31 mars 2004 > 31 mars 2004

Bruxelles, Belgique

Violence politique contre les peuples indigènes en Colombie

La Commission Internationale pour les Droits des Peuples Indigènes - ICRA, Food first Information Action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
Network - FIAN belgium et le Comité pour les droits humains « Daniel Gillard » ont le plaisir de vous inviter à la Conférence - débat :

Violence politique contre les peuples indigènes en Colombie

Avec ABADIO GREEN STOCEL, AIDA PETRONA SUAREZ SANTOS et LUIS EDUARDO AGUDELO SUÁREZ, représentants de l’Organisation indigène d’ Antioquia (OIA).

Le mercredi 31 mars 2004, à 19h30.

La conférence-débat sera précédée par la diffusion du
documentaire « La sangre de la tierra » (Le sang de la terre). Réalisatrice : Ana Vivas

La violence politique contre les peuples indigènes est un élément structurel de la relation entre ceux-ci et la société majoritairement dominante. Dans la mémoire des peuples indigènes les faits de violence sont le reflet des cinq siècles qui ont débuté avec la colonisation et la conquête

Dans le contexte culturel et historique de la société colombienne, le résultat de ce processus est la survivance de 92 peuples indigènes, tous soumis à des transformations culturelles non volontaires ; près de la moitié d’entre eux risquent la disparition physique ou ethnique et la grande majorité des indigènes sont réfugiés dans des zones à basse capacité agro-productive.

Date : 31 mars 2004. Heure : 19.30. Lieu : Maison de la Paix, 35, rue Van Elewijck, B - 1050 Bruxelles. PAF : 1 euro

Cette conférence est organisée en collaboration avec le Comité pour l’annulation de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
du Tiers-Monde (CADTM)" et SERPAJ - Europa.

Contacts :
Comité pour les droits humains « Daniel Gillard »

Maison de la Paix, 35, rue Van Elewijck B - 1050 Bruxelles

Tél/fax : 32 (0)2 6485118 / d.gillard chez skynet.be.


À venir