Stathis Kouvélakis sur le bilan de Syriza et les mesures prises dans le cadre du 3e mémorandum

15 juin par Stathis Kouvelakis , ERC

Stathis Kouvélakis (professeur de philosophie au King’s College London, ancien membre du Comité Central de Syriza, membre d’Unité Populaire) présente les mesures prises par le gouvernement d’Alexis Tsipras II depuis le début 2016 dans le cadre du 3e mémorandum. Son intervention a eu lieu lors de la conférence qu’il a donnée avec Eric Toussaint le 4 juin 2016 à Paris avec pour thème : « Après la capitulation de Syriza, quelles perspectives pour la gauche en Europe ? » Stathis Kouvelakis tire les leçons de la capitulation et avance une orientation alternative à celle qui a été pratiquée par Syriza. Il s’adresse à la gauche radicale en Europe.


Auteur.e

Stathis Kouvelakis

enseigne la philosophie politique au King’s College de l’université de Londres. Membre de la rédaction de la revue Contretemps, il a dirigé l’ouvrage Y a t il une vie après le capitalisme ? (Le Temps des Cerises, 2008) et il est l’auteur de La France en révolte : Luttes sociales et cycles politiques (Textuel, 2007) et de Philosophie et révolution, De Kant à Marx (PUF, 2003). Il a été membre du comité central de SYRIZA jusqu’à l’été 2015 qu’il a quitté suite à la capitulation du gouvernement de Tsipras. Il a contribué à créer Unité Populaire.