Nouvel hommage à Michel Husson (1949-2021)

Il y a un an le 18 juillet 2021 Michel Husson nous quittait

18 juillet par Eric Toussaint


(CC - Wikimedia - https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Husson#/media/Fichier:PhotoMichelHusson.jpg)

La mort de Michel Husson à l’âge de 72 ans a fortement ému beaucoup de camarades autour de la planète. Michel Husson (1949-2021) suivait au plus près l’évolution du système capitaliste pour contribuer à son renversement et à l’émancipation sociale.

Les 10 et 11 juin 2022, un séminaire intitulé « Michel Husson au Panthéon » s’est tenu à la Sorbonne Panthéon afin de lui rendre hommage. Il s’agissait de montrer la pertinence des travaux de Michel Husson pour celles et ceux qui se préoccupent de maintenir et développer une économie politique au sens plein du terme, c’est-à-dire une pensée économique qui met en lumière les enjeux sociaux. Une centaine de collègues, de camarades et d’ami·es y ont participé. Les témoignages et les contributions présentées ont démontré à quel point Michel Husson liait son activité de recherche et de plaidoyer aux besoins des mouvements sociaux. Les témoignages des militant·es et des chercheurs·ses des syndicats CGT et CFE-CGC ont très bien illustré cela. Très encourageantes ont été les contributions de différents jeunes chercheurs·ses travaillant dans différentes institutions car elles sont la preuve que le combat engagé par Michel Husson pour démonter les théories conservatrices qui dominent dans la presse économique et financière et dans de nombreux think-tanks.

Lors du séminaire, Odile Chagny, la compagne de Michel Husson, a expliqué qu’un peu avant son décès Michel était en train terminer la rédaction d’un livre. Pour rédiger ce livre Michel s’est plongé dans l’énorme littérature conservatrice portant sur les pauvres et sur les chômeurs·es.

Dans son introduction encore inédite, Michel écrit « lors d’un débat, j’avais été interpellé par une militante d’AC ! (Agir ensemble contre le chômage) qui reprochait aux économistes d’oublier que, derrière les chiffres du chômage, il y a des hommes et des femmes.

Ce reproche, certes un peu injuste, a été une invitation à déplacer ma problématique autour d’une question qui restait implicite dans mes travaux précédents. Cette question, qui est finalement le fil directeur de cet ouvrage, est la suivante : comment une société peut-elle tolérer de mettre à l’écart une proportion de « surnuméraires », pour reprendre l’expression de Robert Castel, elle-même empruntée à Marx ? Un autre souvenir m’est revenu, le témoignage poignant d’un chômeur (militant) qui avait le sentiment que la société lui adressait ce message : « je n’ai pas besoin de toi », bref qu’il était « inutile au monde » pour reprendre une autre expression de Castel. (…)

La première partie porte sur la « gestion » des pauvres aurait pu s’appeler « L’art d’ignorer les pauvres » pour reprendre le titre français d’un article de John Galbraith. Elle est principalement centrée sur les lois anglaises sur les pauvres (Poor Laws) ainsi que sur les enquêtes sociologiques et les diverses mesures de « bannissement » et on y trouve déjà quelques allers et retours avec des discours contemporains.

La deuxième partie est consacré au « darwinisme » et cherche à montrer que Darwin avait laissé toutes les portes ouvertes à ce que l’on appellera « darwinisme social », autrement dit à l’extension à l’espèce humaine du principe de sélection. (...)

La troisième partie traite des dérives les plus radicales du darwinisme social quand il a été combiné avec une approche raciste et/ou nationaliste, jusqu’à l’extermination nazie ou diverses expériences de stérilisation. A travers le portrait d’individus sinistres et aujourd’hui à peu près oubliés, le fil directeur de cette partie est au fond le dévoiement de la science. (...)

