Lettre ouverte aux Présidents de l’Argentine, de la Bolivie, du Brésil, de l’Equateur, du Paraguay, du Venezuela.

26 juin 2007


POUR UNE BANQUE DU SUD EN ACCORD AVEC LES DROITS, LES BESOINS, LES POTENTIALITES ET LA VOCATION DEMOCRATIQUE DES PEUPLES

Chers Messieurs,

Nous, réseaux, organisations et mouvements sociaux signataires, qui luttons contre le fléau de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
externe illégitime et contre les politiques et pratiques perverses des institutions financières internationales existantes, nous adressons à vos gouvernements, convaincus que la décision de créer la Banque du Sud peut représenter un pas énorme et une opportunité pour l’Amérique Latine et la Caraïbe, de même que pour d’autres régions du Sud.

Lors de ces dernières décennies, la région a subi des cycles répétés d’expansion financière suivis de crises qui ont entraîné une régression profonde des conditions de vie, de travail et d’investissement public et social.

Les séquelles indéniablement négatives de l’histoire récente, largement reconnues aujourd’hui, ne doivent pas être seulement réparées ; il est nécessaire d’impulser un système financier régional alternatif conformément à la nécessité de donner la priorité absolue au dépassement de la pauvreté, de la marginalité et du sous-développement structurel, également provoqués par les énormes coût publics et sociaux des désastres financiers, des politiques de dérégulation et de privatisation du patrimoine public impulsées et conditionnées par les organismes de prêt, et l’accroissement d’une gigantesque dette illégitime Dette illégitime Comment on détermine une dette illégitime ?

4 moyens d’analyse

* La destination des fonds :
l’utilisation ne profite pas à la population, bénéficie à une personne ou un groupe.
* Les circonstances du contrat :
rapport de force en faveur du créditeur, débiteur mal ou pas informé, peuple pas d’accord.
* Les termes du contrat :
termes abusifs, taux usuraires...
* La conduite des créanciers :
connaissance des créanciers de l’illégitimité du prêt.
.

Il est clair que les organismes financiers internationaux existants - FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
, BM Banque mondiale
BM
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. En 2011, 187 pays en étaient membres.

Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Elle se compose des cinq filiales suivantes :
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD, 189 membres en 2017) octroie des prêts concernant de grands secteurs d’activité (agriculture et énergie), essentiellement aux pays à revenus intermédiaires.
L’Association internationale pour le développement (AID, ou IDA selon son appellation anglophone, 164 membres en 2003) s’est spécialisée dans l’octroi à très long terme (35 à 40 ans, dont 10 de grâce) de prêts à taux d’intérêt nuls ou très faibles à destination des pays les moins avancés (PMA).
La Société financière internationale (SFI) est la filiale de la Banque qui a en charge le financement d’entreprises ou d’institutions privées du Tiers Monde.
Enfin, le Centre international de règlements des différends relatifs aux investissements (CIRDI) gère les conflits d’intérêts tandis que l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) cherche à favoriser l’investissement dans les PED. Avec l’accroissement de l’endettement, la Banque mondiale a, en accord avec le FMI, développé ses interventions dans une perspective macro-économique. Ainsi la Banque impose-t-elle de plus en plus la mise en place de politiques d’ajustement destinées à équilibrer la balance des paiements des pays lourdement endettés. La Banque ne se prive pas de « conseiller » les pays soumis à la thérapeutique du FMI sur la meilleure façon de réduire les déficits budgétaires, de mobiliser l’épargne interne, d’inciter les investisseurs étrangers à s’installer sur place, de libéraliser les changes et les prix. Enfin, la Banque participe financièrement à ces programmes en accordant aux pays qui suivent cette politique, des prêts d’ajustement structurel depuis 1982.

