Tribune « pour que la dette Covid soit payée par les ménages les plus aisés et les grandes entreprises »

19 mars par Attac France


Dans une tribune publiée ce vendredi sur liberation.fr, un collectif de responsables associatifs et syndicaux, d’économistes, de personnalités issues du monde de la culture lance un appel pour que la dette Covid ne soit pas instrumentalisée pour relancer des politiques d’austérité. Il demande que la « dette Covid » soit payée par les ménages les plus aisés et les grandes entreprises, afin d’exempter les « premiers de corvée » et les PME qui sont les principales victimes de crise.

Parmi les signataires on retrouve notamment :

  • Aurélie Trouvé (porte-parole d’Attac France),
  • Cécile Duflot (directrice générale d’Oxfam France),
  • Khaled Gaiji (président des Amis de la Terre France),
  • Susan George (présidente de Transnational Institute),
  • Philippe Martinez (secrétaire général de la CGT),
  • Murielle Guilbert (porte-parole de l’Union syndicale Solidaires),
  • Benoit Teste (secrétaire général de la FSU),
  • Christophe Alevêque (humoriste),
  • Robert Guédiguian (réalisateur),
  • HK (chanteur),
  • Dominique Plihon (économiste),
  • Esther Jeffers (économiste),
  • Gabriel Zucman (économiste).

Cette publication survient au lendemain des conclusions de la commission sur l’avenir des finances publiques, ce qui donne une actualité particulière à cette tribune. En effet, sans surprise, et malgré une prudence de forme, le rapport de la commission Arthuis ressasse les vieilles rengaines libérales et vise à préparer l’opinion publique à une future politique d’austérité, comme nous l’avons exprimé dans ce communiqué de presse.

Attac lancera la semaine prochaine une pétition dans le prolongement de cette tribune.

Informations complémentaires :




Source : Attac France

Autres articles en français de Attac France (58)