Enfin, la quatrième et dernière partie revient sur les éléments de théorisation. La science statistique est au départ étroitement liée aux thèses darwinistes voire eugénistes. Presque tous ses fondateurs sont profondément réactionnaires, indépendamment de la qualité intrinsèque des outils qu’ils ont inventés et qui sont encore aujourd’hui couramment utilisés. Il en va de même de l’économie, cette science « lugubre », dont beaucoup de pères fondateurs révèlent à l’occasion une proximité sous-jacente avec le darwinisme social, même si ce lien n’apparaît pas dans leurs contributions majeures. Cette imprégnation n’a pas disparu, elle reste enfouie même dans les théories modernes du chômage et c’est pourquoi il existe une tentation permanente du darwinisme social, qui revient aujourd’hui sous des formes plus ou moins euphémisées. »

Espérons que ce livre intitulé De la stigmatisation des pauvres - Eugénisme et darwinisme social qui paraîtra en 2023 chez Page 2 et Syllepse rencontrera du succès.

A souligner également l’intéressant témoignage de Christian Chavagneux du magazine Alternatives économiques qui a mis en évidence lors du séminaire de juin 2022 l’importance de la collaboration de Michel Husson à qui il avait proposé à partir de 2014 de devenir un chroniqueur régulier du journal. Près de 70 textes de Michel Husson ont été publiés par Alternatives économiques entre 2014 et 2021. Comme l’a expliqué Chavagneux, les chroniques de Michel Husson étaient précises, argumentées, nourries à la multitude de références qu’il mobilisait,… ses écrits étaient de véritables analyses qui étaient souvent transformées en articles tant la synthèse proposée était impressionnante. Michel Husson savait décortiquer comme personne les modèles néoclassiques pour en pointer les incohérences, voire les absurdités.

Un des chevaux de bataille de Michel était la nécessité de la réduction généralisée du temps de travail. Cela vaut la peine de relire à ce propos une de ses chroniques publiées par Alternatives économiques https://www.alternatives-economiques.fr/michel-husson/faut-rehabiliter-reduction-temps-de-travail/00098350

Michel Husson a réalisé son travail de critique de l’économie politique en collaborant également avec le site A l’Encontre et la revue Inprecor éditée par la IV internationale.

Dans de nombreux articles de Michel Husson, on trouve des pointes d’humour qui traduisent très bien une partie de sa personnalité, notamment sa volonté de débusquer les tartuffes et les « enfumeurs » qui se dissimulent derrière la « science économique ». Il faut lire ou relire par exemple l’article intitulé : « Quand vous lisez un article savant, il y a une chance sur deux pour qu’il ne soit pas digne de confiance ! »

Michel Husson a mis sa capacité d’analyse et de plaidoyer au service de grandes batailles comme la lutte contre les dettes illégitimes. Michel collaborait activement au site du CADTM qui a publié 42 de ses articles.

La participation active de Michel Husson au combat contre les dettes illégitimes

Michel Husson a participé à partir de 1989 à la campagne pour l’annulation de la dette du Tiers Monde notamment en étant actif dans le soutien au collectif qui avait lancé l’Appel de la Bastille pour l’annulation de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
du Tiers Monde et avait organisé un contre-sommet face au G7 G7 Groupe informel réunissant : Allemagne, Canada, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon. Leurs chefs d’État se réunissent chaque année généralement fin juin, début juillet. Le G7 s’est réuni la première fois en 1975 à l’initiative du président français, Valéry Giscard d’Estaing. réuni à Paris par François Mitterrand à l’occasion du bicentenaire de la révolution française. C’est dans la foulée de cela qu’il a été très actif Actif
Actifs
En général, le terme « actif » fait référence à un bien qui possède une valeur réalisable, ou qui peut générer des revenus. Dans le cas contraire, on parle de « passif », c’est-à-dire la partie du bilan composé des ressources dont dispose une entreprise (les capitaux propres apportés par les associés, les provisions pour risques et charges ainsi que les dettes).
aux côtés du CADTM. Après la crise de 2008, Michel Husson s’est investi dans les collectifs d’audit citoyen de la dette lancés en 2011 à l’initiative d’ATTAC et du CADTM en France avec le soutien de nombreuses organisations. Il a apporté une contribution fondamentale à la rédaction de l’étude du CAC sur la dette publique de la France : Que faire de la dette ? Un audit de la dette publique de la France. Le rapport établissait que 59 % de la dette publique est illégitime.