TYPES DE PRÊTS ACCORDÉS PAR LA BM :

1) Les prêts-projets : prêts classiques pour des centrales thermiques, le secteur pétrolier, les industries forestières, les projets agricoles, barrages, routes, distribution et assainissement de l’eau, etc.
2) Les prêts d’ajustement sectoriel qui s’adressent à un secteur entier d’une économie nationale : énergie, agriculture, industrie, etc.
3) Les prêts à des institutions qui servent à orienter les politiques de certaines institutions vers le commerce extérieur et à ouvrir la voie aux transnationales. Ils financent aussi la privatisation des services publics.
4) Les prêts d’ajustement structurel, censés atténuer la crise de la dette, qui favorisent invariablement une politique néo-libérale.
5) Les prêts pour lutter contre la pauvreté.
Site :
, Banque Interaméricaine de Développement - sont de plus en plus discrédités par la nature de leurs politiques, leur caractère antidémocratique et le manque de transparence dans leurs pratiques, au point que leurs résultats sont remis en question, de façon très généralisée, tout comme l’architecture même du système financier et monétaire en vigueur.

Nous pensons que la Banque du Sud doit faire partie d’une réponse régionale unitaire, aux côtés de la création d’un fond de stabilisation du Sud, d’une monnaie commune du Sud, de la réalisation d’un audit des dettes internes et externes et du non paiement des dettes illégitimes exigées aux pays. Une réponse qui contribue à rompre la dépendance par rapport aux marchés globalisés des capitaux, incertains et hautement spéculatifs, de façon à ce que la région puisse canaliser sa propre capacité d’épargne, détenir la fuite des capitaux et investir ses ressources conformément aux droits et aux besoins des peuples.

La seule formulation de la nécessité d’une institution financière autonome, même si elle est très importante, ne suffit pas. Le débat sur la création d’une banque alternative “sud-sud” revêt une place centrale. Pour cela, nous nous associons à la demande formulée par diverses organisations et mouvements qui appelle à l’ouverture immédiate d’instances nationales et régionales d’information, de participation et de consultation avant que la banque ne soit mise en marche.

Par ailleurs, dans l’état actuel des choses, nous pensons qu’il est indispensable que la Banque du Sud soit créée à partir de définitions claires quant à ses ressources, ses objectifs, son organisation, ses règles, le système de prise de décision et le mode de gestion, de sorte que :

  1. la Banque du Sud définisse comme objectif central la promotion du développement endogène, souverain et solidaire des pays membres et de toute la région. Développement conçu comme le déploiement des attributs, ressources et potentialités des personnes, des communautés et des peuples, qui ne peut pas avoir lieu sans que ceux-ci en soient eux-mêmes les protagonistes principaux.
  2. les pays membres soient égaux au sein de la direction de la Banque du Sud.
  3. la Banque du Sud définisse clairement que ses crédits seront destinés au renforcement du secteur public et social ; en donnant la priorité à la redistribution de la richesse et à la protection de l’environnement ; en contribuant à dépasser les asymétries existantes et en assurant le respect de la vie et du bien-être des peuples, le respect de leurs droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, et de leur droit à l’autodétermination et au développement. Pour cela, nous proposons que la banque du Sud oriente ses investissements vers des projets sociaux et écologiquement soutenables plutôt que de financer des mégaprojets comme l’Initiative Sud Américaine Régionale d’Infrastructure (IIRSA), ou des investissements dans les industries extractives, des investissements polluants ou socialement excluants qui n’ont pas l’assentiment des populations concernées et qui ne leur apportent pas de bénéfices.
  4. la Banque du Sud établisse explicitement des mécanismes d’information et de contrôle public ouverts ; qu’elle établisse que les fonctionnaires et employés de la banque du Sud ne bénéficieront pas de l’immunité ni d’aucun privilège fiscal personnel ; qu’elle rende des comptes aux Parlements et à la société civile ; que tout information sera considérée publique. Nous considérons que tous ces points s’inscrivent dans les grandes lignes tracées par la déclaration ministérielle de Quito du 3 mai dernier, qui signalait que : « Les peuples ont donné à leurs gouvernements le mandat de doter la région de nouveaux instruments d’intégration pour le développement. Ces instruments doivent se baser sur des modèles démocratiques, transparents, participatifs et responsables envers leurs populations ».

