printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Maroc : pour la relaxe de tous les militants détenus de Sidi Ifni. Pour la réalisation de l’ensemble des revendications économiques et sociales des habitants d’Ifni
par ATTAC/CADTM Maroc
14 avril 2009

Le jeudi 9 avril dernier, 22 militants de Sidi Ifni, dont plusieurs membres d’Attac Maroc, ont été jugés devant le tribunal d’Agadir jeudi 9 avril en présence d’une foule nombreuse et de plusieurs observateurs internationaux, représentant l’Association Internationale des Juristes Démocrates et l’association Droit-solidarité, Attac-France, Attac-Togo, l’Association des Travailleurs Maghrébins en France, l’ ASHDOM . Ce même jour, la ville de Sidi Ifni observait une grève générale et suivait de très près le déroulement du procès.

Tout au long de ce procès marathonien de plus de 17 heures, souvent inaudible du fait de la mauvaise sonorisation, les accusés ont dénoncé la marginalisation de leur région, la dépossession de la population de ses ressources, l’incapacité de l’Etat à assurer l’accès des habitants à l’école, aux soins de santé, et le déchaînement sauvage des forces de répression contre les hommes, les femmes et les enfants de Sidi Ifni. Les avocats ont démontré les incohérences de l’acte d’accusation et l’absence de toute preuve à l’appui des accusations graves portées contre leurs clients. « constitution et direction d’une bande criminelle », tentative d’assassinat », « rassemblement armé », « port d’arme ostensible lors de manifestation », « destruction d’établissement industriel et d’un établissement portuaire » etc... et qui pouvaient entraîner des peines excessivement lourdes.

C’est donc avec un soulagement certain et un sentiment de victoire que, après des heures d’attente et d’inquiétude, les prisonniers, leurs familles et leurs amis ont entendu le verdict du Tribunal qui a prononcé 3 acquittements, 1 peine d’amende de 1500 dirhams, 6 peines d’un an avec sursis, 2 peines de 8 mois de prison ferme, 1 peine de 10 mois fermes, 1 peine de 8 mois fermes et 2 mois avec sursis, 3 peines d’un an ferme et 2 peines de 18 mois fermes.

Attac Maroc
- enregistre avec satisfaction que ce verdit est une reconnaissance par le pouvoir de l’inanité des accusations portées contre les détenus de Sidi Ifni
- considère que ces peines sont injustes et indignes d’un Etat de droit, en raison de la légitimité des revendications portées par les inculpés et en raison des incohérences du dossier juridique et de l’absence de preuves à l’encontre des prévenus
C’est pourquoi Attac Maroc assure de sa totale solidarité les militants condamnés, leurs familles et la population de Sidi Ifni et réaffirme que le règlement définitif du dossier de Sidi Ifni passe
- par la relaxe de l’ensemble des détenus
-par l’engagement d’une enquête et de poursuites à l’encontre des responsables des violences commises lors de la répression du 7 juin 2009
- par la réalisation effective d’un plan de développement pour la région avec la participation lors de son élaboration et de sa mise en œuvre des représentants du mouvement citoyen qui a porté la revendication d’un tel plan.

Attac Maroc salue et remercie l’ensemble des citoyens, des militants et des organisations -et parmi elles les Attac du monde et le réseau CADTM- qui depuis juin dernier ont manifesté une soldarité sans faille au Maroc comme à l’étranger avec les victimes de la répression de Sidi Ifni.
Elle les convie, ainsi que les représentants de la presse, à participer à la réception des prisonniers libérés qui aura lieu le dimanche 19 avril à partir de 10 heures à Sidi Ifni.

Attac Maroc renouvelle sa revendication de la libération de tous les prisonniers politiques incarcérés dans les prisons du Maroc.

Attac Maroc appelle à la libération de tous les prisonniers politiques de par le monde et manifeste en particulier sa solidarité et son engagement auprès des travailleurs de Redeyef, dont le mouvement est à bien des égards similaire à celui de Sidi Ifni.

Ensemble, se réapproprier notre avenir. Un autre monde est possible et nécessaire.

Rabat, le 14 avril 200
Attac Maroc
Secrétariat national

Le verdict :
• Brahim Bara : 8 mois de prison ferme et 2 mois avec sursis
• Hassan Agharbi : 1 an de prison ferme
• Zakaria Rifi : 1 an de prison ferme
• Hassan Tazkaghine : 1 an de prison ferme
• Mohamed Wahdani : 8 mois de prison ferme
• Ahmed Boufim : 8 mois de prison ferme
• Mohamed Issam : 1,5 an de prison ferme
• Zine El Abidine Radi : 1,5 an de prison ferme
• Khadija Ziane : amende de 1500 dirhams
• Karim Chara : 10 mois de prison ferme
• Abdelkader Atbib : 1 an avec sursis
• Abdelmalek El Idrissi : 8 mois de prison ferme
• Mounir Zakaria : 1 an avec sursis
• Fayçal Mkhilik : 1 an avec sursis
• Abdelatif Mkizra : 1 an avec sursis
• Bouchaïb El Ghiti : 1 an avec sursis
• Khalil Ezzine : 1 an avec sursis
• Khalid Bouchra : acquitté
• Brahim Boumrah : acquitté
• Hassan Moumni : acquitté


Attac Maroc- 140 rue Cadi Bribri. Rabat (Akkari) Maroc. Site : http://www.maroc.attac.org.
Mail : attac.maroc chez gmail.com. Tel : 06 70 18 60 72 ou 06 60 84 07 61


ATTAC/CADTM Maroc

membre du réseau CADTM, l’Association pour la Taxation des Transactions en Aide aux Citoyens au Maroc (ATTAC Maroc) a été créée en 2000. ATTAC Maroc est membre du réseau international du Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde (CADTM) depuis 2006 (devenu Comité pour l’abolition des dettes illégitimes depuis juin 2016). Nous comptons 11 groupes locaux au Maroc. ATTAC veut être un réseau aidant à l’appropriation par les acteurs engagés dans l’activité sociale, associative, syndicale et plus largement militante des enjeux de la mondialisation sur les problématiques de résistance sociale et citoyenne.
www.attacmaroc.org
http://arabic.cadtm.org/

Adresse : n°140, rue Cadi Bribri Akkari 10000. Rabat. Maroc
Email : attac.cadtm.maroc chez gmail.com
Site Web attacmaroc.org Tel 00 212 6 61 17 30 39