21 mars

Evénement en ligne

Webullition : Dette-covid : nouvelle ère d’austérité ou changement de paradigme ?

Le 21 mars 2022 de 20h à 21h30 (heure de Bruxelles), conférence en ligne « Dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
-covid : nouvelle ère d’austérité ou changement de paradigme ? » avec Olivier Bonfond.

Pour soutenir les ménages et les entreprises pendant la pandémie, les États se sont endettés. La dette publique belge devrait ainsi passer de 98 % du PIB PIB
Produit intérieur brut
Le PIB traduit la richesse totale produite sur un territoire donné, estimée par la somme des valeurs ajoutées.
Le Produit intérieur brut est un agrégat économique qui mesure la production totale sur un territoire donné, estimée par la somme des valeurs ajoutées. Cette mesure est notoirement incomplète ; elle ne tient pas compte, par exemple, de toutes les activités qui ne font pas l’objet d’un échange marchand. On appelle croissance économique la variation du PIB d’une période à l’autre.
en 2019 à plus de 115 % en 2022. Face à cette situation quelles sont les possibilités pour les gouvernements ? Va-t-on revenir à des mesures d’austérité drastique qui vont toucher les plus faibles déjà touchés par la pandémie ? ou bien peut-on y voir une opportunité de faire évoluer le pacte de stabilité européen, de monétiser une partie de la dette ? voire même de réfléchir à une plus grande autonomie des pays vis à vis des marchés financiers Marchés financiers
Marché financier
Marché des capitaux à long terme. Il comprend un marché primaire, celui des émissions et un marché secondaire, celui de la revente. À côté des marchés réglementés, on trouve les marchés de gré à gré qui ne sont pas tenus de satisfaire à des conditions minimales.
ou de pousser vers une réforme fiscale qui permettrait de mettre les plus riches à contribution ? Et est-ce possible d’annuler une partie de la dette ? Avec Olivier Bonfond, nous examinerons tout cela de manière chiffrée en nous penchant sur les années d’austérité post-2008.

Association partenaire : CADTM

En pratique :


Source : Financité

À venir