La conjoncture économique et financière régionale et internationale actuelle est favorable pour avancer concrètement sur cette voie, mais il se peut qu’elle ne dure pas. Nous espérons que vous saurez vous saisir de cette chance historique pour créer une véritable Banque Solidaire des Peuples du Sud.

Nous vous prions d’agréer, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

SIGNATURES :

OrganisationPays / localité
Agrupación Mate Amargo de Entre Ríos Argentina
Asociacion Internauta, Usuarios de Internet de la Republica Argentina Argentina
ATTAC - Argentina Argentina
Autoconvocados/as por los DDHH Argentina
CTA Flores Auténtica Argentina
Diálogo 2000 Argentina
Espacio Ecuménico Argentina
Federación de Trabajadores de la Energía de la Rep. Argentina (FETERA), Sec. Organización Argentina
Foro Ciudadano de Participación por la Justicia y los Derechos Humanos (FOCO) Argentina
Iglesia Evangélica del Río de la Plata, Presidente y Secretario General Argentina
MOCASE Argentina
Movimiento Amigos por la Paz en Colombia y en el Mundo Argentina
Movimiento de Unidad Popular Argentina
Movimiento Oro Negro Argentina
Movimiento por la Paz, la Soberanía y la Solidaridad de los Pueblos MOPASSOL Argentina
Programa Argentina Sustentable (PAS) Argentina
Programa Latinoamericano de Educación a Distancia en Ciencias Sociales / PLED Argentina
Re-vista Argentina
Taller Ecologista Argentina, Rosario
Granja Agroecológia « La Verdecita », colectivo de mujeres Argentina, Santa Fe
Federación Nacional de Docentes, Investigadores y Creadores Universitarios (CONADU HISTÓRICA)- CTA, Argentina
Jubilee Australia Australia
Coastal Association for Social Transformation (COAST) Bangladesh
Sushasoner Jonno Procharavizan (SUPRO) Bangladesh
CADTM Belgique Bélgica
Comité pour les droits humains « Daniel Gillard » Bélgica
Union de defensa de las personnas indocumentadas UDEP BXL Bélgica
Cercle d’Auto promotion pour le Développement Durable (CADD-Bénin ) Benín
Groupe de Recherche et d’Action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
pour la Promotion de l’Agriculture et du Développement (GRAPAD)
Benín
Central Provincial Única de Trabajadores Campesinos de Antonio Quijarro Bolivia
COORDINACIÓN REGIONAL SUR PROGRAMA NINA Bolivia
Federación Regional Única de Trabajadores Campesinos del Altiplano Sur FRUTCAS Bolivia
Federación Sindical Únia de Mujeres Campesinas del Altiplano Sur FSUMCAS BS Bolivia
Associação Brasileira Interdisciplinar de AIDS (ABIA) Brasil
ATTAC-Brasil Brasil
Auditoria Cidadã da Dívida Brasil
Caritas Brasil
Consulta Popular do SC Brasil
Instituto Brasileiro de Inovações pró-Sociedade Saudável Centro-Oeste Brasil
Instituto Equit Brasil
Instituto Gaúcho de Estudos Ambientais Brasil
ISER Assessoria Brasil
Núcleo Amigos da Terra Brasil
PACS - Instituto Políticas Alternativas para el Cono Sur Brasil
REBRIP Rede Brasil pela Integraçao dos Povos Brasil
Rede Brasil sobre Instituições Financeiras Multilaterais Brasil
Rede Jubileu Sul contra o ALCA, la Dívida y la Militarizaçao Brasil
Rede Social de Justica e Direitos Humanos. Brasil
REMTE Brasil
Servicio Pastoral de los migrantes/CNBB Brasil
Sindicato dos Professores de Nova Friburgo e Regiäo Brasil
Sociedad Brasileña de Economia Política Brasil
