25 août

Grenoble, France

UEsolidaire - Sortir du piège de la dette

Samedi 25 août de 09h30 à 11h45

Intervenant⋅e⋅s :
Pierre Khalfa (Attac), Dominique Plihon (Attac), Eric Toussaint (CADTM)

Format / matériel :
- Apports de savoirs théoriques
- Convergence et construction d’initiatives communes

Le discours officiel sur la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
publique repose sur un mensonge : elle ne vient pas d’une orgie des dépenses publiques, mais de l’érosion organisée des recettes fiscales. Trois mécanismes, au cœur du système néolibéral creusent les déficits : la concurrence fiscale entre les pays, les cadeaux fiscaux et l’évasion fiscale au profit des multinationales et des ultra-riches. En empruntant sur les marchés financiers Marchés financiers
Marché financier
Marché des capitaux à long terme. Il comprend un marché primaire, celui des émissions et un marché secondaire, celui de la revente. À côté des marchés réglementés, on trouve les marchés de gré à gré qui ne sont pas tenus de satisfaire à des conditions minimales.
à des taux d’intérêt Taux d'intérêt Quand A prête de l’argent à B, B rembourse le montant prêté par A (le capital), mais aussi une somme supplémentaire appelée intérêt, afin que A ait intérêt à effectuer cette opération financière. Le taux d’intérêt plus ou moins élevé sert à déterminer l’importance des intérêts.
Prenons un exemple très simple. Si A emprunte 100 millions de dollars sur 10 ans à un taux d’intérêt fixe de 5 %, il va rembourser la première année un dixième du capital emprunté initialement (10 millions de dollars) et 5 % du capital dû, soit 5millions de dollars, donc en tout 15millions de dollars. La seconde année, il rembourse encore un dixième du capital initial, mais les 5 % ne portent plus que sur 90 millions de dollars restants dus, soit 4,5 millions de dollars, donc en tout 14,5 millions de dollars. Et ainsi de suite jusqu’à la dixième année où il rembourse les derniers 10 millions de dollars, et 5 % de ces 10 millions de dollars restants, soit 0,5 millions de dollars, donc en tout 10,5 millions de dollars. Sur 10 ans, le remboursement total s’élèvera à 127,5 millions de dollars. En général, le remboursement du capital ne se fait pas en tranches égales. Les premières années, le remboursement porte surtout sur les intérêts, et la part du capital remboursé croît au fil des ans. Ainsi, en cas d’arrêt des remboursements, le capital restant dû est plus élevé…
Le taux d’intérêt nominal est le taux auquel l’emprunt est contracté. Le taux d’intérêt réel est le taux nominal diminué du taux d’inflation.
souvent excessifs pour financer ces déficits, les Etats se sont enfoncés d’avantage. La dette est instrumentalisée aujourd’hui par les autorités pour imposer les politiques d’austérité aux populations alors que les responsables de la dette ne sont pas inquiétés. Il y a des solutions pour sortir du piège de la dette, à condition de remettre en cause les politiques néolibérales et la domination des marchés financiers.

Porteurs d’activités :
ATTAC France
CADTM France
Economistes Atterrés
Fondation Copernic

Fbk : https://www.facebook.com/events/466282367166892/

Consulter ici le programme complet du CADTM à l’université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens (ATTAC/CRID) qui se déroulera du 23 au 26 août à Grenoble (France).

https://ue2018.org/


À venir