V’là la facture des politiques anti-sociales !

2 mars 2015 par Collectif V’là la facture

Les mesures d’austérité imposées par le gouvernement frappent de plein fouet les femmes. Au nom du remboursement d’une dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
pourtant illégitime, nous perdons nos droits les plus fondamentaux : à l’autonomie financière, à la santé sexuelle et reproductive, à la protection sociale, à la justice, à la protection contre toute forme de violence.

Nous, membres du comité, sommes indigné-e-s face à l’injustice et à la violence de ces mesures.

Nous refusons de voir les droits des femmes reculer davantage et exigeons :

  • l’arrêt immédiat des plans d’austérité ;
  • une fiscalité qui cesse de favoriser les riches.

Afin de calculer les économies réalisées par l’État sur le dos des femmes, dans les domaines des soins aux autres et des allocations sociales, nous avons élaboré une facture permettant de faire les comptes.

Nous appelons également les associations et les collectifs à la faire compléter par un maximum de femmes. Tous les formulaires seront ensuite envoyés au gouvernement belge qui pourra ainsi mesurer sa dette envers les femmes !


Signataires et membres du Comité « V’là la facture ! » :

Collectif « Elles s’en mêlent », Vie Féminine Bruxelles, CADTM (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde), Le Monde selon les Femmes, la Marche Mondiale des Femmes.


Informations pratiques :
Vendredi 6 mars, au carrefour de l’Europe devant la gare centrale, entre 12h et 14h.

TÉLÉCHARGER LA FACTURE

Contact : vlalafacture@gmail.com / 04.99.60.04.92