17 février

Katmandou, Nepal

Nouvelle banque de développement, Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures et autres nouveaux créanciers

Quand  : 17 février ,15:45PM - 17:15 PM Heure du Népal
Où : Forum social mondial du Népal, Katmandou

Les gouvernements des BRICS BRICS Le terme de BRICS (acronyme anglais désignant Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) a été utilisé pour la première fois en 2001 par Jim O’Neill, alors économiste à la banque Goldman Sachs. La forte croissance économique de ces pays, combinée à leur position géopolitique importante (ces 5 pays rassemblent près de la moitié de la population mondiale sur 4 continents et près d’un quart du PIB mondial) font des BRICS des acteurs majeurs des activités économiques et financières internationales. ont promu la Nouvelle Banque de Développement comme une alternative à la Banque mondiale Banque mondiale
BM
La Banque mondiale regroupe deux organisations, la BIRD (Banque internationale pour la reconstruction et le développement) et l’AID (Association internationale de développement). La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies.

En 2022, 189 pays en sont membres.

Cliquez pour plus de détails.
en fournissant des financements pour des projets d’infrastructure et de développement dans les pays des BRICS, et l’Arrangement sur les réserves contingentes (CRA) comme une alternative au Fonds monétaire international FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 190 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus de détails.
. De même, la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII), basée à Pékin, a été conçue comme une alternative dirigée par la Chine à la Banque mondiale et à d’autres “banques de développement” dirigées par l’Occident. Ces nouvelles institutions financières offrent-elles réellement une alternative au FMI et à la Banque mondiale ? La session analysera le rôle des nouveaux prêteurs internationaux et leur rôle dans le capitalisme contemporain.


Traduction(s)

À venir