AGAGES MANAGEMENT CONSULTANTS Camerún
Common Frontiers Canadá
Halifax Initiative Coalition Canadá
KAIROS Canadá
Comité logement d’aide aux locataires Canadá, Québec
Groupe de recherche et d’initiative pour la libération de l’afrique- GRILA Canadá, Québec
Réseau Quebeçoise pour la Integratión Continentale Canadá, Québec
ATTAC - Santiago de Chile Chile
Centro de Estudios Nacionales de Desarrollo Alternativo CENDA Chile
Coalición Ciudadana por Aysén Reserva de Vida. Chile
CORPORACIÓN FOTÓN COMUNICACCIÓN-ONG Colombia
ILSA - INSTITUTO LATINOAMERICANO DE SERVICIOS LEGALES ALTERNATIVO Colombia
Jubileo Sur Colombia Colombia
Marcha Mundial de las Mujeres Colombia Colombia
Mesa de Trabajo mujeres y economía Colombia
Movimiento Nacional por la Salud y la Seguridad Social de Colombia Colombia
Movimiento Popular de Mujeres - Colombia
Recalca Colombia
REMTE Colombia Colombia
Apash Congo, Brazzaville
Centre pour le Partenariat l’Appui et le Renforcement des Capacités/CEPAREC Congo, Brazzaville
Action mondiale pour le Sourire,l ’ Espoir et la Lumiere AMSEL Congo, rep. Dem.
Solidarite’ Agissante pour le Developpement Familial (SADF) Congo, Rep. Dem.
CADTM Lubumbashi Congo, Rep. Dem.
COORDINATION NATIONALE CAFEC Congo, Rep. Dem.
COORDINATION NATIONALE REPRONTIC Congo, Rep. Dem.
COORDINATION SOUS REGIONALE ACSIS AFRIQUE CENTRALE Congo, Rep. Dem.
NAD-CADTM RD Congo ; Congo, Rep. Dem.
Asamblea Soberana de la Floresta Ecuador
ASOCIACION DE MUJERES NELA MARTÍNEZ Ecuador
Centro de Derechos Económicos y Sociales - CDES Ecuador
Colectivo Feminista Ecuador
Comité Permanente por la Defensa de los Derechos Humanos Ecuador
ECUARUNARI Confederación de los pueblos de la nacionalidad Kichwa del Ecuador Ecuador
Proyecto Comunitario Bastion Ecuador
Proyecto Peninsula de Santa Elena Ecuador
Red de Asambleas Territoriales de Quito Ecuador
50 Years Is Enough : U.S. Network for Global Economic Justice EE.UU.
Alianza por un Comercio Responsible (ART) EE.UU.
Arise for Social Justice EE.UU.
Development GAP EE.UU.
Foreign Policy In Focus EE.UU.
Globalhood EE.UU.
Maryknoll Office for Global Concerns EE.UU.
CIAO LANGUAGE SERVICES, EE.UU., LOS ANGELES, CALIFORNIA
Egyptian Association For Community Participation Enhancement EACPE Egipto
SINTI TECHAN Red de Acción Ciudadana frente al Comercio e Inversión El Salvador
Unidad Ecológica Salvadorena- UNES El Salvador
Instituto para la Producción e Investigación de la Agricultura Tropical (IPIAT) España
Instituto para la Producción e Investigación de la Agricultura Tropical(IPIAT) España
Movimiento por el Cambio España
Observatorio de la Deuda en la Globalización España
El Viejo Topo España, Barcelona
Fundació MÓN3 España, Barcelona
FREEDOM FROM DEBT COALITION-PHILIPPINES (FDC) Filipinas
Youth Against Debt Filipinas
Europe solidaire sans frontières (ESSF) France
ASSOCIATION FRANCE AMERIQUE LATINE Francia
CADTM France Francia
MESA GLOBAL DE GUATEMALA Guatemala
Centre du Commerce International pour le Développement (CECIDE) Guinea
CHANDEL "Organizacion Popular para Educacion Popular Haiti
Fundacion« Zanmi Timoun » Haiti
Plate-forme haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA) Haiti
Transnational Institute (TNI), Holanda
