printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Paraguay : Le pays sera touché par la crise mondiale. La mise en route de la Banque du Sud est recommandée
par Diario ABC
29 décembre 2008

Eric Toussaint était mardi matin au Palais du gouvernement. Il a été reçu par le président Fernando Lugo et s’est réuni longuement avec le mandataire et ses ministres. Etaient présents entre autres les ministres de l’Economie et des Finances Dionisio Borda, le Chancelier Alejandro Hamed Franco, le ministre de l’Agriculture, Candida Vera Bejarano, le président de la banque centrale du Paraguay, Jorge Corvalan, le directeur de Itaipu, Carlos Mateo Balmelli.

Toussaint, présenté par les hauts fonctionnaires du gouvernement comme un expert en dette externe et en questions énergétiques, dit que les traités d’Itaipu et de Yacireta sont viciés et il apporte son soutien aux revendications paraguayennes en la matière. Il dit ne voir aucun problème à conseiller le gouvernement de Fernando Lugo en ce qui concerne la dette paraguayenne.

Il a agi de la même façon en Equateur avec le président Rafael Correa.
Le président Lugo a expliqué qu’il a l’intention de passer un contrat avec l’expert international.

Il n’a cependant pas révélé ce que cela coûterait [1] et quel serait le système de travail du Belge.

Le politologue a déclaré que la crise financière qui touche plusieurs pays, allait immanquablement aboutir au Paraguay et qu’une des alternatives pour faire face au problème, pouvait être la mise en route immédiate de la Banque de Sud, un projet qui trouve son origine au Venezuela.


Notes :

[1Mise au point d’Eric Toussaint : « Je n’ai pas demandé et ne compte pas demander de rémunération pour le travail que je serai amené à effectuer pour le gouvernement du Paraguay » (note du CADTM)

Diario ABC