Le CADTM se solidarise avec la mobilisation en Argentine contre les réformes d’austérité de Javier Milei

29 janvier par CADTM Belgique , Thérèse Di Campo


Photo : Thérèse Di Campo



Mercredi 24 janvier, le CADTM a participé à l’élan de solidarité qui a rassemblé une centaine de personnes, Place de la Monnaie à Bruxelles, en soutien à la manifestation d’ampleur qui s’est déroulée en Argentine pour dénoncer le régime ultralibéral du président Javier Milei et son projet de loi omnibus.

« Non seulement ce décret supprime les droits et les acquis sociaux en Argentine mais il met en danger le droit-même de manifester », s’est exprimé une manifestante au micro. « On ne privatise pas l’Argentine », « on ne touche pas aux droits des femmes » ou encore « La patria no se vende » (la patrie ne se vend pas) pouvait-on lire sur les pancartes Place de la Monnaie. Les manifestants et manifestants ont promis de revenir « tant qu’il le faudra pour protester contre la présidence dévastatrice de Milei ».

Solidarité avec la grève générale !

Bruxelles, mais aussi Madrid, Barcelone, Amsterdam, Paris ou encore Rome, se sont mobilisées le 24 janvier dernier. Un écho solidaire aux dizaines de milliers d’Argentin·es qui ont défilé dans les rues de Buenos Aires dans le cadre d’une grève générale, à l’appel des syndicats de gauche contre les réformes d’austérité de Javier Milei. Il s’agit là de la première contestation inédite et d’ampleur contre l’austérité enclenchée depuis le début de la présidence du président Milei.

Clic


Autres articles en français de CADTM Belgique (166)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160

Autres articles en français de Thérèse Di Campo (5)