Bloque Popular Honduras
COORDINADORA NACIONAL DE RESISTENCIA POPULAR Honduras
Organización Fraternal Negra Hondureña OFRANEH Honduras
ActionAid International - India, Shelters & Housing (Urban Poor/ Informal Sector) India
India Alliance for Child Rights India
MOSAIC Charter Trust of South Actors for International Coexistence. India
TransAsia Alliance of NGOs for Child Rights India
VAK India
Women’s Coalition for Peace and Development India
International NGO Forum on Indonesian Development (INFID) Indonesia
Alianza Internacional de Habitantes Internacional
Amigos de la Tierra Internacional. Internacional
Asociacion internacional de juristas democratas Internacional
Comité por la Abolición de la Deuda del Tercer Mundo (CADTM) Internacional
Jubileo Sur Internacional
Observatorio Internacional de la Deuda OID Internacional
Programa de Incidencia sobre Deuda Externa Ilegítima de la Federación Luterana Mundial Internacional
RED INTERNACIONAL DE GÉNERO Y COMÉRCIO (IGTN) Internacional
Centro investigacion y elaboracion para la democracia (CRED) Italia
Cittadini Dal Mondo Italia
Fondazione Neno Zanchetta Italia
Instituto de estudios juridicos internacionales del Consejo nacional de investigaciones Italia
Sud Pontino Social Forum Italia
ATTAC JAPAN Japon
Japan Asia Africa Latin America Solidarity Committee Japón
Economic & Social Rights Centre-Hakijamii Trust Kenia
Solidarity Africa Network Kenia
Union for protection of tenants « MakeDom » Macedonia, Skopje
Alliance contre la Pauvreté au Mali « AP/Mali » Mali
Association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant à Niamakoro Mali
Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement « CAD-Mali » Mali
Forum des Peuples Mali
GIP - Bio (Groupement Interprofessionnel Panafricain Agro écologie et de Commerce Equitable) Mali
Ligue pour la Justice, le Développement et les Droits de l’Homme (LJDH) Mali
RAE (Réseau Africain de l’Eau) Mali
Réseau pour le Développement Local et l’Auto promotion de la Femme , de l’Enfant et de la Famille « RDL/AFEF » Mali
ASASHA Marruecos
ASASHA Alhoceima Marruecos
ATTAC Morroco Marruecos
Centrale démocratique martiniquaise des travailleurs (CDMT) Martinica
BANMACONDO, Cooperativa de Fomento al Desarrollo México
Centro Operacional de Vivienda y Poblamiento, A. C México
Equipo Pueblo México
MOVIMIENTO MEXICANO DE AFECTADOS POR LAS PRESAS Y EN DEFENSA DE LOS RIOS (MAPDER) México
Red Mexicana de Acción frente al Libre Comercio (RMALC) México
EDUCACIÓN PARA LA PAZ, A.C. (EDUPAZ) México, Chiapas
OTROS MUNDOS, A.C. México, Chiapas
General Federation of Nepalese Trade Unions (GEFONT) Nepal
Rural Reconstruction Nepal
Movimiento Social Nicaraguense Otro Mundo es Posible Nicaragua
Réseau National Dette et Développement (RNDD) Niger
Community Action for Popular Participation Nigeria
Companheir@s da Fe das Americas Panamá
PAKISTAN FISHERFOLK FORUM [PFF] Paquistán
COORDINADORA NACIONAL DE ORGANIZACIONES DE MUJERES TRABAJADORAS RURALES E INDIGENAS - CONAMURI Paraguay
Sobrevivencia - FoE Paraguay
CENTRO DE ASESORIA LABORAL DEL PERU - CEDAL Perú
Grupo Red de Economía Solidaria del Perú - GRESP Perú
Red Jubileo Perú Perú
CIDAC - Centro de Informação e Documentação Amílcar Cabral, Portugal