En 2015, quand la présidente du parlement grec a institué la Commission pour la vérité sur la dette que j’ai eu l’occasion d’animer en tant que coordinateur scientifique, Michel Husson a accepté d’y participer. Tout comme les 11 autres experts étrangers et la douzaine de Grecs qui ont été membres de cette commission, il a fait cela de manière tout à fait bénévole. Pendant trois mois entre début avril et la fin juin 2015, il s’est rendu régulièrement à Athènes pour participer aux travaux de la Commission. Michel Husson a participé à la rédaction du rapport de la commission qui recommandait au gouvernement grec de mettre fin au paiement de l’ensemble de la dette réclamée par la Troïka Troïka Troïka : FMI, Commission européenne et Banque centrale européenne qui, ensemble, imposent au travers des prêts des mesures d’austérité aux pays en difficulté. (càd 85 % de la dette grecque) car nous la jugions comme odieuse, illégale, illégitime et insoutenable. Il était présent au parlement grec lorsque j’ai présenté ce rapport au parlement et au gouvernement grecs les 17 et 18 juin 2015. Lorsque le gouvernement a définitivement capitulé face à la Troïka début juillet 2015, le premier ministre a décidé de mettre fin aux travaux de la commission malgré l’opposition de la présidente du parlement. Lorsque nous nous sommes réunis une nouvelle fois à Athènes en septembre 2015 sur invitation de la présidente du parlement grec et malgré l’opposition d’Alexis Tsipras, Michel a rédigé une partie du rapport additionnel que la Commission a adoptée et il a été l’un des rapporteurs au parlement. Si vous regardez la vidéo de son intervention au parlement grec vous constaterez qu’il commence par de l’ironie et qu’il passe immédiatement à une analyse implacable du 3e mémorandum imposé à la Grèce.

Sur la base de ses travaux sur la dette publique de la France et de la Grèce Michel a publié en novembre 2015 un article remarquable intitulé « Deux ou trois choses que je sais de la dette publique ».

L’action et les travaux de Michel Husson constituent une référence et une source d’inspiration qui ne doivent pas disparaître.

Pour en savoir plus sur l’œuvre de Michel Husson :




Eric Toussaint

Docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris VIII, porte-parole du CADTM international et membre du Conseil scientifique d’ATTAC France.
Il est l’auteur des livres, Banque mondiale - Une histoire critique, Syllepse, 2022, Capitulation entre adultes : Grèce 2015, une alternative était possible, Syllepse, 2020, Le Système Dette. Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation, Les liens qui libèrent, 2017 ; Bancocratie, ADEN, Bruxelles, 2014 ; Procès d’un homme exemplaire, Éditions Al Dante, Marseille, 2013 ; Un coup d’œil dans le rétroviseur. L’idéologie néolibérale des origines jusqu’à aujourd’hui, Le Cerisier, Mons, 2010. Il est coauteur avec Damien Millet des livres AAA, Audit, Annulation, Autre politique, Le Seuil, Paris, 2012 ; La dette ou la vie, Aden/CADTM, Bruxelles, 2011. Ce dernier livre a reçu le Prix du livre politique octroyé par la Foire du livre politique de Liège.
Il a coordonné les travaux de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015 par la présidente du Parlement grec. Cette commission a fonctionné sous les auspices du parlement entre avril et octobre 2015.

Autres articles en français de Eric Toussaint (945)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 940