printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Comment faire sauter la banque ?
Bruxelles, Belgique
22 octobre 2020

Comment faire sauter la banque ? est la question qui habite un livre récemment écrit par Jérémy Désir-Weber, ex-banquier à HSBC et lanceur d’alerte. C’est aussi une question volontairement provocante qui invite le public à se réunir pour discuter ensemble des issues de secours pour sortir notre société de la folie des marchés financiers. Vous n’avez aucune idée de ce qui se cache derrière les algorithmes de trading à hautes fréquences ? Ce rendez-vous est l’occasion de lever le voile sur la mécanique interne du monde opaque de la finance et sa responsabilité colossale face aux désastres écologiques actuels. Cette rencontre sera aussi centrée sur les stratégies pour sortir de l’emprise de la finance et les alternatives au chaos programmé.

Cette rencontre avec Jérémy Désir-Weber est organisée par le laboratoire sauvage Désorceler la finance et la librairie Par Chemins.

Ce jeudi 22 octobre à partir de 19h à la Librairie Par Chemins, Rue Berthelot 116, Bruxelles, Belgique
> Entrée libre
> Inscriptions limitées, réservation par email : librairie.berthelot[at]gmail. com
> Compte-tenu des conditions sanitaires actuelles, le port du masque sera obligatoire, tout comme votre inscription au préalable.

À propos de Jérémy Désir-Weber :
Jérémy Désir-Weber est un ancien analyste quantitatif pour le compte de la banque HSBC. Sa tâche consistait à vérifier la qualité, les risques, et la conformité liés aux algorithmes de trading haute fréquence mis en place par les traders de la banque, depuis le siège mondial à Londres. En juillet 2019, il décide de démissionner publiquement en rendant public le rapport remis à sa direction qui expose l’inaction et la responsabilité de la finance face à la destruction du vivant. Il décide ainsi de passer « de la City au maquis ». En septembre 2020, il publie le livre « Faire sauter la banque : Le rôle de la finance dans le désastre écologique » qui retrace son parcours atypique, tout en envisageant à son échelle des stratégies pour quitter ou saboter le monde de la finance, ainsi que des alternatives au chaos programmé. Tant pour des raisons personnelles que suite aux discussions menées avec l’un de ses supérieurs chez HSBC, la question décoloniale lui parait également incontournable pour penser les racines du désastre écologique de notre époque. Les passages inédits de son ouvrage, mettant en avant cette dimension essentielle et les liens qu’elle entretient avec l’écologie et la finance, feront l’objet de certains de ses futurs travaux.

Fbk : https://www.facebook.com/events/1660368544131683