printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Accaparement des terres - Déforestation - Peuples autochtones - Cambodge
Bagnolet, France
15 janvier 2019

Le Collectif citoyen en France contre l’accaparement des terres vous invite à une
Projection - débat tournée vers l’action
autour du film d’Anne-Laure Porée et Guillaume Suon « Le dernier refuge »
avec Neth Prak, porte parole de l’association du Peuple Bunong (BIPA, Cambodge)
Mardi 15 janvier - 18h30 - 21h
Au siège de la Confédération paysanne :104 rue Robespierre, Bagnolet
métro : Gallieni ou Robespierre

Le film : « Au cœur du Cambodge, la forêt équatoriale ancestrale est peu à peu décimée tout comme les communautés autochtones qui y vivent. Une jeune femme éduquée revient dans son village Bunong pour témoigner de cette dévastation, révélant pertes et résistances. En 20 ans, près de 3 millions d’hectares de forêt ont été engloutis par l’exploitation extensive des multinationales agro-alimentaires, donnant au Cambodge l’un des plus fort taux de déforestation au monde. Au fil des témoignages, le film nous plonge dans l’agriculture traditionnelle et les rites ancestraux des Bunongs, autant d’actes de résistances face à cette force insatiable. Un documentaire d’observation qui donne la parole à une communauté minoritaire dans son combat trans-générationnel pour préserver sa culture, sa langue et son style de vie indigène. De larges plans panoramiques contribuent à la puissance esthétique de ce documentaire et à la force de son message. » (Fédération internationale des Droits de l’homme – FIDH)

Le film sera suivi d’un échange avec Neth Prak, porte parole de l’association du peuple Bunong (BIPA) en lutte contre les accaparements de terres dont ce dernier est victime et notamment contre les activités de plantation du groupe luxembourgeois Socfin. Neth Prak délivrera son témoignage direct et répondra à vos questions.

Des membres du collectif citoyen en France contre l’accaparement des terres tels que des représentant.e.s du React (à confirmer), qui concourt à l’action de la BIPA de communautés ouest africaines contre Socfin, de la Confédération paysanne, de GRAIN, du collectif Tany pour la défense des terres malgaches, d’ActionAid France - Peuples Solidaires, d’AGTER et d’autres qui seront également présents pour échanger avec vous sur l’ampleur des processus d’accaparement, leurs formes, leurs impacts et sur les luttes et moyens de résistance. Un point d’information sera fait notamment sur les procès intentés par les groupes Socfin/Bolloré aux organisations de défense des droits des communautés et aux médias qui en informent le public.