES ORGANISATIONS SOCIALES, LES FORCES DEMOCRATIQUES ET LES VICTIMES DE LA VIOLENCE EN COLOMBIE

INVITENT A UN RASSEMBLEMENT, PAIX ET JUSTICE EN COLOMBIE

LUNDI 9 FEVRIER, à 8H00 FACE AU BATIMENT BREYDEL

19 AVENUE D’AUDERGHEN -1040 BRUXELLES (CROISEMENT ENTRE LA RUE BELLIARD ET AVENUE D’AUDERGHEM)

- POUR QUE CESSE LA PERSECUTION POLITIQUE DE SYNDICALISTES, PAYSANS, INDIENS, JOURNALISTES, ET DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME... (MENACES, ASSASSINATS, DISPARITIONS FORCEES, ENLEVEMENTS, DETENTIONS ARBITRAIRES.)

- POUR QUE SOIENT DEMANTELES LES GROUPES PARAMILITAIRES, ET QUE PREVALENT LA JUSTICE, LA VERITE ET LA REPARATION EN FAVEUR DES VICTIMES

- POUR QUE LE GOUVERNEMENT NEGOCIE SANS DELAI AVEC LES INSURGES UN ACCORD HUMANITAIRE PERMETTANT LA LIBERATION DES CIVILS SEQUESTRES ET DES COMBATTANTS EMPRISONNES.

- POUR L’APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DES NATIONS-UNIES EN MATIERE DE DROITS DE L’HOMME ET LE DROIT HUMANITAIRE INTERNATIONAL, PAR TOUTES LES PARTIE EN CONFLIT,

- POUR UNE SOLUTION NEGOCIEE DU CONFLIT COLOMBIEN, ET L’INSTAURATION D’UNE PAIX DURABL BASEE SUR LA DEMOCRATIE ET LA JUSTICE SOCIALE,

- POUR LA REFORME AGRAIRE ET LA RESTITUTION DE LEURS TERRES AUX 3 MILLONS DE PAYSANS ET INDIENS DEPLACES,

Contacts : CBC chez collectifs.net


À venir