sociofonia.org, associação para a informação por outros meios Portugal
Comité Pro Niñez Dominico-Haitiana Puerto Rico
Grito Excluídas/os de Puerto Rico Puerto Rico
Proyecto Caribeño de Justicia y Paz Puerto Rico
African Forum and Network on Debt and Development (AFRODAD) Regional-Africa
Réseau Ouest Africain Dette et Développement « ROAD » Regional-Africa
Southern Africa Peoples’ Solidarity Network (SAPSN) Regional-Africa
COORDINADORA ANDINA DE ORGANIZACIONES INDIGENAS CAO Regional-Americas
Alianza Social Continental Regional-Américas
Asociación Americana de Juristas (AAJ), Representacion ante los organismos de la ONU Regional-Américas
Asociacion Latinoamericana de Medicina Social - ALAMES Regional-Américas
ASOCIACION LATINOAMERICANA DE MICRO, PEQUEÑOS Y MEDIANOS EMPRESARIOS, A.C. ALAMPYME Regional-Américas
Comvergencia de Movimiento de los pueblos de las Americas, COMPA Regional-Américas
Consejo de Educacion de Adultos de America Latina CEAAL Regional-Américas
Consejo de Educacion de Adultos de America Latina CEAAL Regional-Américas
Grito dos Excluidos Continental Regional-Américas
Iniciativa Mercosur Mercosur Le Mercosur est une zone régionale de coopération économique du Cône Sud (marché du Cône Sud) qui rassemble le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay, en plus de deux pays associés, le Chili et la Bolivie. de la Plataforma Interamericana de Derechos Humanos, Democracia y Desarrollo (PIDHDD). Regional-Américas
JUBILEO SUR/Américas Regional-Américas
Justicia, Paz e Integridad de la Creación JUPIC Regional-Américas
OCLAE Regional-Américas
Red Latinoamericana Deuda, Desarrollo y Derechos-LATINDADD Regional-Américas
Sociedad de Economía Política Latinoamericana (SEPLA) Regional-Américas
Alternatives Asia Regional-Asia
JS Asia/Pacific Movement on Debt and Development (JS APMDD) Regional-Asia
South Asia Alliance for Poverty Eradication (SAAPE) Regional-Asia
Asamblea de los Pueblos del Caribe Regional-Caribe
KAIROS-Europa Regional-Europa
RED EUROPEA DE DIÁLOGO SOCIAL (REDS) Regional-Europa
Cultural Center 4 Audio Visual Exchange (CC4AVE) República Dominicana
Movimiento Popular Cristiano Oscar Arnulfo Romero, MOPAR República Dominicana
Partido Revolucionario Dominicano (P.R.D.), Dirección de Cultos República Dominicana
African Forum on Alternatives Sénégal
CADTM Sénégal Sénégal
Habitat Serbia
Asian Network for Culture and Development Sri Lanka
Umzabalazo we Jubilee. Sudafrica
CADTM Suisse, Suiza
Centro Europa-Tercer Mundo CETIM Suiza
Nord-Sud XXI Suiza
ATTAC-TOGO Togo
Friends of the Earth England, Wales and Northern Ireland UK
Jubilee Debt Campaign UK
Attac Jersey UK, Jersey, Channel Islands
Integración Sur - CLAES Uruguay
Plataforma DESCAM URUGUAY Uruguay
REDES - Amigos de la Tierra Uruguay Uruguay
Universidad Popular Joaquín Lencina Uruguay
ATTAC - Venezuela Venezuela
Coalicion de Tendencias Clasistas (CTC) Venezuela
Instituto para la Producción e Investigación de la Agricultura Tropical IPIAT Venezuela
O.C.V. Red Metropolitana de Inquilinos Poder Popular Venezuela
Red Venezolana Contra la Deuda (RVCD-CADTM) Venezuela
CONFELE
Congreso Bolivariano de los Pueblos
INSTITUTO DE INVESTIGACION FORMACION PARA EL MEDIO AMBIENTE Y EL DESAROLLO SOSTENIBLE(IRFEDD)

