printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Le CADTM au coeur du mouvement altermondialiste
Les Manifestes du possible
5€
15 août 2004

Disponible en version pdf

Un livre pour tout dire sur le CADTM ? Tout sur ses origines, son histoire, son combat et le mouvement dans lequel il s’inscrit ? Tout, ou presque : c’est que les “autres mondes possibles” n’attendent pas, et que le Comité pour l’Annulation de la dette du Tiers Monde, à l’instar de son réseau international de partenaires et du mouvement altermondialiste en général, réfléchit, agit, propose, évolue en permanence, rendant toute tentative de définition de son activité en mouvement forcément incomplète.

Ce petit livre tente néanmoins l’exercice, avec une ambition un peu particulière : offrir une présentation du CADTM, de ses analyses, des propositions qu’il met en avant et de son réseau dans le contexte qui l’a vu naître et oriente, motive, nourrit son travail : le contexte de la mondialisation néolibérale et de la résistance croissante que lui opposent des millions de femmes et d’hommes aux quatre coins de la planète. Une résistance d’abord timide, étouffée, éclatée, lorsque les thuriféraires de la “Fin de l’Histoire”, au début des années 1990, prétendaient imposer triomphalement leur conception de l’avenir radieux à l’humanité reconnaissante, étourdie - ou résignée. Puis de plus en plus active et combative, au gré des mobilisations, des convergences et des succès engrangés par les “invisibles” du Sud et du Nord, ces rêveurs d’autres mondes rétifs au catéchisme capitaliste et à la funeste “révolution conservatrice” promue par ses cyniques et puissants pères missionnaires.

Une résistance dont le nouveau visage, depuis lors, ne cesse de surprendre - et de convaincre des pans de plus en plus larges de la population mondiale : l’opposition multiforme aux logiques néolibérales, hier trompeusement qualifiée d’“antimondialiste”, s’est muée, en une dizaine d’années, en un puissant mouvement populaire international, rebaptisé “altermondialiste”. Un mouvement fort de ses identités multiples, riche des innombrables pratiques, expertises et alternatives qu’il porte, construit au quotidien et met en débat au gré des forums sociaux mondiaux, régionaux ou locaux, des contre-sommets, des réunions diverses et des très nombreuses manifestations qui rythment désormais son agenda. Un “mouvement de mouvements” devenu force de proposition, qui, de Porto Alegre à Mumbai, du Chiapas à Prague en passant par Gênes, Paris, Bangkok, Québec, Dakar ou Kinshasa, convie avec un écho grandissant les peuples du monde à réfléchir et travailler ensemble à la construction d’un devenir commun fondé sur des valeurs de paix, d’égalité et de justice. Un monde nouveau dont l’oppression serait bannie.

Depuis sa création en 1990, en Belgique, le CADTM est un réseau international qui inscrit son action au cœur de ce mouvement et qui a contribué à faire de l’annulation de la dette une de ses revendications centrales. Par ce livre, il invite le lecteur à mieux connaître ses activités et ses propositions, ainsi que son réseau de membres et de partenaires et les outils qu’il met à la disposition du public (au nombre desquels son site Internet et ses publications). Mais il le convie simultanément à partir à la rencontre du mouvement altermondialiste, par le biais des principaux “textes de référence” qui jalonnent sa très jeune histoire. Ce sont les “Manifestes du possible”, choisis et présentés ici par le CADTM : des appels, des plates-formes, des résolutions adoptés au fil des mobilisations et exprimant les revendications, les analyses, les réalités de ces millions de femmes et d’hommes en lutte, ces “autres voix de la planète” de plus en plus nombreuses à vouloir changer la vie, “contre le néolibéralisme et pour l’humanité”.

Le CADTM a participé activement à l’élaboration, à la rédaction et à la diffusion de plusieurs de ces textes, qui sont ici proposés au lecteur par ordre chronologique, depuis le texte fondateur que représente pour le CADTM l’appel de la Bastille, adopté à Paris en juillet 1989, jusqu’à la déclaration finale du troisième Forum des peuples de Kita, au Mali, en juin 2004. Chacun de ces textes est précédé d’un commentaire introductif qui le situe dans le contexte du mouvement social de l’époque et souligne les avancées dont il est porteur, afin que se dégagent au fil de la lecture la dynamique, la cohérence et les enjeux de sa lutte.

A la fin du livre, la lectrice - le lecteur trouvera un chapitre “carnet d’adresses” reprenant les coordonnées précises de tous les membres et partenaires du réseau international CADTM.
Note : la plupart des textes repris dans les Manifestes du possible sont disponibles sur Internet. La lectrice - le lecteur qui souhaiterait néanmoins davantage d’informations est bien entendu invité(e) à prendre contact avec le CADTM.

Hors Collection
nov. 2004
Prix : 11 €
254 pages- 120 X 170 mm
ISBN : 2-84950-027-5
Co-édition Syllepse (www.syllepse.net) / CADTM, 2004.

Cliquez ici pour agrandir la fenêtre et feuilletez le livre en ligne !