Signatures individuelles :

PaysNom
Alemania Ulrich Duchrow, maestro e la Universidd de Heidelberg, Alemania
Argentina Adolfo Pérez Esquivel
Argentina Alejandro Cabrera Britos
Argentina Carina Maloberti
Argentina Carlos Loza
Argentina Carlos Pellegrini
Argentina Cristina Castello
Argentina Eduardo Espinoza
Argentina José Barbagallo
Argentina José Barbagallo
Argentina Marta Resnicof
Argentina. Paula Turi,
Bangladesh Abul Hossain
Bélgica Alma De Walsche, Mondiaal Magazine
Bélgica Joseph van Deberg,
Bélgica Paul BLANJEAN
Brasil Alfredo dos Santos
Brasil Ceci Juruá
Brasil Clayton Mendonça Cunha Filho
Brasil Dr. Clair da Flora Martins
Brasil Fernando Correa Prado
Brasil João Baptista de Figueiredo Neto
Brasil João Baptista de Figueiredo Neto
Brasil Marcio Pochmann
Brasil Marlene Soccas
Brasil Plinio Zaleski Vargas
Brasil, Curitiva - Paraná Zuleica Nycz
Camerún Julienne Ayissi, Coalition des Ong et des Ocb oeuvrant dans le Domaine des Etablissements Humains et de l’Habitat
Congo, Republique Democratique du SCHOMBE Baudouin, Centre africain d’echange culturel,
Ecuador Alberto Acosta
Ecuador Diana Isabel Echaiz
España juana font arellano
España Aleardo Laría
España Encarna Gama,
España Javier Martín Jaramillo
España Joaquín Contreras Rivera
España José Ignacio Hernando Piedra
España Juanjo Llorente, Movimiento por el Cambio
España Oscar Revilla Alguacil
España, Catalina Bover Nicolau, Mallorca Islas Baleares,
España, Córdoba David Luque Navarro
España, Granada Javier Martín Jaramillo
España, La Coruña Santiago Echave
España, Murcia Benigno Polo Costa
Francia M-N. Lombard , miembro ACAT-Francia
Italia Anna La Vista, Comitato di lotta centro storico Roma
Italia Alessandra Della Ragione
Italia Antonio Pacor
Italia Cesare Ottolini
Italia Lucia Salemi
Italia Patrizio Graziosi
Italia Simone
Kenia Mrs Edra Mbatha, Peoples Parliament in Kenya
México Laura Collin
México Raúl Villegas Dávalos
Mexico, Queretaro Eduardo Leon Chain, El Milagrito asociacion civil
Paraguay Guillermo F. Parodi
Regional-Américas Angel Luis Rivera
República Dominicana Pedro Franco,
Rusia, Moscú Carine Clement, Institute « Collective Action »
Suiza Madeleine Crisinel
Uruguay Gastón Casa Diamante
Aktham Naisse
Aleardo Laría
Alfredo Verre
Francisco Serrano Bermejo
Gennaro Varriale
José Ignacio Hernando Piedra
Marilina Marichal, Coordinadora Para Asentamientos Espontáneos Movimiento Sin Techo, Paraguay
Zita
Argentina, Buenos Aires Eduardo D. Polo
Sénegal Moushamadou Moustapha Sylla


Traduction(s)